Une victoire émotive pour le clan Lachance

22 juillet 2018 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Les astres étaient alignés à H3R ce dimanche pour permettre à la famille et aux amis de Mario Lachance de vivre un moment émotif. Dans la toute première course éliminatoire au programme en effet, Jonathan Lachance a conduit le poulain de son oncle Daniel Surprenant à la victoire, revêtu du costume de son père, un poulain, DGs De Vito, entraîné et préparé pour l’occasion par Mario lui-même. Une victoire chargée d’émotions, dédiée à celui que tout le monde regrette déjà amèrement.

Mario Lachance

DGs De Vito

 

« J’ai toujours aimé ce poulain, de raconter Daniel Surprenant. C’était mon favori. Il vient d’une lignée exceptionnelle, sa mère et sa grand-mère ayant été elles-mêmes des championnes avec plusieurs milliers de dollars sur leurs papiers. Il a beaucoup de vitesse et il l’a prouvé avec son dernier quart de mille en 29 secondes pour tenir tête au poulain de Daniel Martin. Le mille n’a pas été particulièrement rapide, mais le dernier demi-mille l’était. »

 D Gs De Vito prenant la mesure de Sport Emilio BG

Quant à Jonathan, tout ce qu’il a pu dire tant il était ému, c’est qu’il avait l’impression que son père l’accompagnait sur le sulky pour cette victoire si importante.  « Mon oncle Daniel était prêt à retirer tous les chevaux, mais je tenais à ce qu’ils courent. Je suis sûr que que c’est ce que mon père aurait voulu. On l’a donc fait pour lui. Il nous faudra être forts dans cette épreuve, car ma mère est dévastée… »

 

YS Sunshine

 

L’autre division de poulains a été remportée par YS Sunshine, un poulain élevé par Yves Sarrazin et entraîné par Michel Allard. Stéphane Gendron était aux guides : «  Il s’agit sans l’ombre d’un doute d’un poulain avec du talent, de la vitesse. Il est revenu son dernier quart en 30 secondes, sans efforts. Il a même voulu sortir de la piste en montant vers le dernier droit. Imaginez quand il sera à son affaire totalement. C’est ça le talent ! » Le mille incidemment a été parcouru en 2.01.2, Guinness Panic arrachant le 2e rang à Angelo Benjo.

 Ys Sunshine et Stéphane  Gendron en 2.01.2

La pouliche Hurryupatthebeach

 

Ce fut sans l’ombre d’un doute le meilleur mille de la journée, le plus convaincant aussi tant chez les poulains que chez les pouliches. La pouliche entraînée par Pierre Leclerc dont il partage la propriété avec Gina Bragagnolo, conduite par Pascal Bérubé, fut tout simplement étincelante. Un mille en 2.00, dernier quart en 29.1, sans aucune forme de pression que celle exercée de temps à autre par son conducteur : « C’est une brillante. Elle compétitionne quand le besoin s’en fait sentir, sinon elle relaxe et  je suis obligé de la rappeler parfois à l’ordre.  C’est vraiment une belle machine de course. »  C’est DGs Fairystars du clan Lachance qui a terminé seconde à trois longueurs de la gagnante.

L’étoile du jour :  Hurryupatthebeach et Pascal  Bérubé en 2.00

Majelyca pour Martine Biron

 

Martine Biron, dont les problèmes de santé sont récurrents, a savouré avec une joie compréhensible la victoire de la pouliche qu’elle a élevée avec son conjoint Bernard Jutras, une pouliche issue de leur jument Passion Kindly, une Gothic Dream : « Elle a du caractère, le même que sa mère. Ce n’est pas une facile et la victoire d’aujourd’hui pour nous vient mettre un baume sur toutes les heures que nous lui avons consacrées au cours des derniers mois. J’ai été un peu surprise aujourd’hui, qu’elle accepter de prendre le 2e fauteuil. Ça fait partie de son apprentissage. Marie-Claude ( Auger ) l’a fort bien dirigée. »  Chrono final de 2.02.1.

 Majelyca et Marie-Claude  Auger en 2:02.1

Un après-midi réussi avec une petite pluie intermittente qui n’a pas changé la donne et n’a pas empêché non plus le spectacle. On reprend le tout avec les trotteurs de 2 ans mardi, avec neuf courses au programme et une petite  cérémonie commémorative pour souligner le départ abrupt de Mario Lachance.

Retour aux nouvelles