Un super après-midi pour couronner les champions des Coupes

9 septembre 2018 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Que demander de plus pour cette journée couronnée de succès ? Une météo ensoleillée, des estrades bondées, des paris qui culminent à plus de 152 000$, un record de piste égalé et de très belles sommes d’argent réparties dans plusieurs écuries. Au fait, un seul entraîneur a raflé plus d’une finale, Michel Allard, un seul conducteur a gagné plus d’une fois, Stéphane Gendron; pour le reste, il y avait de généreuses portions pour le plus grand nombre. Oui, que demander de plus ?

 

Deux gros favoris seulement

 

Comme prévu, ces finales sont souvent beaucoup plus contestées qu’il ne semble à première vue. Au fait, seulement deux favoris ont retourné moins de 4$ : l’excellent poulain de Yves Sarrazin, YS Sunshine ( 3.30$) , un effort remarquable en 1.55 et la superbe pouliche de MM Descheneaux et Bibeau, Katniss S BG (3.40$). Des chevaux vus comme quasi invincibles comme Cesar Duharas et Kenogami Darling ont bel et bien été battus. Ce qui permet aux amateurs de vivre des courses palpitantes dont l’issue n’est pas connue d’avance.

 Katniss S BG et Louis-Philippe Roy , lauréats chez les ambleuses de 3 ans

Les courses les plus chaudement disputées ? La 2e, mettant en vedette les trotteurs de 2 ans qui a vu triompher Only For Justice, Stéphane Brosseau, Dany Fontaine pour l’écurie Gaétan Bono, un quart de longueur devant Cesar Duharas. «  Il n’est pas simple à conduire de dire Stéphane, c’est un peu lui qui décide, mais je sais que si je le garde au trot, il a de bonnes pointes de vitesse. Et il l’a démontré aujourd’hui . »

 

La 8e course, dédiée aux ambleuses de 2 ans, a connu aussi un dénouement plus que palpitant avec la victoire de Cooking The Speed, Stéphane Gendron, Michel Allard pour Allard Racing : « Ça n’a pas été toujours simple de la faire progresser, de dire Stéphane. Elle avait des problèmes dans les tournants, mais on a pris notre temps pour être fin prêt aujourd’hui. J’avais dit la semaine dernière à l’entraîneur de ne rien changer, qu’on était sur la bonne voie et aujourd’hui j’avais une belle confiance. » Cooking The Speed a gagné en 1.57.3 devant Better Now et Hurryupaththebeach et retourné 38.90$ aux parieurs qui lui avaient fait confiance.

 Cooking the Speed et Stéphane Gendron, gagnants chez les ambleuses de 2 ans

Hudson Phil devant Kinnder Jackson

 

James Macdonald n’était pas venu en vain conduire le protégé de Mark Steacy pour Hudson Standardbred ( Tony Infilise ) : « C’est un cheval unidimentionel, ‘ a one speed horse’, de sorte que je n’étais pas vraiment inquiet. Il est endurant et quand je l’ai pointé à l’extérieur du meneur ( Kinnder Jackson ), je savais qu’il se battrait. D’ailleurs, c’est toujours un plaisir de venir à H3R. L’an passé, c’est ici que j’avais eu mes meilleurs moments pour le Championnat mondial. »  1.54.1, une demi-longueur devant son rival Kinnder Jackson.

 Hudson Phil et James Macdonald, en 1.54.1 chez les ambleurs de 3 ans

Jour de gloire pour Sylvain Grenier

 

« La pression, quelle pression ? Le cheval m’appartient, c’est moi qui l’entraîne et le conduis. J’étais confiant, et malgré quelques hésitations au quart de mille, je me doutais que lorsque viendrait le dernier droit, il aurrait assez de ressource pour vaincre le meneur, Nobodynosjustice. » Telles furent les paroles de ce sympathique horseman, discret et à son affaire. Sûrement pour lui, un jour de gloire  inoubliable, avec son SG Goliath King. Son seul regret, s’être défait de la mère du poulain, Quinta, pour 500$, elle pourtant une fille de Kadabra. Comme quoi, il n’y a rien de parfait.

 

Doublé Nadeau

 

On attendait dans cette course  réservée aux trotteuses de 2 ans, Kenogami Darling, commise dans un manque derrière la barrière. On a donc eu droit à un doublé Serge Nadeau l’entraîneur, avec le co-proprio de la trotteuse, Marcel Brouillard, une Claudi PV que Serge ne cessait de décrire comme la plus rapide de ses deux trotteuses; l’autre, My Lady Hall, plus sûre. Comme les chevaux ont le don de faire mentir, la plus solide a brisé, la plus rapide mais la plus difficile a gagné. « Je savais lorsque j’ai réussi à me faufiler entre deux trotteuses dans un manque au poteau du huitième de mille, que le reste irait bien, de racontert Pascal Bérubé. Même si j’accusais un bon retard sur Jocelyn, je pensais que si elle ne brisait pas, je le doublerais et c’est ce qui s’est produit. » La victoire de Claudi PV entrera dans le livre des records puisque sa performance égale celle réalisée par Meganou en 2014, 2.01.1.

Claudi PV et Pascal Bérubé égalent le record du tracé pour une trotteuse de 2 ans,  2:01.1

 

Precieuse CC se retrouve à temps

 

La trotteuse de Claude Beausoleil a connu un début de campagne difficile, de l’aveu de Claude lui-même. «  Je l’ai qualifiée quatre fois et  j’étais sur le point de la vendre, lorsque sa propriétair, Marie-Andrée Cournoyer,  m’a plutôt suggéré de la garder et de lui donner une autre chance. Je ne regrette pas aujourd’hui de l’avoir écoutée.  Une 2e Coupe en 2 ans avec elle, c’est quelque chose de fantastique. » On peut comprendre que l’homme en soit bien fier.

 

Bref, de quelque côté qu’on se retourne, un après-midi réussi avec des gagnants pour tous les goûts et toutes les bourses. Des courses enlevantes et un bon spectacle. On repend le tout dimanche prochain.

Retour aux nouvelles