Stéphane Brosseau, de nouveau en évidence

29 avril 2018 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Dame Météo n’était pas au rendez-vous, une fois de plus. Qu’à cela ne tienne ! Les conducteurs et leurs montures ont tout de même offert aux amateurs un spectacle de choix cet après-midi aux nombreux amateurs rassemblés à H3R. Et une fois de plus, comme il l’avait fait si souvent en 2017, c’est le conducteur Stéphane Brosseau qui s’est mis en évidence, raflant trois courses, dont les deux invitations au trot et à l’amble.

 

American Wiggle, wow !

 

On le savait nominé au Prix d’Été, on savait aussi que Gaston Bibeau et Daniel Martin avaient déboursé plus de 70 000$ pour l’acquérir l’automne dernier, mais plusieurs redoutaient les intempéries et plus encore la 8e position. Le cheval a donné raison aux statistiques : il a relevé le défi de la 8e position, a remonté ses adversaires un à un pour triompher élégamment en 1.59.4, sur une piste boueuse – 3. « Quelle machine, de s’exclamer Stéphane Brosseau. Les embûches n’ont pas manqué dans cette course, mais le cheval a montré sa classe. Un véritable Cadillac : belle allure, bonne tête, et de la vitesse à revendre. Il y avait beaucoup de circulation et par moments, j’ai dû emprunter le 3e chemin pour doubler certains rivaux. Il a répondu magnifiquement ! »

American Wiggle; Brosseau Stephane; 1:59.4; 2018-04-29

L’entraîneur Daniel Martin, le proprio Gaston Bibeau, tout le monde était heureux. De dire Daniel : « J’aurais été déçu s’il ne l’avait pas emporté. Après tout, c’est un cheval de grande classe, qui a affronté de redoutables chevaux tout au long de sa dernière campagne dans les NYSS. Je sais que la 8e position n’est pas de tout repos sur une piste d’un demi-mille, mais tout de même sans rien enlever à l’opposition, ce cheval a gagné presque 100 000$ l’an passé, se permettant même de finir 3e dans les finales du NYSS à Yonkers. C’est une belle machine de course. Il pourrait bien prendre le chemin de Toronto au cours des prochaines semaines. »

 

Torches Angel sans complexes

 

Stéphane Brosseau ne s’est non seulement illustré à l’amble, il a aussi brillé au trot invitation aux guides de l’infatigable jument de François Morin, Torches Angel qui décrochait ainsi sa 3e victoire en dix sorties en 2018. Cette jument de fer, entraînée par Yves Tessier, est une machine de régularité. L’an passé, en 37 sorties, 24 fois a-t-elle terminé sur le podium, dont sept fois au cercle des vainqueurs pour des gains de plus de 50 000$. Les parieurs, malgré la présence de Holiday Party et Rocky Boy ont fini par se ranger derrière la compétitive Torches Angel, une fille de Angus Hall.

Torches Angel; Brosseau Stephane; 2:03.0; 2018-04-29

Brillant stratège, Stéphane a réussi un bon départ pour se positionner avantageusement derrière le super démarreur qu’est R RKadabra et a doublé celui-ci aux environs du poteau du trois quarts. Le chrono, 2.03. sur une piste boueuse, -3. Rocky Boy a terminé second, Holiday Party troisième.

 

Daniel Laflamme, deux en deux

 

Joignant ses efforts à ceux de sa conjointe Manon Lamothe, Daniel Laflamme a lui aussi brillé remportant la victoire avec ses deux protégés, le trotteur Jamigo et l’ambleur Dali On Up. Les deux ont travaillé fort, le premier devant se débarrasser du surprenant Southwind Voltage ( Pierre Bovay ), le second de Solid Performance ( Marc-André Cormier ). Le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux chevaux du couple, forts de leurs départs précédents à Rideau, étaient prêts à faire mouche.

Dali on Up; Laflamme Daniel; 2:00.0; 2018-04-29

Des paris de près de 90 000$, satisfaisants si l’on tient compte de la météo.

 

Aux amateurs de thoroughbreds, vous ne serez pas déçus si vous fréquentez le salon Paris Course de Montréal, ( Place Dupuis ), au cours des prochaines semaines. On y inaugurera un mois « complètement galop » avec la présentation prochaine du Derby du Kentucky, du Preakness et du Belmont. Les parieurs sur place auront entre autres droit à un billet de pari gratuit sur leur cheval préféré. Plusieurs autres animations vous y attendent tout au long du mois de mai.

Retour aux nouvelles