Les leçons du premier weekend de décembre

8 décembre 2017 | À l'étranger | By : Daniel Delisle

Comme plusieurs d’entre vous sans doute, j’ai jeté un coup d’oeil attentif à ce qui s’est passé au cours du dernier weekend, sur les trois hippodromes dont on vous entretenait vendredi dernier. Même s’il ne s’agit que d’un maigre échantillon, on peut dores et déjà en tirer un certain nombre de conclusions que je vous partage aujourd’hui. Évidemment, tout cela dans l’optique du parieur qui s’active sur HPI ou dans l’un de nos salons de paris du Québec.

Les mises gagnantes, le « win »

C’est probablement la meilleure mesure qui soit, avant de nous intéresser aux paris exotiques qui agrémentent nos soirées de parieurs.

Toronto ( Woodbine )

Vendredi, 1er décembre, moyenne en pari gagnant de 19.83$, y inclus un « win » de 106.50$; sans ce win qui fausse un peu les données, on arrive à une moyenne de 10.20$. Samedi, 2 décembre, on parle de 12.83$

The Meadowlands : vendredi, 1er décembre, 14.87$; samedi 2 décembre, 14.93$.

Yonkers : vendredi, 1er décembre, 10.17$; samedi, 2 décembre, 7.57$

Sans surprise, les prix payés à Yonkers sont nettement inférieurs aux deux autres hippodromes où les pelotons sont plus complets. On notera aussi qu’ à Woodbine autant qu’à The Meadowlands, il y a eu un assez grand nombre de négligés bien au-delà du 20$. On peut probablement ajouter sans risque d’exagérer que cette période de l’année est plus propice aux gros négligés.

Les têtes d’affiche

À Woodbine, au niveau des conducteurs, la scène est dominée par les mêmes gros joueurs qui ont été les têtes d’affiche tout au long de l’année. En effet, les Dave McNair, les Louis-Philippe Roy, les Trevor Henry et les Sylvain Filion sont à l’avant-scène. Une exception notable que je vous exhorte à surveiller de près, Bob Mcclure. En effet, le meneur au Canada pour les victoires,  tente cet automne une percée à Woodbine. Et jusqu’ici, son intrusion ne laisse personne indifférent. Le monsieur qui est un habitué des circuits B, comme l’était Trevor Henry, s’est vite distingué à son arrivée à Woodbine.

Bob Mcclure est un habitué du cercle des vainqueurs. Il compte au 3 décembre 471 victoires pour la saison 2017, des victoires acquises à Flamboro et sur les autres tracés B de l’Ontario. Ses 471 victoires lui procurent une avance de 123 sur son plus proche rival au Canada, Louis-Philippe Roy. Mcclure a trouvé le moyen, en compétitionnant pour des enjeux bien inférieurs à ceux offerts à Toronto, d’amasser 2.8M$, ce qui lui confère le 7e rang au Canada.

Ce sera le « nouvel » homme à surveiller au cours des prochaines semaines.

À The Meadowlands

La clôture du meeting de Pocono Downs a amené à The Meadowlands trois des principales têtes d’affiche là-bas : Simon Allard, 2e au classement, Jim Marohn Jr 3e et Anthony Napolitano 5e. On parle bien sûr du classement de Pocono. Que seront en mesure de faire ces messieurs au New-Jersey ? La réponse dans quelques semaines, mais on constate déjà après un premier weekend, leur impact. Jim Marohn Jr a gagné quatre des onze courses, vendredi.

Leur impact devrait croître au fur et à mesure que les gros noms prendront leurs vacances annuelles. C’est déjà le cas de Tim Tetrick et David Miller, invisibles le weekend dernier.

Bref, comme envisagé, les courses en décembre promettent de belles choses. Incidemment, les séries hivernales se mettent en branle aujourd’hui à Woodbine. On s’en reparle le weekend prochain.

 

 

 

Retour aux nouvelles