Les leçons à tirer du weekend dernier à Woodbine

15 décembre 2017 | À l'étranger | By : Daniel Delisle

C’était vendredi et samedi derniers, premières tranches des séries Niagara pour les pouliches de 3ans et Valedictory pour les poulains du même âge, samedi le 9 décembre. Sans surprises, ces premières tranches ont mis en valeur les McNair, Roy et McClure. Mieux encore pour nous amateurs et parieurs du Québec, nos représentants y ont fait très bonne figure. Les pouliches un peu mieux que les poulains de propriété québécoise.

Le Niagara

La première division a été remportée par une certaine Jazzy Image, de l’écurie Lambert, une demi-longueur devant Cloud Diva de l’écurie Moreau. La première était pilotée par McNair, la seconde par Louis-Philippe Roy. Cette dernière est une Somebeachsomewhere entraînée aux États-Unis par Tony Alagna et qui vient de passer sous la gouverne de Richard Moreau. La différence entre les deux pouliches semble minime et un scénario inverse est envisageable la prochaine fois.  3e sous le fil, une certaine Party Beach de l’écurie Hudson Standardbred, entraînée par Mark Steacy. Bob McClure l’a pilotée d’une façon agressive, s’attaquant même à la meneuse à la demie, ce qui lui a sans doute coûté quelques énergies en fin de mille. Les trois, à n’en pas douter, seront à surveiller ce soir, et le jeu des positions aura un mot à dire dans l’issue de la course. 4e sous le fil, Traffic Jam, co-propriété des Écuries Dragon de Blainville, entraînée par Martin Lachance.  Jody Jamieson la pilotait.

La deuxième division a été l’affaire de Teachers Vet, encore pilotée par McNair pour Richard Moreau, dans un chrono un peu plus lent, soit 1.54. versus 1.53.1 dans la première division. Belle surprise sous le fil, alors que Nasty Rumor de l’écurie Daniel Martin parvenait à la 2e marche du podium, cotée à 8/1 et pilotée par Louis-Philippe Roy.  C’est Raynald Phaneuf de St-Liboire qui est proprio de cette pouliche achetée à Lexington pour 45 000$ comme yearling. La gagnante était la favorite du mutuel.

Les leçons à tirer pour ce weekend, aujourd’hui pour les pouliches : les choix des conducteurs, c’est souvent un indice majeur de la qualité des montures. C’est particulièrement vrai pour les têtes d’affiche que son McNair et LPR. Comme plusieurs inscrites du weekend dernier ne sont pas de retour, on a regroupé les douze pouliches dans un même peloton, à la 7e. La favorite est à 4/1 ! Imaginez l’intérêt de cette course. Il s’agit de Cloud Diva de l’écurie Richard Moreau. Tout un feu d’artifices en vue !

Le Valedictory

Demain, Woddbine enchaîne avec la présentation des deuxièmes tranches pour ambleurs de 3 ans. Samedi dernier, Windsun Gotham a gagné une division sous la gouverne de Sylvain Filion, un poulain entraîné par Tony O’Sullivan en 1.51.2 de la 8e position. C’est à noter très sérieusement, d’autant que ce chrono est le plus rapide enregistré par le poulain à ce jour. C’est un fils de American Ideal. Attention cependant au gagnant de la 2e division, Better B Rolling, un Roll With Joe piloté par LPR en 1.52.1, victoire acquise par plus de quatre longueurs. Il était le favori des parieurs et risque fort d’être un des chefs de file de la série. Autre combo Roy-McNair…

Prenait part à cette deuxième division, Toxicity, une propriété de la Ferme Bayama et de Gaston Bibeau de Sorel. Toxicity est entraîné par Stéphane Larocque et a été conduit par Sylvain Filion.  Ce poulain par Art Major a été payé 75 000$ à l’encan d’Harrisburg. Le talent est là : il a d’ailleurs pris un record de 1.52 à Mohawk un peu plus tôt cette année. Pour demain, le tirage a voulu que les deux gagnants de la semaine dernière ne  s’affrontent pas; soit Better B Rolling  sera la favori de la  8e et Windsun Goathan, celui de la 3e. Le premier est piloté par Louis-Philippe, le second par Sylvain. Récidive en vue ?

Les paris sont ouverts pour la 2e tranche

Amateurs de courses, soyez attentifs au déroulement des deuxièmes tranches qui sont présentées ce weekend. Quelques évidences s’imposent : McNair, LPR, McClure et Sylvain Filion doivent être dans notre mire. Et il ne s’agit pas ici de chauvinisme mais de réalisme, ces messieurs dominant effrontément les premières tranches du weekend dernier.

HPI, de même que les salons de paris du Québec sont disposés à recevoir vos mises, comme c’est le cas chaque jour de l’année ou presque.

 

 

 

Retour aux nouvelles