Le Levy et le Matchmaker en route ce weekend

15 mars 2019 | À l'étranger | By : Daniel Delisle

Autre signe que le printemps approche à grands pas, l’hippodrome de Yonkers met en branle à compter d’aujourd’hui et demain, deux des plus importantes séries s’adressant aux juments et chevaux âgés ambleurs, ambleuses. Ces séries qui couronnent généralement des chevaux d’une grande notoriété, sont les premiers vrais stakes de la nouvelle saison 2019. Si ce ne sont les premiers, ce sont sûrement les plus lucratifs.

 

Le Levy

 

C’est demain que seront disputées les premières de cinq éliminatoires, à chaque fois pour un montant garanti de 50 000$. La finale consolation sera de 100 000$ et la vraie finale promet un montant de 200 000$ ajoutés. Normalement , le montant final dépasse davantage les 500 000$ que 200 000$. Ils sont 55 inscrits à avoir payé les frais assez onéreux pour une telle participation. Six divisions prendront l’affiche demain.

 

On se souviendra avec plaisir que c’est un cheval bien connu chez nous, Keystone Velocity de l’écurie René Allard, conduit pas Daniel Dubé qui a arraché les honneurs des deux dernières éditions : en 2017, de la 4e position de départ en 1.51.2 devant Somewhere in L A et Missile J, en 2018 de la 3e, en 1.52 devant Bit Of A Legend N et Somewhere in L A. La bourse finale faisait 529 000$ en 2017 et 532 000$ en 2018, ce qui laisse à penser que les 500 000$ seront encore dépassés cette année. On le sait, Keystone Velocity, maintenant âgé de 11 ans est à la retraite et René a fait la singulière proposition d’une saillie gratuite avec son étalon.

Sur les 55 inscrits cette année, on retrouve trois anciens gagnants de notre Prix d’Été, soit les deux derniers, Western Fame  ( maintenant chez Allard ) et Beckhams Z Tam plus Rocking Ron le tombeur de Wiggle It Jiggleit. Sunfire Blue Chip, notre premier gagnant et All Bets Offsont maintenant eux aussi à la retraite. On notera aussi la présence de quelques ambleurs bien connus de ce côté-ci de la frontière comme Dr J Hanover, Evenin Of Pleasure, ainsi que le no-zélandais Christen Me N. René a aussi inscrit Major Crocker A, un Art Major.

 

Le Matchmaker

 

Les juments, au nombre de 43 commencent elles aussi leurs éliminatoires, mais dès ce soir. Chaque éliminatoire promet 40 000$, la finale consolation 75 000$ et le vraie finale 125 000$. Encore là, ces chiffres seront finalement à la hausse en vertu des frais de départ et de nomination, passablement élevés eux aussi. À titre d’exemple, la finale 2018 s’était courue pour 373 000$ ! Au menu ce soir, cinq divisions.

 

La championne en titre, l’extraordinaire jument no-zélandaise Shartin N sera encore de la partie cette année pour James King Jr. Confiée à Tim Tetrick, cette jument n’avait pas son égale l’an passé, amassant la jolie somme de 1M$ rien de moins. Un exploit si l’on songe que les juments prennent part à des courses nettement moins avantageuses. Pour vous donner une meilleure idée de cette jument, suffit de mentionner qu’elle avait gagné en 1.52.2 l’an passé, plus de quatre longueurs devant Sell A Bit N, une autre NZ et Motu Moonbeam N, aussi de Nouvelle-Zélande. Tout de même incroyable, non ?

De ce côté-ci de la frontière, l’engouement pour les produits de ‘Down Under’ est nettement moins perceptible, mais chez nos voisins du sud, il y a pour ces chevaux un intérêt certain.

 

C’est donc le premier vrai rendez-vous ‘stakes’ ce soir à Yonkers… À souligner aussi en passant qu’à The Meadowlands, avec les nouvelles bourses, les paris ont culminé à plus  de 3.6M$  le 2 mars dernier. Je connais un certin Jeff Gural qui doit s’en réjouir à juste titre.

Retour aux nouvelles