La série québécoise 2019 des trotteurs

7 mars 2019 | Non classé | By : Daniel Delisle

Les trotteurs de la série québécoise de 2018 avaient donné tout un spectacle le 9 août dernier, pas vraiment côté vitesse, mais côté équilibre et fin spectaculaire. En bout de ligne Capteur De Reve était venu coiffer au fil un Holiday Party qui tentait un fil en fil, celui-ci étant finalement battu pour la 2e place par le négligé Sometimes When. On se souhaite aussi une bonne finale en 2019 alors que les principaux acteurs pourraient bien être de retour.

 

Capteur De Reve

 

Le cheval de l’Écurie Provoquante n’a plus besoin de présentation chez nous. Il s’est assuré les honneurs de la Coupe de l’Avenir à 2 ans, de la Coupe des Éleveurs à 3, et de la finale de la série québécoise à 4. Il sera de retour pour l’entraîneur Maxime Velaye. Capteur De Reve a maintenant plus de 200 000$ sur ses papiers, un record de 1.55 pris à Mohawk à 3 ans, ce qui le place dans une catégorie très spéciale.

 

Qu’à cela ne tienne ! Quatre des sept finalistes de la série en 2018 peuvent être de retour cette année. Sometimes When d’abord de Jennifer Smiley qui a gagné en assurance et en vitesse tout au long de la dernière campagne, Kinnder Dangerous, lui aussi métamorphosé en trotteur de classe en 2018 avec déjà plus de 70 000$ sur ses papiers et des incursions remarquées dans la province voisine.  Enfin, Majestic Sweetson de l’écurie Lacaille, déjà en courses en 2019.  Finie la série québécoise pour les 6 ans que sont maintenant Holiday Party, KFB Amigo Cool et Orlys Dream. Un survol rapide permet de penser que les 5 ans dont on fait mention possèdent un léger avantage sur la cohorte des 4 ans qu’on a vue dans la Coupe des Eleveurs l’an passé.

 

SG Goliath King

 

Belle finale le 9 septembre dernier pour Sylvain Grenier et son protégé. Un mémorable moment pour l’homme qui a élevé, entraîné et conduit SG Goliath King. Mais les choses de course étant ce qu’elles sont, une affaire de gros sous parfois, Sylvain a vendu son champion à François Morin qui s’est empressé de confier son nouveau protégé à l’expérimenté Yves Tessier. C’est sous de nouvelles couleurs que le trotteur courra en 2019. Le chrono final de 2018 avait été fort modeste : 2.02. Il faudra évidemment faire beaucoup plus vite pour espérer l’emporter contre des trotteurs de la trempe de Capteur De Reve ou Kinnder Dangerous.

 

Nobodynosjustice de l’entraîneur Dany Fontaine a montré une belle progression tout au long de sa dernière campagne. Il gagne en maturité et on a vu à quelques reprises des pointes de vitesse très prometteuses. Eric Gnocchini devrait pouvoir compter sur un SOS Irresistable en forme pour 2019; il avait terminé 3e dans sa finale de la Coupe des Éleveurs.  Orlys Fury, Sir Chopin, Johnnys Revenge, Bubble D Morgan, Ganymede Lavec ( gagnant de la catégorie à 2 ans ), Magic Relief sont d’autres aspirants logiques qui pourraient gonfler en nombre et en qualité cette catégorie. Yankee Photo qui s’était imposé par moments est maintenant rendu dans l’état de New York ( Brian Connor ) et Sombre est depuis passé chez Colin Johnson.

 

Si tous ces prospects se sont améliorés cet hiver, comme il arrive souvent aux trotteurs qui vieillissent plus lentement que les ambleurs, cette catégorie pourrait encore cette année fournir de bons moments aux amateurs, et qui sait, peut-ëtre offrir deux divisions plutôt qu’une, donnant ainsi à chacun la chance de récolter plus de dollars. C’est le vendredi 14 juin que ces trotteurs ont rendez-vous pour 6 500$ en attendant la finale du 14 juillet disputée pour un enjeu de 30 000$.

Retour aux nouvelles