La saison se prépare sur les fermes du Québec

30 mars 2019 | Les confidences du prof | By : Daniel Delisle

Qui a osé écrire que les championnats ne sont que de la bonne copie pour les journalistes ? Certainement pas l’entraîneur champion des deux dernières années à H3R, Francis Richard. De son propre aveu, jamais son écurie n’a compté autant de pensionnaires que cet hiver et pour ces premiers jours de pringtemps : 23 chevaux occupent en effet les stalles de l’écurie Richard, à Bécancour sur la rive-sud de Trois-Rivières.

Onze 2 ans en préparation

Évidemment, quand on parle de préparer des poulains pour les courses, on pense tout de suite aux 2 ans, la relève. Francis en entraîne actuellement onze des douze qu’il a domptés cet automne : «  Je ne dirais pas que l’hiver n’a pas été rude à souhait, ce serait mentir. De la neige, au centre du Québec, il y en a autant et sinon plus qu’ailleurs ! Malgré tout, je ne pense pas être si en retard que ça : les poulains tournent des milles autour de 2.50, ce n’est pas très vite, mais c’est sur la neige et pour moi, c’est bien correct ainsi au début du printemps. Je ne suis pas de ceux qui sont tellement pressés, qui veulent à tout prix  faire courir leurs poulains le plus tôt possible. Pour moi, rien ne sert de les brusquer ! C’est un patern qui m’a réussi jusqu’ici. Je pense que l’an passé, j’ai gagné ma première course le 22 juillet, ce qui ne m’a pas empêché de connaître la meilleure année de ma carrière. »

«  J’ai une demi-douzaine de poulains de 2 ans de mon principal propriétaire, Brian Paquet. Même un trotteur par Archangel, quelque chose d’un peu inhabituel pour M. Paquet. J’ai aussi une pouliche par Prestidigitator que j’ai domptée pour les Fermes SOS et que j’ai finalement achetée avec quelques proprios comme Jean-Louis-Laflamme et Gaston Bibeau. C’est un beau projet. Comme je le disais tantôt, l’important pour moi c’est d’être prêt quand les stakes débuteront. Rien ne sert de pousser trop fort. La patience est de mise. »


Sos Mach Xtreme; Richard Francis; 1:59.0; 2016-08-13

Des 3 ans aussi

Sur la plus que vingtaine de chevaux que Francis entraîne, il y a aussi bien entendu des 3 ans. «  Mes 3 ans vont bien aussi. Ils roulent autour de 2.30, toujours sur la neige. Ce n’est pas excessivement rapide, mais ils pourraient tous faire mieux, autour de 2.20 si je le voulais. Ils sont peut-être un peu en retard par rapport à l’an passé, mais pas tellement finalement.  J’aime mieux être encore là en octobre ou novembre avec eux que de dire qu’ils seront prêts en avril ! »

«  J’ai aussi trois ou quatre chevaux de 4 ans et plus. La plupart ont couru jusqu’en décembre. Je leur ai donné janvier et février en congé et ils ont repris l’entraînement sans être complètement hors forme. En passant, je trouve que d’avoir donné aux 6 ans et plus l’opportunité de courir dans les séries québécoises cette année, est un bon incitatif pour la proprios de garder leurs chevaux plus longtemps, avec cette nouvelle possibilité de les faire courir ici pour du bon argent. Un pas dans la bonne direction, selon moi. »

Big Mach; Brosseau Stephane; 1:56.4; 2018-06-26

Bref, de quelque côté qu’on observe la chose, il semble bien que le rigoureux hiver que le Québéc a connu ne nuira pas trop aux performances des chevaux qui seront prêts en leur temps à faire face à la compétition. Et bonne nouvelle aussi pour les amateurs et les gens de chevaux, la piste d’H3R a déjà été déneigée. Il ne restera qu’au chaud soleil du printemps de faire le reste du travail. On se croise les doigts pour que tout soit en place pour l’ouverture prévue le 28 avril prochain, dans un tout petit mois.

Retour aux nouvelles