Fin de saison remarquée et remarquable pour Pascal Bérubé

5 octobre 2018 | Conducteurs | By : Daniel Delisle

Alors qu’il ne reste qu’un peu moins de deux mois à la saison d’H3R, huit programmes en fait, les amateurs auront certainement noté les succès en piste de Pascal Bérubé, actuellement deuxième au classement derrière Stéphane Brosseau. Ces mêmes amateurs auront aussi sûrement noté ses succès sur le cinq huitièmes de Rideau, un endroit pas toujours évident pour s’illustrer.

 

Meilleure année depuis 2009

 

Quand on jette un coup d’oeil rétrospectif sur les années récentes, on se rend compte que Pascal est en voie de connaître sa meilleure année depuis 2009, année désormais célèbre par l’abandon des affaires d’Attractions Hippiques. En fait, les chiffres officiels de Standardbred Canada nous révèlent que Pascal avec ses cinq victoires de dimanche dernier ( trois à H3R, 2 à RC ) nous révèlent dis-je qu’il vient de franchir le cap des 300 000$ de gains pour l’année en cours.  En 2009, ses gains avaient été de 350 000$. Mieux encore, sa moyenne URS de .361 le place au 6e rang au Canada. Ce n’est pas peu dire.

 

«  Nous avons de meilleurs chevaux dans l’écurie, Isabelle ( Binet ) et moi, c’est sûrement une des premières raisons de mes succès; l’autre c’est naturellement le fait de conduire de meilleures chevaux. Quand tu t’en vas à Rideau pour conduire pour Yves Tessier et François Morin, c’est sûr que tu vas conduire des chevaux prêts. Ça aide, c’est le moins que je puisse dire. »

Holiday Party, le cheval favori de Pascal

 

La passion et le plaisir sont de retour

 

Pascal, comme plusieurs, avait été très affecté par la cessation des courses au Québec. Le beau temps des écuries de 20-30 chevaux était révolu, les bonnes bourses aussi. Comme plusieurs, il a dû faire face à la pénible réalité de gagner sa vie autrement que dans les chevaux, ce qu’il fait toujours d’ailleurs, en plus de la demi-douzaine de chevaux qu’il entraîne avec Isabelle . «  Cette année, le plaisir est de retour. J’ai un groupe d’ami(e)s qui sont proprios dans l’écurie ( Claude Raymond et Caroline Maheux, Gino Bilodeau et Chantal Poulin, Anne-Marie Demers et le Groupe Holliday Party ) et nous avons vraiment beaucoup de plaisir à vivre l’expérience des courses comme passe-temps. Notre relation dépasse de beaucoup les courses et chacun à sa façon donne un coup de main très apprécié. Sans leur aide et leur appui, nous, Isabelle et moi, vivrions une situation bien différente. »

 

 

Une belle carrière

 

L’homme qui vient de passer la mi-quarantaine, a connu de bons moments sur le sulky, mais aucun ne se compare à sa victoire avec Stallone dans le Prix du Québec, en juin 2008, avec un chrono de 1.51.  Les bons chevaux de l’écurie qui l’ont marqué et dont il garde un précieux souvenir se nomment First Quick, Bred To Pace, Exquisite Art, Mackaels Illusion, Meadowbranch Fella. Et il faut aussi ajouter les Holiday Party, Claudi PV, Joyce Lavec, Mr Mach Jimmy qui lui ont permis de gagner des Coupes de L’Avenir et des Éleveurs depuis la reprise du CJQ. Ses présences sur le sulky de National Debt cet été sont aussi à ranger parmi les moments forts.

 

 

Pour les prochains mois

 

Pascal n’a aucun objectif précis pour l’année en cours. Il espère continuer sur les succès qu’il enregistre ces semaines-ci. Son idée est de continuer à conduire à Rideau les dimanches soir, tant et aussi longtemps qu’on voudra de lui. Il a eu des offres pour s’y rendre les jeudis, mais il les a déclinées, travail à l’extérieur des courses oblige. Il aimerait aussi être à Rideau quand les courses recommenceront à la mi-mars.

 

Excellent ambassadeur pour les courses, Pascal demeure une figure populaire à H3R. Les gens apprécient son talent, sa fougue et son habileté et comme journaliste, sa façon intelligente d’expliquer ses succès et ses insuccès. Souhaitons-lui la santé surtout pour continuer de vivre sa passion à fond.

 

Pour les amateurs de statistiques, voici celles de Pascal en carrière :

14 260 courses, 2 328 victoires, des gains de 7.2M$.

Retour aux nouvelles