Bruits de paddock du 6 avril

6 avril 2018 | Bruits de paddock | By : Daniel Delisle

Les bruits, rumeurs, conversations de paddock reprendront de plus belle au cours des prochaines semaines, pour le plus grand plaisir, raconte-t-on, de plusieurs amateurs et aussi des gens de chevaux. Ainsi donc samedi dernier, 31 mars, une bonne demi-douzaine d’entraîneurs étaient présents à l’hippodrome pour ‘travailler’ leurs chevaux en vue de la prochaine saison.

 

On a ainsi pu voir les Gagnon de Pont-Rouge, Pascal Bérubé, Marc Lemay, Jean Lord, Marc-André Cormier, Raymond Larose, Rock Perreault et Frédéric Maine. Tels sont du moins les noms qui ont refait surface.

 

Murielle Thomassin, directrice générale à H3R n’a pas chômé non plus au cours des derniers mois. Parmi les nouvelles d’importance, elle mentionnait avec plaisir l’achat cette année des caméras HD pour la retransmission de nos courses dans les salons de paris du Québec. Richard Lambert assurera la transition avec le nouveau responsable, Daniel Poisson. La majorité des ex-employés de Lambert retrouveront du boulot dans la nouvelle équipe. Voilà une nouvelle qui en réjouira plus d’un. H3R sera à la fine pointe dans ce secteur, ô combien, névralgique.

 

La restauration et tous les services annexes de bar et de casse-croûte ont été confiés à l’entreprise Méchoui Nord-Sud. Ce contrat prévoit que l’entreprise disposera de son propre personnel, prendra aussi les réservations et s’assurera des standards de qualité qu’on est en droit d’attendre de professionnels du domaine.

 

La populaire promotion du moitié-moitié reviendra en force cette saison. Très prisée  des amateurs, la promotion avait aussi ses fans jusque dans le paddock, chez les gens de chevaux. Elle a permis à H3R de belles récoltes pour améliorer le service à la clientèle et elle a fait plein de gens heureux chez les amateurs.

 

Un kiosque avec le thème de ‘comment parier ?’ sera à la disposition des nouveaux clients qui veulent s’initier sur les façons de parier. Les responsables aideront aussi la clientèle existante à se familiariser avec les machines de paris, à la disposition des amateurs et qui de l’avis de plusieurs, demeurent sous-utilisées.

 

Madame Thomassin travaille en outre très fort pour des projets de location de piste à différents groupes ou associations. Aucun doute que les installations d’H3R pourraient servir plus souvent pour des événements autres que les courses de chevaux, ce qui serait une belle occasion de rentabiliser l’hippodrome et d’en améliorer les services avec les sommes recueillies lors de ces contrats de locations. Flat Track Canada, un organisme qui travaille à la promotion des courses de motos, serait un des premiers organismes à se montrer intéressé.

La dynamique équipe d’H3R pour la saison qui vient

Notre collaborateur américain, Steven Wolf, sera de retour cette année encore pour des reportages en langue anglaise sur les activités de l’hippodrome. Son expertise, ses nombreux contacts ne sont plus inconnus et ses textes assurent une belle visibilité à H3R partout à l’extérieur du Québec. Ses articles sont souvent repris par Standardbred Canada, la USTA et aussi par Harnesslink, le site dont il est l’âme.

 

Pour conclure, je mer permets de rappeler aux amateurs et aux gens de chevaux de ne pas hésiter à recourir au site internet du Club Jockey. Vous y trouverez plus que jamais, dans la bande déroulante, les toutes dernières nouvelles et annonces. Et ce sera encore plus vrai quand la saison 2018 débutera.

 

Enfin, le 15 avril prochain est une date à retenir pour les entraîneurs qui veulent nominer leurs 2 ans pour la prochaine édition de la Coupe de l’Avenir. Aussi, rappel aux entraîneurs d’ici et d’ailleurs, que ce même 15 avril est la date retenue pour les frais de soutien pour le Prix d’Été 2018.

Retour aux nouvelles