Bruits de paddock

20 avril 2018 | Bruits de paddock | By : Daniel Delisle

Trente-trois des trente-neuf inscrits ont satisfait messieurs les juges samedi dernier, par un samedi matin particulièrement froid pour ce temps-ci de l’année. Le tracé dans les circonstances était très adéquat grâce, on le devine, au travail acharné de Sylvain Blais et de sa petite équipe. Compte-tenu des derniers jours, les gens de chevaux étaient dans l’ensemble, impressionnés.

 

Présente au paddock, la directrice générale Murielle Thomassin,  faisait part de quelques nouveautés pour la saison qui commencera le 29 avril. L’abandon du droit élargi ‘ passing lane’ est certainement l’un des changements qui sera le plus remarqué. Yonkers l’a fait ces derniers mois, et les résultats ont été instantanés. Plus d’action dans chaque course, plus de ‘sorties’ si le conducteur ne veut pas être emprisonné le long des cônes avec de la réserve sous le siège.

 

Les amateurs auront aussi remarqué les nouvelles heures de départ pour les programmes dominicaux autant que pour ceux du mardi. Le dimanche, le signal du premier départ se donnera à 12h50; le mardi, à 18h30.

 

La toute première qualification de la nouvelle saison a été l’affaire de R RKadabra en un modeste 2.07, avec Pierre-Luc Roy sur le sulky pour Marc Lemay. Ce qu’on peut dire de cette course, c’est que ces excellents trotteurs y sont allés modestement. Il ne serait pas surprenant de les revoir ce weekend.

R Rkadabra; Roy Pierre Luc; 2:00.4; 2017-10-01

 

Parlant de Marc Lemay, en plus de son Kadabra et de Machin A Trick, il possède des parts dans une bonne demi-douzaine de chevaux, dont Bastiano, que l’on devrait revoir sous peu à H3R.

 

À 82 ans, Claude Duhaime demeure un grand passionné. On l’a revu avec plaisir en train d’entraîner son Echos Funky Claude qui s’est d’ailleurs fort bien qualifié avec Jocelyn Gendron aux guides.

Echos Funky Claude; Gendron Jocelyn; 2:01.2; 2017-08-29

 

Les frères Picard, Francis le conducteur et Dominique l’entraîneur, étaient aussi sur place samedi dernier avec la jument Rainbow Palace, solide 2e à Highpoint Chip, avec un dernier quart en 30 secondes et des poussières. Ils ont été moins chanceux avec leur 3 ans Westernize, un rejeton de leur jument SOS Kendra. Celle-ci a aussi une 2 ans qui va bien à ce jour et un poulain à dompter cet automne du nom de Land Stroll !

 

Sylvain Lacaille, sa conjointe Chantal et sa fille Kelly entraînent une douzaine de chevaux sur leur ferme. Du nombre deux 2ans, trois 3ans et quatre 4ans, en plus de quelques chevaux âgés dont la trotteuse Jewels In The Sands, gagnante de sa qualification, samedi.

Carl Duguay est bien heureux de son sort sur l’ancienne ferme de Guy Bailly, gérée maintenant par Michel Poirier. Les installations sont, aux dires de Carl, plus qu’adéquates. Il y entraîne quatre chevaux dont Calipari ( 1.53.4, 367 000$ )et trois 2 ans par Western Terror. Ces jeunots tournent autour de 2.25 déjà. Denis Audet, Daniel Cochrane et Michel Blais sont quelques autres entraîneurs qui sont sur place.

 

Jean-Paul Rousse était heureux de nous avouer que pour la première fois de sa carrière, il entraînait deux trotteurs de 2ans, les deux par l’étalon de la ferme Allard, Rose Run Hooligan.

 

C’est à un des protégés de Jean-Luc Bérubé, Sea Donkey qu’est revenu l’honneur du mille le plus rapide, samedi dernier : 2.01.3. Le colosse de Mont-Joli entraîne aussi My Body Mason et donne un coup de main à Martin Roy dans l’entraînement de la jument Miss Sangria.

Sea Donkey; Roy Pierre Luc; 2:04.0; 2017-10-15

 

N’oubliez pas demain les finales du Levy et du Matchmaker pour des enjeux dépassant le million : 532 000$ pour la finale du Levy, 373 000$ pour la finale du Matchmaker, 100 000$ dans la consolation du premier, 75 000$ pour la finale du second.

Retour aux nouvelles