À l Deux finales hivernales ce soir à Woodbine

2 février 2018 | À l'étranger | By : Daniel Delisle

Amateurs de courses, friands de ce qui se passe à Woodbine, ne manquez pas le programme de ce  soir là-bas. On y présentera entre autres les deux finales des séries hivernales Blizzard ( 39 400$) et Snowshoe ( 41 400$). Certainement et de loin, une des bonnes cartes de la jeune saison en Ontario.

 

Le Blizzard

 

Les femelles seront en piste à la 5e. Une bonne lutte y est attendue, lutte qui à première vue semble avantager la pouliche entraînée par Richard Moreau et conduite pas Louis-Philippe Roy. Cette pouliche du nom de Bettim Jackie est l’une des quatre 3 ans de la course, puisque cette course est ouverte aux 3 et 4 ans. En principe, les plus vieilles ont la cote, mais dans ce cas-ci, les 3 ans sont en pleine progression et il ne serait pas surprenant que l’une d’elles parvienne à s’imposer.

 

Comme il arrive fréquemment, Bettim Jackie n’a pas beaucoup couru à 2 ans et elle est en pleine lancée. Elle a réalisé la semaine dernière, le 2e meilleur chrono du groupe, 1.53.2. La pouliche a reçu ses premières leçons dans les Maritimes : c’est une fille de Andreoli Hanover en service à l’Ile-du-Prince-Édouard. La position est excellente et ses deux principales rivales sont Circle The Page et Franshoek.

 

Circle The Page a hérité du 8e fauteuil et Franschoek du 10e. Voilà qui devrait leur compliquer la vie à souhait. La jument de Victor Puddy, Circle The Page, a été la plus rapide des deux semaines d’éliminations. Une bonne référence. Quant à Franschoek, la 10e position pourrait être suicidaire. Cette dernière est entraînée par un certin Eric Adams qui a connu beaucoup de succès avec les pouliches et les juments.

 

Le Snowshoe à la 7e

 

Si le duo Roy-Moreau est jouable dans le Blizzard, il l’est tout autant dans le Snowshoe quand leur porte-couleur, Gerardo, s’élancera de la 2e position. Oui, il n’a pas gagné dans ses épreuves éliminatoires, mais oui aussi, il a terminé deux fois 2e avec des positions extérieures. Ce soir, c’est la 2e position et on peut présumer que LPR profitera à plein de cet avantage. La cote pourrait en outre être bonne. Ce Gerardo est le moins expérimenté du peloton, avec ses onze départs à vie mais il ne cesse de s’améliorer.

 

Burn Out Hanover a trouvé chaussure à son pied vendredi passé, et bien que l’ami Frédéric Bourgault l’ait qualifié de meilleur du groupe, il a perdu. Son effort  de victoire de fil en fil dans un peloton aussi relevé lui a été fatal. Changement de stratégie à prévoir ce soir avec Jamieson au volant, de la 4e position de départ.

 

Mais le crack de ce groupe demeure à mon humble avis Jk Pridenjoy, deux fois vainqueur en deux tranches éliminatoires avec McNair au volant.  Il devra composer avec la 7e position, un handicap mais pas un handicap absolu. Il lui a fallu un dernier quart en 27.1 pour maintenir son avance sous le fil la semaine dernière. Gerardo était venu bien près de lui ravir la victoire avec un époustouflant 26.2 ! Ce devrait être un duel de titans et messieurs Roy et McNair n’ont pas l’habitude de dormir.

 

Bref, vous qui aimez parier sur les courses du Weg, une autre belle opportunité vous est offerte ce soir avec entre autres ces deux finales. De la bonne et saine compétition et un spectacle sûrement enlevant.

Back to news