À l Séries hivernales à Woodbine

19 janvier 2018 | À l'étranger | By : Daniel Delisle

C’était hier  que se mettaient en branle à Woodbine deux nouvelles séries qui s’adressent à de jeunes chevaux, mâles et femelles, avec des enjeux chaque fois plus qu’intéressants. Une belle récolte de jeunes chevaux pour qui le meilleur est à venir et pour les amateurs, l’occasion d’en connaître quelques-uns. Qui sait si l’un d’entre eux n’émergera pas pour cette nouvelle saison ?

 

Le Snowshoe

 

La série qui commence ce soir s’appelle le Snowshoe et elle mettra en vedette de jeunes ambleurs de 3-4 ans qui n’ont pas à ce jour franchi la barre des 30 000$ ou qui n’ont pas encore deux victoires avec pari-mutuel. L’enjeu sera de 17 000$. Comme quoi ce genre de série correspond à un besoin, on vient de partout ou presque pour l’occasion. Des chevaux de Flamboro, de London, de Truro, de Yonkers aussi.  Ils sont ce soir pas moins de 33 et ils participeront dans quatre divisions, dans les courses 1,3,4 et 6.   Des pelotons de huit ou neuf, ce qui est très bien.

 

Quelques proprios et entraîneurs québécois ont répondu à l’appel. Ainsi, dans la  3e, deux des nôtres seront de la partie. Michel Fontaine y a délégué Free Proof, un Classic Card Shark qui est en Ontario depuis un certain temps déjà. Il a pris un record de 1.55.1 il y a quelques semaines. On l’a vu prendre le départ sept fois à H3R au début de l’été. Le jeune Frédéric Bourgault tente aussi sa chance avec un certain Young Man Matt, un Big Jim qu’il confie à Sylvain Filion. Les deux courent dans la 3e course. Évidemment, on reverra aussi des chevaux qui ont concouru plus tôt dans les séries présentées en décembre. C’est le menu de ce soir !

** Awesomeness fut un participant au dernier Prix d’Été; il y a terminé 2e… le Snowshoe lui a servi de tremplin pour sa saison comme 4 ans.

Le Blizzard

 

Répondant exactement aux mêmes conditions, hier jeudi, ce sont les pouliches du même âge qui étaient lancées dans la mêlée.  L’enjeu était aussi le  même. Dix huit juments ont répondu à l’appel.

 

À la 4e course, Michel Ouimet et Luc Ouellette envoyaient à l’action une pouliche du nom de Sunday Afternoon, une Dali, élevée par Luc. Mario Baillargeon la pilotait et elle avait reçu une cote de 8 pour 1. Elle a un record de 1.58.2 pris à Woodbine et vient de gagner à Flamboro. Bettim Jackie était une des têtes d’affiche de la 6e hier. Au moment d’écrire ces lignes, on ignore le résultat et si sa performance a été à la hauteur, mais ce qu’on peut dire c’est qu’elle avait tout pour réussir avec comme entraîneur Richard Moreau et comme conducteur Louis-Philippe Roy. Une belle histoire à suivre.

 

 

Les deux séries, le Snowshoe et le Blizzard présenteront des finales bien dotées, le vendredi 2 février prochain. On parle de 30 000$ ajoutés, ce qui devrait produire à peu près des bourses autour de 35 000$. Pas si mal pour de jeunes sujets pas encore prouvés. C’est l’intérêt des programmes du weekend présentés à Woodbine. Petit rappel du signal du premier départ, une nouveauté à Woodbine, soit 19h10.

 

 

 

Back to news