À l Ce que décembre nous réserve en interpiste

1 décembre 2017 | À l'étranger | By : Daniel Delisle

C’est aujourd’hui déjà le 1er décembre et par avance, un bon parieur s’Intéresse à ce qui lui sera présenté au cours de ce dernier mois de l’année. Mine de rien, le menu est encore attrayant et diversifié à souhait. Pas de gros stakes évidemment, mais plusieurs programmes qui sont prometteurs. Comme les amateurs du Québec s’intéressent surtout à ces trois pistes, voyons ce que Woodbine, The Meadowlands et Yonkers ont à offrir au cours des prochaines semaines.

 

Woodbine

Il y aura de l’action à Woodbine qui conservera au cours des prochaines semaines son horaire de novembre, soit des courses les jeudis, vendredis, samedis et lundis.  Quatre programmes donc et dès le weekend prochain,  deux séries hivernales qui viendront pimenter la routine des classes habituelles. Les vendredis  8 et 15 décembre, ce sera la série Niagara pour les pouliches ambleuses de 3 ans qui n’ont pas gagné au 31 octobre dernier 60 000$. Et la finale aura lieu le lendemain de Noël, le 26, alors qu’on présentera un programme en matinée, une tradition à Toronto.

Commençant le samedi 9, la série Valedictory, pour les ambleurs de 3 ans cette fois et qui se poursuivra le 16 décembre. Comme pour les pouliches, finale lucrative le mardi 26 décembre en matinée. Même limite de gains au 31 octobre, soit 60 000$. Aurons-nous une ou des participations québécoises dans l’une ou l’autre de ces séries ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais comptez que nous scruterons à la loupe les partants de ces deux séries. C’est Woodbine qui a la faveur du public parieur au Québec, alors nul doute que les courses présentées là-bas sauront attirer une fois de plus l’attention. N’oublions pas aussi qu’en 2016, c’est à ce moment que la carrière de Louis-Philippe Roy avait pris son envol pour de bon !

The Meadowlands

On est d’accord sur le fait que la piste de Jeff Gural n’attire plus la même qualité de compétiteurs, tant équestres qu’humains. Mais, avec des courses les jeudis, vendredis et samedis de chaque semaine de décembre,  il y aura de l’action au New Jersey.  Pas de doute aussi que l’absence de courses à bien des endroits autour de New York, favorise The Meadowlands durant cette période très précise de l’année. On peut escompter des pelotons complets et de belles fins de courses payantes.

Avec l’absence des gros noms habituels, cela permet aussi  à des jeunes d’émerger. Ce fut le cas l’an passé pour Drew Monti dont on vous a fidèlement relayé les prouesses sur le sulky. En surveillant l’action sur cette superbe piste, qui sait si nous n’assisterons pas encore cette année à une nouvelle éclosion ?

Yonkers

Yonkers continue son calendrier de cinq jours de courses / semaine, jusqu’à la mi-décembre. C’est donc du vendredi au mardi que sont en piste pour les meilleures bourses en Amérique, les chevaux de l’état de New-York. Comme à chaque année aussi, Yonkers fait relâche pour la période des Fêtes, relâche qui débutera après les courses du dimanche 17 décembre pour ne reprendre vraisemblablement que durant la 2e semaine de janvier, comme c’est aussi la coutume là-bas. Les courses en direct pour la France  seront encore à l’affiche pour les dimanches 3 et 17 décembre.

Voilà donc le menu pour les parieurs en cette période habituellement plus tranquille dans l’année. Mais, comme vous pouvez le constater, il y aura des courses, encore beaucoup de courses, pour vous les amateurs. Continuez de nous lire, on vous tient au courant. HPI et nos salons de paris se feront un plaisir de prendre vos mises !

 

 

 

 

 

Back to news