À l Parieurs, l’intérêt va du côté de The Meadowlands

17 novembre 2017 | À l'étranger | By : Daniel Delisle

On ne se racontera pas d’histoire : la piste du New Jersey n’est plus celle qu’elle fut, la piste phare en Amérique du Nord, supplantée par Toronto et Yonkers entre autres. La piste a été revampée, l’estrade refaite, mais les bourses n’étant plus au rendez-vous, la piste de Jeff Gural supporte mal les comparaisons avec ses plus riches rivales… sauf en de rares occasions. Et ce sera le cas au cours des deux prochains samedis, 18 et 25 novembre. Le 25 novembre, on offrira plus de 2.5M$ en bourses et ce samedi, on s’y prépare avec quelques éliminatoires.

 » The fall four  »

Ce sont les dernières épreuves pour les 2 ans dans les quatre divisions : trotteuses dans le Goldsmith pour 300 000$, ambleuses dans le Three Diamonds pour le même montant, plus 350 000$ pour les trotteurs dans le Valley Victory, 350 000$ aussi pour les ambleurs dans la prestigieuse Governor’s Cup. Demain, il y aura éliminatoires pour quelques-unes de ces finales, des éliminatoires qui n’en sont pas vraiment, tout le monde ou presque ayant accès aux finales. Ces épreuves serviront plutôt de préparation, si tant est qu’à ce moment-ci de l’année, les épreuves pour 2 ans sont quasi inexistantes.

Dimanche, j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec quelques entraîneurs locaux. Ma question était : comment faire pour garder des 2 ans en courses si tard dans l’année, alors que la très vaste majorité des entraîneurs ont déjà retourné leurs poulains et pouliches aux pacages depuis plusieurs semaines déjà. La réponse a été unanime : les poulains de 2 ans qui sont encore en piste à ce moment-ci de la saison, ne sont généralement pas les poulains qui y étaient en juin ou juillet. Ce seraient pour la plupart des poulains amenés aux courses sur le tard, ce qui expliquerait la possibilité qu’ils courent encore, et au plus haut niveau, à la fin novembre.

Les finales TVG

Le 25 novembre se tiendront aussi quatre finales pour les chevaux âgés, finales de séries amorcées en juin et qui se sont alternativement promenées à Tioga Downs, Mohawk Raceway et The Meadowlands. Ce sont les points amassés dans ces différentes étapes qui qualifieront les chevaux pour samedi prochain. Les deux divisions de mâles, au trot comme à l’amble, mettront en jeu des bourses de 400 000$, les deux divisions de femelles, 200 000$. Des moments fort appréciables. Demain, il y aura une division de juments ambleuses en piste pour une course préparatoire, avec entre autres Lady Shadow qui effectuera son premier départ pour ses nouveaux proprios, la jument ayant été vendue au cours des derniers jours. Dorénavant, c’est Mark Ford qui en sera l’entraîneur.

Ces messieurs suivent

Là où sont les gros dollars, là sont aussi les meilleurs conducteurs et ce sera le cas, une fois de plus. Plusieurs de ces messieurs d’ailleurs cesseront temporairement leurs activités en piste après le 25 novembre, considéré à juste titre comme la journée des derniers stakes d’importance en Amérique. L’an passé, les David Miller, Tim Tetrick et compagnie ont pris un long congé de quelques mois après la tenue de ces importantes finales.

Incidemment, Yannick Gingras devrait vraisemblablement être couronné cette année  comme le champion conducteur en Amérique. Au moment d’écrire ces lignes, Yannick caracole en tête avec 11.8M$, devançant Jason Bartlett par 700 000$. Incroyable quand même que ce Bartlett, en conduisant uniquement ou presque à Yonkers, figure dorénavant comme l’un des candidats au titre du plus riche. Tim Tetrick et David Miller suivent au 3e et 4e rang. Comble de l’ironie, savez-vous qui trône au 5e rang ? Jordan Stratton, lui aussi un conducteur attitré de Yonkers. Comme quoi, la réputation de bourses très lucratives à Yonkers n’est pas surfaite.

Parieurs, c’est donc vers The Meadowlands, comme aux beaux jours, que vos dollars pourraient vous rapporter gros pour les deux prochains samedis. Pelotons complets, piste d’un mille, paris multiples nombreux, les gros noms aussi, vraiment comme dans le temps !

 

 

 

Back to news