Hippodrome 3R National Debt éblouissant dans l’invitation or

5 novembre 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

L’invitation or à H3R ces semaines-ci, dans une tentative de niveler les chances pour chacun des partants, est une course invitation handicap selon les gains des chevaux dans leurs cinq derniers départs. H3R  n’est pas le seul à opérer ainsi. Yonkers fait de même. Toujours est-il que  le cheval numéro 8, en l’occurrence National Debt, affublé de ce terrible handicap, l’a surmonté pour l’emporter brillamment sur un solide peloton, dans une course âprement disputée où personne ne se faisait de quartier. Chrono de 1.58.1 sur une  piste réputée lente -2.

François Morin, élogieux

François Morin, c’est ce monsieur qui possède une imposante écurie, disséminée chez quelques entraîneurs, principalement chez Yves Tessier. Il possède, avec son père Louison, une bonne quantité de chevaux et au fil des dernières années, il en a sans doute possédé plus d’une centaine. Alors quand il s’exclame, il faut écouter :  » Je n’ai jamais eu de ma vie un cheval de la trempe de National Debt. De la classe de National Debt, devrais-je dire. Ce cheval est absolument incroyable et ce qu’il a encore réalisé aujourd’hui me laisse sans voix. Quelle cheval ! Quelle performance ! Quelle victoire ! Ma victoire la plus sensationnelle de l’année avec les chevaux de mon écurie !  »

Nationa Debt et Stéphane Gendron vainqueurs de l’invitation or du 5 novembre

Tout un compliment de la part d’un  homme qui en a vu d’autres ! Et effectivement, la remontée de National Debt était à voir. Dernier à la demie, 6e aux trois quarts, Stéphane Gendron a envoyé sa monture aussi « haut » que le quatrième  » chemin », contournant tout ce beau monde avec une relative facilité. C’était beau à voir. La poussée dans le dernier droit irrésistible, devant un Glass Shadow sorti de nulle part et un Atomic Million AM à bout de souffle. Une course absolument formidable.

Stéphane Gendron d’avouer que son cheval n’est pas un grand démarreur :  » Si je le presse trop, il pourrait se commettre dans un manque. Alors je prends mon temps, car je sais qu’il me fournira tout un effort pour finir. Mais disons qu’aujourd’hui, il y avait passablement de trafic, ce qui m’a obligé à aller au troisième chemin, puis au quatrième ! Je commençais à me demander si je finirais par passer. Mais le cheval est incroyable et quand il a eu la voie libre, il m’a donné tout un sprint. »

Quelques coups de canons

Une piste boueuse, une température maussade, une journée plutôt exécrable, tout cela mène parfois à de gros retours aux mutuels, et c’est exactement ce qui s’est produit aujourd’hui. Premier coup de semonce, dès la première course, avec la victoire de Fortune Fella ( Pascal Bérubé ) qui devance le gros favori Maximus Decimus à 46.80$ la copie. À la 6e, un choc ! Victoire de The Rocket Man à 112$ cette fois, après une randonnée complète à l’extérieur de la 8e position pour Michel Audet et Roxanne Viau. Une victoire d’autant méritoire que le cheval a dû vaincre, ce faisant, nul autre que Bel Gazou et Louis-Philippe Roy par une tête.

The Rocket Man et Michel Audet devaçant Bel Gazou et LPR, quasi invisibles sur la photo….

Dans la 9e, autre coup de tonnerre avec la victoire de Dali On Up et Daniel Laflamme. Une course endiablée comme on les aime. Une course compétitive où chaque pouce de terrain est disputée avec insistance.  Pendant que la plupart des partants étaient aux trousses de Beach Runner AM, Dali On Up flânait, si vous me passez l’expression au 7e rang. Encore sixième à l’entrée du dernier droit, Laflamme a stimulé sa monture pour l’emporter in extremis en 1.59.4. Les croyants ont été récompensés par un beau 46.40$. Enfin dans l’ultime épreuve de la journée, ce fut au tour de Carol Voyer de projeter son After Market à l’avant du peloton de la 8e position, pour n’être jamais plus devancé. Victoire par un peu moins d’une longueur à 27.90$. Ouf !

MM Gendron, Bérubé et Roy se sont partagé les honneurs avec chacun deux victoires. On peut maintenant affirmer sans se tromper que les titres de meilleur conducteur et meilleur entraîneur iront à Stéphane Brosseau et Francis Richard, car avec une seul programme à venir, leurs plus proches poursuivants, Stéphane Gendron et Yves Tessier, ne pourront combler l’écart.

Louis-Philippe Roy et Loves A Challenge prenant la mesure de l’opposition

En passant, la direction de H3R distribuera de belles récompenses aux amateurs qui seront présents dimanche prochain, le 12 novembre, pour l’ultime rendez-vous de la saison 2017. À ne pas manquer !

 

 

 

Back to news