Les confidences du prof Claude Hamel poursuit ses succès en Ontario

29 septembre 2017 | Les confidences du prof | By : Daniel Delisle

Il y a quelques proprios comme Claude Hamel qui investissent au Québec tout en continuant d’être actifs au plus haut niveau des courses au Canada, le WEG. Et ne réussit pas là-bas, qui veut ! Sauf que l’homme a eu la main heureuse jusqu’ici en s’associant à l’écurie de Benoît Baillargeon. Et le jeune trotteur Alarm Detector est le dernier de ses succès en lice.

 

Un déboursé important

 

 » J’étais à Harrisburg avec Benoît et un autre de ses associés, l’automne dernier, de raconter Claude.  En tout bon acheteur, nous avions fait le tour du catalogue et certains des sujets offerts ont évidemment retenu notre attention. Ce n’est pas toujours évident, mais en plus du catalogue, on a aussi la chance de voir de près les sujets. C’est un autre aspect important, la conformation. Ce Alarm Detector nous avait intéressés. Assez pour participer aux enchères. C’est un fils de Chapter Seven, un cheval qui s’est illustré en piste dans l’écurie de Linda Toscano. Alarm Detector faisait partie de la 2e récolte.  »

 

 » Nous avons été actifs dans l’enchère et finalement, le poulain, issu d’une mère par Yankee Glide, nous est resté. Le prix était élevé à 110 000$. Pourquoi avoir payé si cher ? Après tout, la mère, jusqu’ici en deux tentatives n’avait rien donné de significatif. Parfois, il faut remonter un peu plus loin dans la généalogie. Et la réponse pour ce prix élevé d’un poulain dont la mère jusque là avait été sans remarquables succès, se trouve dans la 2e mère, Jambo, une fille de Tagliabue. Celle-ci a aussi donné Ken Warkentin, un trotteur millionnaire qui a aussi été un géniteur ici avant d’être exporté en Europe. La mère de notre poulain est donc une soeur de Ken Warkentin. Ça explique un certain nombre de choses.  »

 

Des qualités exceptionnelles

 

 » Aux dires de Benoît ( Baillargeon ), Alarm Detector est un poulain extrêmement brillant, intelligent. Il n’a eu qu’à lui montrer les choses une fois. C’est un ‘early learner’. Et en piste, il est d’un calme déconcertant pour un si jeune poulain, encore étalon ( on imagine d’ailleurs  qu’il le restera ). Jusqu’ici en carrière, il n’a subi qu’une seule défaite dans le Champlain où il a terminé 2e. Il a gagné l’éliminatoire du Define The World à Mohawk, puis la finale avec de bonnes marges. Ensuite c’est dans le William Wellwood où il s’est vraiment démarqué : il a gagné son éliminatoire en 1.54.4, puis a récidivé la semaine suivante dans la finale en 1.52.4. Ce chrono est un record de stake, un record de piste ( Mohawk ) et un record canadien. Et cette finale a été remportée par plus de cinq longueurs avec Trevor Henry aux guides. Je pense qu’on peut être fier à juste titre de pareille performance. »

Pour les amateurs de statistiques, la fiche de Alarm Detector à ce jour, se lit comme suit : 7 départs ( 6-1-0 ), 276 870$, record de 1.52.4. La prochaine étape devrait être le Breeder’s Crown, disputé cette année en Indiana à la piste de Hoosier Park. Le samedi 21 octobre, ce seront les éliminatoires et la semaine suivante, les finales. Si tout va comme prévu, Alarm Detector y sera.

Succès québécois à répétition

Incroyable comme la scène des courses nord-américaines fournit des résultats époustouflants pour les conducteurs, entraîneurs et proprios québécois. Seulement au cours des derniers jours, on a eu la victoire de Yannick Gingras dans le Little Brown Jug, le même jour Emoticon Hanover remportait là le Ms Versatility pour Daniel Dubé et Luc Blais, puis ce fut au tour de Louis-Philippe Roy de briller dans le Shes A Great Lady ( 500 000$ ) avec Youaremycandygirl.

Wilwild Men s’est donné un nouveau record durant le dernier weekend à Pocono, record de 1.55 avec Simon Allard aux guides pour Catheline Pelletier. Lundi, à Mohawk, deux protégés de Maxime Velaye faisaient la manchette : Histoire Enchantee avec une victoire en 1.50.1 et Capteur De Reve, une victoire dans un Gold en 1.55. pour un enjeu de 95 600$. Guy Corbeil est le proprio dans les deux cas.  Ce même lundi, Sylvain Filion gagnait cinq fois à Mohawk ! Bref, de quelque côté que l’on se retourne, les nôtres continuent de briller.

 

Quant aux activités de H3R, elles reprennent dimanche, 1er octobre, signal du premier départ à 12h30.

 

 

 

Back to news