Hippodrome 3R Retour remarqué de Jamigo

24 septembre 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Le trotteur de Daniel Laflamme, Jamigo, tout comme lui d’ailleurs, était disparu du radar depuis quelques semaines et les deux ont effectué tout un retour, ce dimanche, à H3R, en remportant avec brio le trot invitation or avec un chrono de 1.59.4. C’était comme les retrouvailles de deux amis, les deux ayant disputé chez nous de fort belles courses en début de saison.

 

Rachat du trotteur

 

Daniel Laflamme avait vendu son trotteur à René Allard il y a quelques semaines. Un bon prix et une chance pour ce fils de Angus Hall d’aller courir d’abord à Yonkers, puis à Saratoga, puis à Philadelphie, puis enfin à Pocono. Partout donc où René fait courir des membres de sa populeuse écurie. Avec un succès relatif, faut-il le préciser. Puis le 27 août, enfin une victoire à Pocono Downs en 1.57.3 avec David Miller aux guides. L’occasion était belle pour mettre le trotteur en vente pour ses nombreux amis Facebook. Un cheval, disait René, qui serait excellent pour courir dans les courses pour amateurs, nombreuses aux USA. Mais pour toutes sortes de raisons, René n’aurait pas reçu beaucoup d’appels, jusqu’à ce que son ancien mentor se pointe au bout du fil pour racheter son cheval.

Jamigo et Daniel Laflamme prenant la mesure de Four Starz Speed et Kevin Maguire

 » Les négociations ont été assez ardues. Il y avait une bonne différence, de dire Daniel, entre le prix demandé et ce que j’étais disposé à payer. Mais on s’est finalement entendu, René n’ayant que faire d’un trotteur de 9 ans, alors que la saison des encans s’amène.  Je l’ai reçu lundi. Je l’ai ferré comme il était quand je l’avais et j’ai recommencé à le jogger dès le surlendemain. Il a vite retrouvé ses repères. Mes deux chevaux sont à la Ferme Presqu’Île, un très bon endroit pour permettre au cheval de relaxer.  »

 

Une victoire inattendue

 » Honnêtement, je ne m’attendais pas à gagner aujourd’hui. Il y avait de bons chevaux dans ce groupe et surtout, mon cheval n’est pas encore complètement à mon goût. Il y aura du petit peaufinage à faire au cours des prochains jours. En plus, il ne l’a pas eu facile, étant le premier à se pointer à l’extérieur. Il m’a surpris agréablement et je ne refuse évidemment pas une telle victoire. Il a été bon pour moi et Manon ( Lamothe ) depuis que je l’ai acheté de Gérard Vaillancourt à Rideau. En huit départs avant aujourd’hui, il m’a gagné quatre courses. Difficile de demander mieux ! »

 

Four Starz Speed a terminé second devant Tuscans Memory. Jamigo a retourné 22.70$ pour les parieurs avertis, dans un après-midi où les billets gagnants ont souvent rapporté gros.

 

Brandons Bandit s’affirme

 

Le fils de Brandons Cowboy, Brandons Bandit, propriété de Raymond Bérubé, entraîné par Michel Bérubé, a épaté la galerie et son conducteur Steeven Genois. Celui-ci n’en revient pas de la vitesse de ce cheval qui semble vouloir enfin sortir de sa coquille :  » Il a de la vitesse, c’est sûr, de raconter Steeven. Il se mène très bien; je n’ai qu’à le protéger un peu dans les tournants et il fait le reste du travail tout seul. Quand un adversaire arrive à sa hauteur, il reprend le collier et refuse de se laisser battre. »

Brandons Bandit et Steeven Genois dans une victoire aisée en 1.57.4

Après une victoire en 1.56 le 25 juillet, le cheval a brillé hier avec une randonnée en 1.57.4, l’opposition semblant peiner à le suivre. Un après-midi très satisfaisant pour Steven qui a aussi gagné avec la trotteuse Surveillance qui est passée depuis peu sous ses soins et ceux de Mélanie Boulianne.

 

Pascal Bérubé a lui aussi réussi un doublé, poussant entre autres à la victoire son protégé Washington Hanover, une première cette année, en 1.57.2 à plus de 46$ la copie.

Washington Hanover brillant dans sa première vuctoire de l’année avec Pascal Bérubé aux guides

Bref un après-midi où les négligés ont fait sauter la banque à quelques reprises pour la plus grande joie des amateurs de bons retours au mutuel. Prochain rendez-vous, dimanche, le 1er octobre. Déjà !

 

 

 

 

 

Back to news