Hippodrome 3R Marc-André Cormier signe le spectacle

17 septembre 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Pour un doublé, c’en fut tout un ! Marc-André Cormier avait lancé dans la mêlée ce dimanche deux des as de son écurie et les résultats ont été probants : Solide Performance l’a emporté de fil en fil en 1.54.2 et Glass Shadow en a fait tout autant en 1.55.2. C’était évidemment les deux meilleures classes d’ambleurs. Pascal Bérubé pilotait le premier, Gaétan Lamy le second.

 

Même tactique

 

Généralement, Marc-André ne se fait pas prier pour commenter une situation et il a une fois de plus fort bien résumé la situation de ses deux as ambleurs :  » Ça faisait quelques semaines que mes conducteurs faisaient preuve de beaucoup de courtoisie et laissaient passer quelques rivaux. Les résultats n’étaient pas mauvais, sauf qu’on ne gagnait pas. Aujourd’hui, mes consignes à mes deux conducteurs, Pascal et Gaétan, étaient très claires. Tu prends les devants et tu ne laisses passer personne ! Les chevaux ont assez de classe pour se rendre jusque sous le fil. Et c’est très exactement ce qui s’est passé.  »

 

Les similitudes entre les deux victoires étaient aussi très grandes, comme si les scénarios avaient été écrits d’avance. Dans le cas de Solide Performance, le premier des deux à se produire, il a eu très tôt dans le mille la visite de  Jefferson Tare. Mal lui en prit ! L’ambleur de Pierre Leclerc en a été quitte pour une randonnée complète à l’extérieur. Mais le plus beau de l’affaire est survenu dans le dernier droit, alors que la compétition montrait des signes de fatigue. Pascal n’a eu qu’à appuyer sur l’accélérateur et Solide Performance a enlevé tout doute sur sa supériorité. L’ambleur sans entraves était à ce point supérieur qu’il a terminé avec plus de onze longueurs sous le fil en un percutant 1.54.2, dernier quart 28.2. Un no contest sans équivoque. Et un maigre retour de 2.60$ en pari gagnant.

 

L’autre scénario a été identique, sauf que cette fois-ci, c’est un des favoris qui s’est amené à l’extérieur peu avant le poteau du premier quart. Mal lui en prit aussi. Car cette fois, Glass Shadow était en avant pour y rester et  UF Dragons Rocket en a été quitte lui aussi pour un mille à la dure. Ce fut plus corsé sous le fil, la marge n’étant que d’une demi-longueur, mais le billet qui récompensait les parieurs astucieux en valait la peine : 49.70$ soulignait cette brillante victoire.

Glass Shadow, victorieux dans l’invitation or pour Gaétan Lamy

Un doublé mérité qui a eu l’heur de plaire au proprio et entraîneur de ces deux bolides qui ne manquent ni de classe ni de rapidité. Glass Shadow a poussé ses gains à près de 30 000$, Solide Performance à plus de 30 000$. Et si vous demandez à Marc-André de se prononcer sur celui des deux qui est le meilleur, vous aurez droit à une réponse toute en nuances et les « si » et  » Ça dépend  » seront très nombreux. Personnellement, j’ai un faible pour Solide Performance…

 

Histoire Enchantée prouve son point

 

Histoire Enchantée de l’écurie Maxime Velaye a aussi fait preuve de beaucoup de talent en ce dimanche, réalisant une performance endiablée de 1.55.2. Débarrassé des gros canons de la catégorie des 3 ans, il a répondu avec une belle victoire :  » Il s’améliore constamment, de dire Maxime. C’est un cheval en progression. Je n’aurais pas pensé en début de saison qu’il serait aussi bon. C’est une belle surprise pour moi.  C’est aussi un cheval  versatile. Et plus important, il a beaucoup amélioré son attitude depuis l’an passé. C’est un cheval heureux, alors les performances sont bonnes. Et il n’est pas impossible qu’on lui donne une chance du côté de l’Ontario.  »  Histoire Enchantée est la propriété de Guy Corbeil et il était conduit par Pierre-Luc Roy qui a réalisé un doublé en ce jour.

Histoire Enchantée et Pierre-Luc Roy en 1.55.2

Deux jeunes chevaux se sont donné une première marque à vie : Encore Panic de l’écurie Francis Richard ( 2.00.2 ) et Pier Ho Camelot de l’écurie Serge Normandin (2.01.2). Les amateurs présents ont aussi assisté à un record mondial de vitesse pour un poney de course, alors que dans une course de démonstration, contre la montre, 407 Speed a fait tourner bien des têtes en franchissant le demi-mille en 56.1 avec Mario Charron aux guides pour Michel Allard de St-Esprit. Ce faisant, il a relégué aux oubliettes la marque de 57.4 qui tenait à ce jour.

Voici le petit phénomène qu’est 407 Speed entouré de son équipe dont son proprio MIchel Allard

Prochain rendez-vous, dimanche prochain à H3R pour le 33e programme…

 

 

Back to news