Hippodrome 3R Lucky Promesses sur une lancée incroyable

28 août 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Quand tout cela a commencé, il y a quelques semaines, qui aurait pu prédire que la série victorieuse de Lucky Promesses, la jument de Jérôme Lombart entraînée par Andréane Lapierre, en serait à une neuvième consécutive ! Ce phénomène est très rare, puisque les classes sont souventes bâties pour donner au plus grand nombre la chance de gagner.

 

Un début tardif

 

Lucky Promesses n’a pas connu de grands débuts en piste, c’est le moins que l’on puisse dire et Andréane et Jérôme ont dû patienter avant de voir arriver son éclosion. Les gens de chevaux chevronnés sont unanimes là-dessus, il faut de la patience pour amener un trotteur à sa pleine maturité. Il semble bien que c’est maintenant le temps de la récolte pour cette fille de Lucky Fool.

 

En passant, un retour sur le pedigree de ce Lucky Fool nous ramène au beau temps des finales du Circuit Québec comme on le nommait dans le temps, des finales dis-jà, à 200 et 300 000$. Ce foutu cheval, propriété de Jérôme, a amassé au cours de sa carrière, plus de 370 000$, se permettant même d’aller gagner la finale de la Coupe de l’Avenir à 2 ans, pour un enjeu de 200 000$. L’année suivante, le cheval a aussi bien fait et le jour de finale de la Coupe des Éleveurs, Jérôme, pensant bien faire, l’avait confié à Luc Ouellette. Bris d’allure à la barrière, et adieu à la bourse de 300 000$. Comme quoi, on est souvent mieux servi par soi-même ! Tout ça pour vous dire que les succès de Lucky Promesses ne sont pas étrangers aux succès de son géniteur.

 

Côté maternel, ce fut beaucoup plus discret, la mère, Promising Lavec, ayant eu une carrière bien tranquille. Lucky Promesses est son premier rejeton. Un 2 ans est en piste cette année, du nom de Ganymede Lavec, issu de Ganymede, un trotteur français. Le jeunot a assez bien fait pour qu’on le retrouve le 3 septembre dans la finale de la Coupe de l’Avenir.

 

Des occasions ratées

 

Jérôme en convient. Sa trotteuse a raté de belles occasions de récolter de beaux dollars. En fait, elle s’est mise à trotter, lorsque les bourses les plus alléchantes étaient passées. À témoin le fait qu’elle n’a enregistré que 2150$ dans la série printanière, dominée par YS Suzanne et Artemis Du Haras.  Pire encore, à 3 ans, pas de Coupe des Éleveurs, ni éliminatoires ni finale !

 

C’est le 4 juillet dernier que la série victorieuse de la jument s’est mise en branle. Depuis, c’est la métamorphose complète. Pas de bris d’allure ( ça n’a jamais d’ailleurs été son principal problème ), des positions de départ souvent difficiles ( six fois sur huit, des positions 6-7-8-9 ),  des fils en fils parfois mais aussi des courses où elle revient de l’arrière. Si vous examinez attentivement la photo de sa dernière victoire, vous découvrez une jument qui semble trotter naturellement. Elle dégage puissance, solidité, vitesse et goût de la victoire. D’ailleurs, ses deux derniers triomphes ont été enregistrés avec des marges de plus de cinq longueurs sous le fil. C’est vous dire !

Lucky Promesses et Jérôme

Si elle est en forme, mardi, qui pourrait la vaincre ? Bonne question ! À première vue, ses adversaires en auront plein les bras, pour sûr ! C’est à la 5e course, ce mardi. Elle décollera le la 3e position, une case quasi idéale. Holiday Spirit et SOS Christina devraient normalement être dans son sillage. C’est en tous les cas, une des attractions pour cet ultime programme du mardi, cette semaine, 29 août. À compter de la semaine prochaine, à une exception près, les courses se dérouleront uniquement le dimanche.

 

Premier départ 19h. Huit courses à l’affiche.

 

 

Back to news