Hippodrome 3R La surprise est venue de SOS Irresistable

22 août 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Les conditions misérables suite aux pluies diluviennes étaient les mêmes pour tous, ce soir et les mérites des vainqueurs n’en étaient pas moindres. Quel moment dramatique pour le poulain SOS Irresistable pour s’illustrer avec un tout premier triomphe à vie à un 2e départ en carrière. Son conducteur et entraîneur Éric Gnocchini s’est chargé de mettre son protégé en évidence dans cette ultime étape avant les finales du 3 septembre, faisant fi des conditions adverses. Chrono respectable de 2.07.3

 

Une « maman » heureuse

 

Fallait entendre tout près de la clôture madame Francine Morrissette encourager son poulain avec des  » vas-y mon bébé  » pour comprendre toute la joie que cette première victoire lui a procurée.  » Vous savez, c’est le frère de SOS Revange, mais avec une bien meilleure attitude. La dernière fois, il a brisé au signal du départ et on a fait les corrections. Très bon entraînement d’Éric cette semaine qui laissait présager une bonne course ce soir. Il a très bien fait les choses, et j’en suis fort contente.  » On imagine facilement ce p’tit bonheur quand on sait qu’élever des poulains comporte souvent son lot de déceptions !

Sos Irresistableet Éric Gnocchini, une première victoire à vie

Ce fut le cas lorsque la tragédie a frappé plus tôt en soirée, quand en séance de réchauffement la pouliche Vanilla Flash a désarçonné son entraîneur Francois Cléroux, s’est ensuite sauvée sur la piste menaçant chevaux et entraîneurs déjà en action, allant ensuite violemment frappé la pouliche d’Yves Filion, Magic Lady, la prometteuse fille de Norway No Day. Celle-ci a à son tour désarçonné son conducteur et dans sa course folle s’est cassé une patte. L’accident fut tellement grave qu’on a dû euthanasier la jeune pouliche. Un moment tellement triste pour les gens impliqués et pour tous les gens de chevaux, particulièrement solidaires en pareille épreuve. Les deux entraîneurs impliqués Yves Filion et François Cléroux s’en tirent avec des blessures qui de prime abord semblaient mineures.

 

Precieuse CC admirable

 

Madame Marie-Andrée Cournoyer de Chicoutimi était venue du Saguenay voir courir sa pouliche Precieuse CC entraînée et conduite par Claude Beausoleil. Elle n’a pas été déçue, la pouliche pulvérisant une fois de plus ses rivales en 2.07.3. Johanne Carignan qui agit comme statisticienne a évalué la distance qui séparait Precieuse CC de sa plus proche rivale,  Kinnder Prediction ( Justin Filion ) à 17 longueurs. C’est vous dire le talent de cette pouliche qui arrivait d’ailleurs de Mohawk où elle s’était illustrée dans un Grassroots.

Precieuse Cc et  Beausoleil Claude en 2.07.3 sous la pluie.

 » Si tout va comme prévu, si elle sort bien de sa course, nous ferons la finale ici le 3 septembre et le dimanche suivant, il y a un autre Grassroots en Ontario, de raconter le toujours volubile Claude Beausoleil. J’aimerais bien gagner la finale ici, puis gagner cet autre Grassroots qui nous permettrait d’être de la super finale là-bas. J’aimerais que ma pouliche gagne ici et là-bas. Je ne pense pas que cela se soit vu souvent. » Avec tout le talent que cette pouliche possède, la chose est fort possible.

Papillon Bleu gagne sans problème

 

La pouliche de l’entraîneur Maxime Velaye, Papillon Bleu a signé une deuxième victoire en trois essais dans les éliminatoires. Le chrono reste modeste, mais les trois pouliches qui restaient en piste après l’accident de leurs congénères, n’avaient pas beaucoup de challenge. Ça explique le chrono de 2.10.2 mais les orages étaient aussi très présents à ce moment.

Papillon Bleu, un des trois gagnants de Pierre-Luc Roy en ce mardi pluvieux

 » C’est une pouliche très robuste, de dire Maxime. Elle est bâtie solide. Par son attitude quasi parfaite, elle me fait penser à Capteur de Reve. Compte-tenu qu’elle est plutôt grosse pour une 2 ans, je trouve que nous avons été chanceux de la faire courir. Elle sera meilleure à 3 ans pas de doute dans mon esprit.  » Incidemment, son conducteur Pierre-Luc Roy a savouré en cette soirée très arrosée, son tout premier tour du chapeau en carrière. Il en était fier à juste titre. On imagine que le voyage de retour à Mont Joli a dû se faire dans la joie, la fatigue étant reléguée au second plan. Ses autres gagnants ont été Sea Donkey et Sophies Cam.

 

Jérôme Lombart et sa Lucky Promesses y sont allés d’une 8e victoire consécutive et se dirigent allègrement vers le titre de trotteur par excellence à H3R en 2017. Chapeau, Jérôme !

Lucky Promesses et Jérôme Lombart, imbattables à H3R

Prochain rendez-vous, dimanche, à la régulière, premier départ à 12h30.

 

 

Back to news