Les confidences du prof Prix d’Été 2017, un premier aperçu

6 août 2017 | Les confidences du prof | Non classé | By : Daniel Delisle

Il ne se passe pas une semaine ces derniers temps sans qu’un amateur aborde la question du Prix d’Été 2017, prévu pour le 20 août prochain, à moins de deux semaines donc. Quelles sont les forces en présence actuellement ? Quels sont les noms les plus probables ? Aurons-nous un beau peloton, comme on se le souhaite tous ? Autant de questions qui, il faut se le rappeler, dépendent beaucoup du classement au chapitre monétaire en 2017. La priorité est donnée aux chevaux qui ont gagné le plus d’argent au moment de l’inscription, cette année.

 

Ce fameux classement  ( en date du 1er août ) en $ canadiens ( Standardbred Canada )

 

Cheval                                             gains 2017                      écurie                              date  de son dernier départ

  1. SINTRA                               234 233$                         Menary                           22 juillet
  2. MISSILE J                          184 580$                         DiDomenico                  28 mai
  3. WESTERN FAME             170 267$                         Takter                             22 juillet
  4. ARTMAGIC                        137 895$                         Bamond                          29 juillet
  5. Dr J HANOVER                 115 790$                         Alagna                             29 juillet
  6. AWESOMENESS               101 660$                        Vanderkemp                  29 juillet
  7. CHECK SIX                        100 335$                         Burke                               29 juillet
  8. ANOTHER DAILY COPY 79 070$                          Banca                               31 juillet
  9. LYONS SNYDER                62 283$                         Takter                               29 juillet
  10. GERRIES SPORT               61 615$                          George                              21 juillet
  11. ROLL AWAY JOE              60 677$                          Burke                               29 juillet

 

— Des chevaux qui nous intéressent, parce que plus près de nous :

  1. ENDEAVOR                       21 360$                          Lachance                         29 juillet
  2. SPORTS AUTHORITY     18 709$                          Velaye                              30 juillet
  3. 24 HP PATRIOTE               3 948$                          Demers                           30 juillet

Quelques observations

 

La date du dernier départ du cheval éligible au Prix d’Été est cruciale. Elle indique que le cheval est présentement en courses et donc susceptible d’être inscrit, le 16 août prochain.

 

Il est de notoriété publique que des entraîneurs qui ont déjà goûté à l’accueil qu’on leur réserve à H3R sont susceptibles d’y revenir. On pense à Takter, Burke, Bamond dont on a déjà vu un protégé courir ici pour cet événement.

 

Cette année plus que jamais, il y a une présence sentie des entraîneurs canadiens, c’est un plus. Ce n’est pas très visible dans les onze premiers, mais ils sont plus nombreux entre le 12e et le 20e rang. Dans cette veine, on peut aussi penser que Sintra, de l’écurie Menary, conduit par Jody Jamieson, a de bonnes chances de se retrouver ici. Jody fera le marketing si besoin est.

 

Il n’y a pas de Wiggle It Jiggleit bien sûr. Un tel cheval, c’est bon pour la foule, les amateurs, moins bon pour les entraîneurs qui ne sont pas enclins à amener leur(s) protégé(s) quand un cheval se détache du groupe. Cette absence de grosse vedette pourrait être un incitatif.

 

Il en coûte 3000$ pour inscrire un partant. Cette année, les chevaux qui termineront en dehors de l’argent recevront 1000$ pour leur participation. Ça ne peut pas nuire.

 

 

Enfin, notre Prix d’Été 2017 est sous la présidence d’honneur de Michel Lachance, une figure emblématique des courses en Amérique. Le confrère Wolf confiait ces jours-ci que Michel était enchanté de cette invitation spéciale. Il aurait même réservé à la salle à manger une table de dix personnes pour les membres de sa famille. C’est bon signe.

 

 

On vous reparle de tout ça prochainement. Surveillez le site du CJQ, les nouvelles continuent malgré la pause de deux semaines.

 

 

 

 

Back to news