À l Un Adios qui promet, demain à The Meadows

28 juillet 2017 | À l'étranger | By : Daniel Delisle

Si vous êtes nostalgiques des confrontations qui vous ont tenus en haleine en 2016, lorsque Always B Miki affrontait Wiggle It Jiggleit, vous aurez le plaisir d’assister demain, lors de la présentation de l’Adios à The Meadows, à une confrontation du même type opposant Fear The Dragon à Huntsville. Un duel prometteur pour un enjeu de 400 000$. C’est vraiment l’événement de ce weekend dans les épreuves du Grand Circuit.

 

Horaire chargé

 

C’est connu, les ambleurs de 3 ans ont tout un agenda lorsque débute la saison. Un agenda tellement chargé que parfois les entraîneurs laissent passer une épreuve d’importance. Voyez vous-mêmes ! Entre le 10 juin et le 29 juillet, se succèdent tour à tour la North America Cup, puis le Max Hempt à Pocono, puis le Meadowlands Pace et finalement l’Adios à The Meadows. Comme chacune de ces courses compte une épreuve éliminatoire, il y a donc huit courses durant ce court laps de temps. Aussi n’est-il pas étonnant que certains entraîneurs décident de passer outre une de ces épreuves. Ainsi Schnittker, l’entraîneur de Huntsville a passé le Hempt, et Brown, l’entraîneur de Fear The Dragon, le Pace. Avec le résultat que tout ce beau monde se retrouvera demain pour l’Adios.

 

Le tirage des positions a eu lieu ce mardi. Les gagnants des éliminatoires, les deux super héros avaient le choix de leur position de départ. À la suite d’un tirage au sort, Fear The Dragon a eu le premier choix et a opté pour la 3e position, Huntsville  pour la 4e. On rappelle que The Meadows est un circuit de cinq huitièmes de mille et que les neuf partants s’élancent le nez dans la barrière. À ce petit jeu du hasard, Hurricane Beach de l’entraîneur Luc Blais a eu la déconvenue de la 9e position. La cote matinale favorise Huntsville à 9/5 devant Fear The Dragon à 2/1… j’ai un faible pour ce dernier !

Un peu d’histoire

 

Ce sera demain après-midi, la 51e édition de l’Adios, une course prestigieuse nommée en l’honneur d’un des chevaux les plus dominants de l’histoire, Adios. Le cheval, né en 1940 et décédé en 1965 a été bon sur la piste, quoique dans les standards d’aujourd’hui, sa fiche vous semblera peu reluisante : 33 000$ et un record de 1.59.4 dans une course contre la montre, populaire dans ces décennies. Vous savez, ce genre de course avec un  » prompter » qui galope littéralement à côté du cheval auquel on veut donner une nouvelle marque, mais sans jamais le dépasser. Ce genre de course était fréquent à Lexington durant l’automne. Vraiment une autre époque.

Mais c’est surtout comme reproducteur que Adios a fait son nom. Des 589 rejetons qu’il a envoyés en piste, plusieurs se sont illustrés comme Adios Butler ou Bret Hanover, à l’origine de plusieurs lignées très performantes jusqu’à aujourd’hui. On appelle l’Adios, de son nom complet et ronflant le DELVIN MILLER ADIOS PACE FOR THE ORCHIDS.  Ouf ! Il y a bien sûr une nette référence au grand Delvin Miller qui  avait acheté le cheval en 1948. Tout ça pour dire que voici une course prestigieuse qui s’ajoute à plusieurs autres et qu’ un cheval est toujours bien vu s’il l’a gagnée. C’est Roger Huston qui assure la description.

 

Le programme de The Meadows, retransmis sur HPI et dans nos salons de paris du Québec, s’ébranle à midi, samedi. L’Adios est prévu pour 15h20. Également à l’affiche ce weekend, à The Meadowlands, des éliminatoires pour le Hambo Oaks avec Ariana G en vedette. À Plainridge,  ce soir, un trot invitation pour un enjeu de 250 000$ avec Hannalore Hanover comme tête d’affiche.

 

Plus près de nous, le CRCCQ  se transporte à St-Esprit samedi, pour un programme complet à la Ferme Allard. Comme la semaine dernière à St-Joseph-de-Lepage, plein d’activités entourent  cet après-midi de fête pour les amateurs et les gens de chevaux. On aura là en outre, des épreuves dites  » de la relève » avec en vedette de jeunes conducteurs qui veulent se faire la dent sur le sulky. Ils ne manqueront pas d’encouragement et c’est très bien ainsi.  Demain, on vous parle du programme dominical à H3R qui saura sans doute vous intéresser.

 

 

Back to news