Bruits de paddock Bruits de paddock du 21 juillet

21 juillet 2017 | Bruits de paddock | By : Daniel Delisle

Petite pause cette semaine dans les commentaires sur d’importantes épreuves un peu partout dans l’est du Canada et des États-Unis, pour revenir à quelques potins glanés au paddock ou d’autres colligés sur internet.

 

Dimanche, la compagnie Tattersalls tenait son encan estival à The Meadowlands.On retiendra que René Allard y a été fort actif en acquérant six chevaux pour un montant total de 239 000$. De cette demi-douzaine, Maxdaddy Blue Chip, payé 100 000$, un cinq ans par Sportswriter avec un record de 1.49.1 pris à The Meadowlands cette année.

 

Parlant de René, le cheval de Michael Côté Gagnon, acheté avec René, Blaise MM Hanover, y est allé d’une première victoire samedi à Yonkers en 1.52.2. La bourse faisait 32 000$. On parle d’une épreuve pour chevaux à réclamer de 50 000$.

 

Toujours à Yonkers, HP Sissy s’est donné une nouvelle marque de 1.53.2 à son tout premier départ sous les couleurs de l’écurie Allard. C’était le 7 juillet et c’est Simon qui l’a pilotée. La bourse faisait 27 500$.

 

Il y a plusieurs des 28 éligibles au Prix d’Été 2017 qui se sont illustrés dernièrement. C’est un cheval du nom de Sintra qui a gagné le Graduate le 7 juillet dernier à The Meadowlands pour un enjeu de 240 000$. Piloté par Jody Jamieson et entraîné par David Menary, il a poinçonné son mille en 1.47.2 avec plus de quatre longueurs de priorité. Western Fame, un autre éligible, a terminé 3e.

Vous vous rappelez des trois chevaux mis en vente par Dany Fontaine en juin… les trois ont été achetés par Burke Racing et ils vont bien : Mr Match On Beach a gagné à Philadelphie en 1.52.4, Mach On The Beach a terminé 3e à Pocono, chrono de 1.52.1 et Miss Babe Delight, a terminé 2e à Philadelphie, chrono de 1.53.3.

Mr Match On Beach

Chez nous

 

Plus près de nous, il fait bon revoir au paddock régulièrement depuis quelques semaines deux figures qui en ont été absentes pendant quelques décades. On parle bien sûr de Yves  Corbin, de retour dans la région et qui s’affaire à donner un coup de main à l’écurie Tourigny et Lina Montembault qu’on n’avait pas vue depuis belle lurette. Les cheveux ont grisonné quelque peu mais la passion est toujours là.

 

Parlant de paddock, un il y a un jeune homme du nom de Maxime Dubuc qui est d’un précieux secours à l’écurie de Simon Delisle, soir après soir, jour après jour. Un jeune homme sérieux et compétent dans l’art  de  » faire » un paddock.

 

Chapeau à Jean Lord qu’on n’avait pas vu au cercle des vainqueurs depuis des lunes et qui a permis à Winoc Jimmy d’y parader. C’était le 11 juillet dernier et le cheval appartient toujours à Pierre Turcotte et n’avait pas gagné depuis le 11 octobre 2015.

 

Parlant de première victoire, rarement n’aura-t-on vu pareil courant de sympathie lorsque la jument Nibs du couple Turcotte Paquin a finalement décroché la victoire après 28 départs en 2.01.3.

 

Récemment devenue maman, Karine Surprenant était on ne peut plus fière dimanche de voir sa pouliche, son « bébé » DGs Onceuponatime terminer 2e avec Jonathan Lachance aux guides. Incidemment, celui-ci m’expliquait dimanche qu’il habite vraiment à mi-chemin entre Rideau et H3R, avec un peu plus de circulation lorsqu’il se dirige chez nous. Il va bien à Rideau mais m’a assuré qu’il serait présent pour les stakes à venir et pour les finales.

 

Il ne manque que seize victoires à Stéphane Brosseau pour atteindre le cap des 3 000 victoires en carrière. Réussira-t-il cet exploit cette année, sous nos yeux ? Avec la régularité qui est la sienne ces dernières semaines, il y a tout lieu de penser que c’est possible, et possiblement avant les tout derniers programmes. Comme chacun sait, nous avons franchi dimanche la mi-saison. Que le temps file !

 

Pour ceux qui veulent savoir où en est Louis-Philippe Roy en ce milieu de juillet, sachez qu’il est toujours premier à Mohawk autant pour les dollars amassés que les victoires : 1.5M$ et 83 victoires. Il est aussi premier au Canada pour les dollars, 3M$ et 2e pour les victoires avec 222. Quelle saison il connaît celui-là… statistiques au 19 juillet. Louis-Philippe sera des nôtres dimanche. Il conduira dans huit des dix courses à l’affiche.

Ce weekend, on surveille à Mohawk les Gold pour les 3 ans, autant au trot qu’à l’amble, autant pour les poulains que pour les pouliches. Il y a aussi à The Meadows, les éliminatoires en vue de l’Adios. Sur HPI ou dans l’un de nos dix salons de paris du Québec.

 

 

 

 

 

 

Back to news