Express Avis de décès, M. Raymond Demers

11 juillet 2017 | Express | By : Daniel Delisle

Avis de décès

 


9 juillet 2017

Raymond Demers

À la suite d’une longue maladie, au Centre d’hébergement Le Tilleul, le dimanche 9 juillet 2017, est décédé à l’âge de 85 ans et 5 mois, M. Raymond Demers, époux de Mme Yvette Prince.  Il était domicilié à Plessisville.

Outre son épouse, Mme Yvette Prince, il laisse dans le deuil ses enfants :  Johanne (François Carignan), Danielle (Serge Perreault), feu Paule, Richard (Marthe Bouffard), Maryse (Louis Provencher) et Christine (Richard Fournier) ; ses petits-enfants : (Jean-François & Dany), (Pierre-Luc & Vincent), (Olivier, Philippe & Camille), (Jonathan, Frédéric & Félix), (Rose & Laurence) ; ainsi que ses arrière-petits-enfants : Gabrielle, Audrey & Xavier.

Il était le frère de : feu Léo (feu Fleurette Nadeau), feu Yvonne (feu Rock Gagnon), Roland (feu Monique Bergeron), feu Roger (Fernande Demers), feu Lucille (feu Fernand Gagnon), feu Gisèle (feu François Hainse), Noëlla (feu Marcel Gagnon), Yvon (feu Carmen Roberge), Jacqueline, feu Denis (feu Louisette Gosselin), feu André (feu Huguette Paradis) et Clermont.

Il laisse également dans le deuil sa belle-famille Prince : feu Jeannette (feu Maurice Brassard), feu Hervé (Yvonne Caron), feu Roland (feu Annette Vigneault), feu Thérèse (feu Gérard Nadeau), feu Benoit (feu Thérèse Bélanger), feu Jeannine (feu Conrad Bellemare) et Hélène ainsi que plusieurs autres parents et amis.

La famille recevra les condoléances le vendredi 14 juillet, de 14 h à 16 h et de 19 h à 22 h ainsi que le samedi, jour des funérailles, à compter de 8 h 30, au Salon funéraire François Marie Rousseau, 1938, Avenue St-Louis, à Plessisville.

Les funérailles seront célébrées le samedi 15 juillet 2017, à 10 h, en l’église St-Calixte.

Vos marques de sympathie peuvent se traduire par un don à la Fondation du CLSC – CHSLD de l’Érable.  Les formulaires seront disponibles sur place ou sur notre site internet.

 

 

M.Demers a été fort actif dans les domaine des courses durant les années 70,80, 90, comme conducteur et entraîneur. Cette passion l’a amené à se produire aux hippodromes de Québec, Trois-Rivières et Sherbrooke. Ce décès plonge dans le deuil la famille du directeur des opérations d’H3R, François Carignan et son épouse.

 

Le Club Jockey se joint à moi pour offrir à la famille nos plus sincères condoléances.

 

 

Back to news