Hippodrome 3R Wildriverbumblebee et Yaris Bayama surprennent les favoris

9 juillet 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Dans un après-midi secoué par un violent orage sur le coup de 13h, un programme de courses fort intéressant a été disputé et les duels attendus dans la Coupe des Éleveurs, autant chez les poulains que les pouliches, ont eu lieu et donné un spectacle fort intéressant. En bout de ligne, Wildriverbumblebee a battu CL Sportaction et Yaris Bayama, YS Tallia.

 

Les poulains

 

On attendait un duel Wildriverbumblebee CL Sportaction et on l’a eu. Les amateurs avaient fait du cheval entraîné par Mario Lachance leur favori et celui-ci n’a pas ménagé ses efforts pour être battu dans la ligne droite par Wildriverbumblebee en 1.56.1, dernier quart 29.4, immédiatement après l’orage. Un duel amorcé à la demie et qui s’est terminé sous le fil.

Stéphane Brosseau, aux guides du protégé de Francis Richard pour le docteur John Bradbury avait ceci à raconter :  » Je suis très satisfait du mille du poulain. Aujourd’hui, il a montré très bon. Après un 2e quart en 30 secondes par le meneur CL Sportaction, je n’avais pas le choix d’engager le poulain à l’extérieur. Il a effectué tout un boulot en remontant progressivement le meneur jusque dans la ligne droite. Il avait à vaincre un poulain qui venait de gagner un Gold en Ontario, tout de même.  Ce n’était que son 2e départ. Il sera encore meilleur la prochaine fois.  »

Wildriverbumblebee prend la mesure de CL Sportaction sous le fil

Dans l’autre division,  Jonathan Lachance a pris sa revanche en pilotant le poulain de la famille, Majo Lou Beka à un triomphe mérité sur Rebel Voyager et Doc Semalu. De dire Jonathan :  » La semaine passée, il n’était pas à son mieux. Cette semaine, oui. Je n’étais donc pas inquiet plus qu’il ne faut, même si la cadence en avant n’était pas très rapide. J’ai eu beau jeu d’attendre le dernier droit pour attaquer et ce fut relativement facile, puisque mon poulain n’avait pas dépensé beaucoup d’énergie  jusque là.  » Un triomphe en 1.57.2, dernier quart 28.3, et une bonne marge sous le fil.

Majo Lou Beka et Jonathan Lachance remportent un victoire décisive

Les pouliches

 

On voulait et on souhaitait un match YS Tallia et Yaris Bayama. C’est exactement ce qui s’est produit, sauf que Yaris Bayama a prévalu dans un fil en fil impeccable, en 1.57. Jamais Yves Filion n’a été inquiété du mille, ce qu’il m’a confirmé.  » Les chronos ne sont pas la chose la plus importante; c’est souvent plus de savoir qui tu as battu et comment. Une fois que je suis parvenu à la hisser en avant du peloton, j’étais confiant qu’on ne la battrait pas.  J’ignore ce que je ferai dans les prochaines semaines. C’est une pouliche qui ne jouit pas d’une excellente santé. C’est de la manière dont elle sortira de sa course qui me dictera ma ligne de conduite pour les prochains départs.  »

Yaris Bayama prévaut sur YS Tallia

Quant à l’autre division, réduite à quatre partantes avec le retrait de DGs Elsa, ce fut un match à deux remporté par Herspeedfromheaven qui n’a eu besoin que de 1.59.1 pour vaincre Queen Elsa. Pour Simon Allard, vainqueur à trois reprises cet après-midi, l’affaire n’était pas classée :  » Je pense toujours que la pouliche de Dan Dubé ( Queen Elsa ) est meilleure que Herspeedfromheaven, sauf qu’aujourd’hui, j’ai remarqué qu’elle n’était pas à son mieux et j’en ai profité. Je n’avais pas imaginé que la course se déroulerait de cette façon; je me voyais plutôt poursuivre Queen Elsa, mais ça n’a pas été le cas, et ce fut une chance. »

Herspeedfromheaven et Simon Allard dans un mille en 1.59.1

Simon, pour être présent à H3R, a dû voyager toute la nuit ou presque, et il a avoué n’être pas très en forme. Qu’à cela ne tienne, il a réuni ses efforts à ceux de son frère René et de son père Michel pour envoyer au cercle des vainqueurs trois gagnants . Outre Herspeedfromheaven, il a gagné avec Appleby Hanover à la 1ère et avec Royal Kee Wee N dans la dernière. Un triplé pour l’écurie Michel Allard et pour le conducteur Simon.

 

Le mille de l’après-midi a été l’affaire de Sports Authority, magistral pour Pierre-Luc Roy et l’entraîneur Maxime Velaye. Le fils de Sportswriter a devancé l’opposition par  onze longueurs dans un no contest évident, en 1.54.4. Ce cheval, propriété de Guy Corbeil, est toujours éligible au Prix d’Été 2017.

Sports Authority et Pierre-Luc Roy écrasent l’opposition dans un mille en 1.54.4

Prochain rendez-vous, mardi. Les acteurs de la Coupe des Éleveurs seront au trot cette fois. Premier départ 19h10, exceptionnellement à cause de l’Expo de TR, actuellement en cours.

 

 

Back to news