Hippodrome 3R Les frères Simon et René Allard en ville dimanche

8 juillet 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Grande visite à H3R, ce dimanche, avec la visite de deux Québécois, Simon et René Allard,  qui font particulièrement honneur à leurs racines, au pays de L’Oncle Sam. À peine une semaine après le triomphe éclatant de Keystone Velocity dans le Franklin à Pocono, les voici chez nous pour rehausser de leur présence notre carte dominicale.

 

Keystone Velocity

 

La chose a été publicisée largement dans les médias officiels et sur les médias sociaux au cours de la dernière semaine. La victoire éclatante de Keystone Velocity contre la crème des ambleurs âgés dans le Franklin a été, on le rappelle, l’affaire de René l’entraîneur et de Simon le conducteur. La tâche s’annonçait ardue, mais le défi fut relevé avec brio. Keystone Velocity a, à ce jour, remporté la victoire dans les deux courses les mieux dotées de l’année, soit le Levy à Yonkers plus tôt ce printemps, avec Daniel Dubé aux guides et le Franklin à Pocono, samedi dernier. Dans les deux cas, la bourse faisait 500 000$ ! Et le cheval a donc encaissé jusqu’à maintenant 618 000$, ce qui en fait le 2e plus riche boursier en Amérique, toutes catégories confondues.

Ce triomphe de samedi dernier fut en outre marqué par le coup de chapeau bien senti de Simon à l’endroit d’une de ses idoles, Hervé Filion. On l’a vu, Simon a eu l’heureuse idée de revenir au cercle des vainqueurs en montant debout sur le sulky, une posture rendue célèbre par Hervé, au Little Brown Jug d’abord, puis au Prix d’Été avec le cheval Hot Hitter. Ces images on été reprises par tous les médias et Simon  a eu cette brillante idée, le lendemain de la mise en terre d’Hervé. Et il portait les couleurs de  » Superman », un nom qui colle bien au personnage d’Hervé Filion.

 

Les deux frangins vont très bien

 

C’est une bonne année pour René autant que pour Simon. Évidemment les deux conjuguent leurs talents à Pocono où ils dominent, mais ils s’illustrent aussi séparément, Simon étant aussi un régulier à Philadelphie et René à Yonkers. À ce jour, René tient toujours le 2e rang des entraîneurs en Amérique, n’étant précédé que par Ron Burke Sa fiche est tout simplement sensationnelle . Voyez : 954 départs ( 221-158-117 ) 3.4M$, moyenne URS de .365. Simon de son côté fait aussi très bien. Il compte 933 départs ( 151-125-83 ) 1.8M$, moyenne URS .266 alors qu’à Pocono il se mesure aux frères Napolitano et à Philadelphie aux meilleurs américains comme Tetrick, Miller et compagnie.

Pour ce programme dominical, qui coïncidera avec la présentation de la 2e éliminatoire de la Coupe des Éleveurs, Simon sera en piste pour six des dix courses. Il occupera le siège de la favorite dans la 5e course, YS Tallia, elle même impliquée désormais dans la Coupe des Éleveurs, chez les ambleuses. YS Tallia est cette pouliche de Yves Sarrazin qui vient de remporter la finale consolation du Lynch à Pocono en 1.51.4.  C’est une fille de Western Ideal, mère Bolero Tallia. Elle fera entre autres la lutte à Yaris Bayama. Un beau duel en perspectives.

CL Sportaction vs Wildriverbumblebee

 

Un des matchs les plus attendus de l’après-midi mettra en outre en vedette deux poulains de 3 ans qui ont leurs crédits : CL Sportaction des écuries C. Leblanc, entraîné par Mario Lachance, conduit par Jonathan contre le champion local du docteur John Bradbury, le très redoutable Wildriverbumblebee.  CL Sportaction vient de gagner un Gold à Mohawk en 1.52.4 tandis que Bumblebee a réussi sa rentrée la semaine dernière en 1.56 sous nos yeux. Stéphane Brosseau qui a réussi pas moins de sept victoires au cours des deux derniers programmes, sera sur le siège de Bumblebee. Tout un match qui nous laisse présager une finale, le 3 septembre prochain, qui sera fertile en émotions. C’est à la 3e.

Wildriverbumblebee et Stéphne Brosseau lors du triomphe du 2 juillet

Les poulains sont au nombre de douze, répartis en deux divisions, les pouliches au nombre de onze, aussi réparties en deux divisions. Les amateurs qui se déplaceront à H3R auront aussi le plaisir d’assister à une invitation or fort prometteuse. Half A Billion écarté, la course est ouverte plus que jamais. Sports Authority et National Debt risquent bien d’en être les têtes d’affiche. Bref, tout un programme qui débutera comme d’habitude à 12h30. Murielle Thomassin et François Carignan vous y attendent avec leur équipe.

 

 

 

 

Back to news