Hippodrome 3R Au tour des trotteurs, trotteuses de s’amener en piste

3 juillet 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Après les super performances offertes à l’amble dimanche, dans le cadre des premières éliminatoires en vue de la Coupe des Éleveurs, voici que s’amènent demain les trotteurs et les trotteuses de 3 ans.  Ils n’étaient pas très nombreux à 2 ans, ils ne le sont guère plus à 3. En fait, il y aura six poulains et huit pouliches pour le moment. Plus de candidats dans les semaines à venir ?  Possiblement, puisqu’il y a treize pouliches nominées et quatorze poulains. Cette semaine, les partants et partantes se partageront 7 500$ dans les éliminatoires en attendant les grandes finales à 65 000$ le 3 septembre.

 

Capteur De Reve défendra son titre

 

C’est à la 5e course que s’affronteront les trotteurs et que Capteur De Reve mettra sa couronne à l’enjeu. On se rappellera que lors de la finale de l’an dernier, Capteur De Reve, avec Daniel Dubé aux guides, l’avait emporté de façon décisive en 2.02.2 devant Sometimes When et Yoan Bayama. Cinq des sept partants avaient brisé leur allure. Seuls Capteur De Reve et Sometimes When étaient demeurés au trot pour les deux tours.

 

Ces deux poulains se retrouveront mardi et le match promet. Revanche du poulain de Jennifer Smiley ? Possible. Il vient tout juste d’être battu en 1.58 à Rideau le 15 juin, voilà qui annonce de belles choses. Grosse qualité de ce Sometimes When : il ne brise à peu près jamais, une qualité qui vaut de l’or dans ce type de course. En course en fait, il n’a jamais brisé en six départs. Le bémol c’est qu’il est toujours sans victoire en carrière. Choisira-t-il la course de cette semaine pour briser cette barrière ? C’est envisageable.  C’est un fils de Muscle Mass; il est le premier rejeton de sa mère, Sometimes Maple, une Malabar Maple.

Capteur de Reve lors de sa victoire en finale de la Coupe de l’Avenir

Les deux favoris devront se méfier de certains rivaux qui n’ont peut-être pas la même constance mais qui se présentent cette semaine avec certains atouts. Kinnder Dangerous vient de se qualifier avec Justin Filion en 2.02.1, dernier quart 30.1. C’est un superbe poulain dont le seul bris d’allure en carrière en course est survenu lors de la finale de l’an passé. Il décollera de la pôle et Justin devra donc jouer de prudence au moment du départ. Yoan Bayama vient lui aussi de se qualifier en 2.03.4 à Rideau, dernier quart 29.2. Jean Beaulieu l’a acheté de la Ferme Bayama au cours des derniers mois. Mr Logan Mirox et Bastiano complètent l’alignement. C’est Pierre-Luc Roy qui aura la tâche d’amener Capteur de Reve au cercle des vainqueurs pour Guy Corbeil et Maxime Velaye. Outre sa victoire en finale l’an passé, ce Capteur de Reve a terminé 3e en Ontario dans un Gold. C’est vous dire qu’il est rempli de talent.

 

Joyce Lavec absente chez les pouliches

 

Pour les amateurs qui ont une bonne mémoire, ils se souviennent sans doute de la victoire de Joyce Lavec dans la finale 2016. Une victoire devant cinq rivales dont quatre sont de la partie mardi. Joyce Lavec n’y sera pas, elle qu’on a tenté de qualifier à six reprises cette année. Après une réussite le 27 mai, ce fut un bris dans la seule course à laquelle elle a pris part. Cette absence infortunée ouvre la porte à HP Run Like Mom, une pouliche, comme son nom l’indique élevée par Claude Hamel et Céline Paquin qui en partagent la propriété avec Michel Damphousse. À ce jour, cette fille de Kadabra et de Canaco Runner a été éblouissante, c’est le moins qu’on puisse dire. Depuis son arrivée chez Jean Tourigny, elle compte deux victoires en deux sorties dont la dernière en 2.00.4, dix-neuf longueurs devant l’opposition.  Elle est définitivement la pouliche à battre avec Stéphane Brosseau aux guides.

HP Run Like Mom et Stéphane Brosseau

Ses deux plus sérieuses rivales sont Affirmee de l’écurie Corbeil-Velaye et Vanilla Star pour Ginette Rancourt. Les deux devront être à leur mieux pour rivaliser avec HP Run Like Mom. Seront à la barrière trois pouliches qui n’ont pas couru à 2 ans et qui en sont à leurs premiers balbutiements : Moskido ( Daniel Martin ), Southern Queen ( James Lamacchia ) et  Lindas Jewell ( Éric Valiquette ). Ce ne sera pas une mince tâche pour elles de rivaliser avec des pouliches plus aguerries.  C’est à la 7e.

 

Neuf autres courses sont à l’affiche ce mardi pour un total de onze, à un moment où les chevaux se font plus rares que jamais. Il y aura un trot invitation Or pas mal intéressant avec les plus dangereux partants confinés aux positions extérieures, ce qui mettra un peu de piquant dans une course qui en manque parfois. Theregoesthegroom a reçu la meilleure cote matinale de la 3e position de départ.

 

C’est le rendez-vous de ce 4 juillet, fête nationale de nos voisins du sud. Premier départ 19h.

 

 

 

Back to news