Hippodrome 3R Deux pouliches racées s’affrontent mardi

12 juin 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Pendant que les troisièmes tranches éliminatoires de la série québécoise au trot se poursuivent cette semaine, il sera intéressant aussi d’assister à un bel affrontement entre deux pouliches racées, à la 4e course. Vrai qu’elles auront sept autres rivales, mais il n’en reste pas moins qu’elles seront les têtes d’affiche; elles ont pour nom Herspeedfromheaven et Restless Hanover.

 

Herspeedfromheaven

 

Cette pouliche par Rock N Roll Heaven est la propriété de Michel Allard et Gilles Fleury. Elle a 3 ans et vient de tout juste de débuter sa carrière.  Elle est  un produit de l’élevage Allard, sa mère étant la jument Coil Hanover qu’on a vu s’illustrer maintes fois pour l’écurie familiale. Cette jument n’est pas la dernière venue avec ses gains de près de 250 000$ et son record de 1.52.1 pris sur le tracé de l’Hippodrome de Montréal. De quatre rejetons, incluant la pouliche Herspeedfromheaven, le meilleur à ce jour a été Blissfull Speed que les amateurs locaux ont vu en piste, record de 1.56.4 et près de 40 000$ en bourse.

Herspeedfromheaven et Gaétan Lamy, 1ère victoire à vie

Herspeedfromheaven et Gaétan Lamy, 1ère victoire à vie

Sauf que la pouliche qui courra mardi semble spéciale, du moins aux dires de Gaétan Lamy qui a eu la chance de la qualifier et d’être aux guides lors de ses deux premiers départs. Et parler de Gaétan Lamy, c’est parler d’un conducteur qui en a vu d’autres. Après son tout premier départ à vie, le 28 mai, qui s’était soldé par une 4e place, chrono de 2.00.2, il m’avait déclaré ceci avec passablement d’emballement :  » Wow ! C’est toute une pouliche que je viens de conduire. Une allure très fluide, très impressionnante. Regarde la bien aller la prochaine fois !  » Et Gaétan avait raison : une victoire à sa 2e sortie, de fil en fil, en 2.01.3 avec passablement de facilité. Dernier quart 29.1. Mardi, ce sera son 3e départ à vie, elle s’élancera de la 2e position et rencontrera entre autres sur sa route, Restless Hanover, une autre douée, celle-là par Somebeachsomewhere.

 

Restless Hanover

 

Celle-ci nous est plus connue. Elle en sera à son 4e départ, 5e à vie, et les trois derniers efforts se sont traduits par des victoires no contest.  Une de ces victoires a arrêté le chrono en 1.58.1, dernier quart 30 secondes. Elle courra de la 9e position, un bémol.

 

La pouliche est la propriété de Roland Trudel, un homme qui au cours des dernières années a connu des succès répétés avec ce genre de pouliche. On n’a qu’à penser à Pop Goes The Weasel ou Jambelina, deux pouliches qui ont connu chez nous des parcours retentissants avant de prendre le chemin de Toronto où leurs succès se sont amplifiés. Restless Hanover suivra-t-elle leurs traces ? Bonne question, mais la réponse pourrait bien être, oui ! C’est Jean Tourigny, une fois de plus, qui s’avère l’homme de confiance de Roland pour planifier la progression de Restless Hanover.

Restless Hanover et LPR, 1ers sous le fil

Restless Hanover et LPR, 1ers sous le fil

On devrait avoir un bon match. La pouliche de Michel Allard est plus green, mais elle a une meilleure position; celle de Roland est plus expérimentée, mais elle est handicapé de la 9e position. Deux conducteurs chevronnés, Lamy et Gagnon seront aux guides. Et parmi les sept autres rivaux, une jument par Rocknroll Hanover qui vient d’aligner d’impressionnants chronos à Pompano pour Jean Beaulieu, Rocking Affair.

 

La série québécoise au trot

 

Les trotteurs, qui ne sont que quatre, se produiront entre la 4e et la 5e course. Les deux protégés d’Isabelle Darveau n’y sont pas, laissant la voie libre pour les deux de Dany Fontaine, jusqu’ici leurs plus sérieux rivaux. On parle bien sûr de Holiday Party et KFB Amigo Cool. Quant aux trotteuses, qui compétitionneront à la 3e course, reprise des duels entre YS Suzanne ( Carl Duguay ) et YA Jailhouse Jodi( Michel Allard ), avec une intruse du nom de Artemis Duharas, brillante 2e la semaine dernière pour Raymond Gingras qui entraîne actuellement plusieurs chevaux de l’écurie Haras de l’Estrie. La semaine passée, cette Artemis est venue à un petit quart de longueur de YS Suzanne. Malheureusement pour elle, elle a encore écopé de la pire position.

 

Tout de même, les trotteuses devraient offrir un bon spectacle. Neuf courses, plus une course sans paris, tel est le menu de ce 3e mardi de la jeune saison. Un rendez-vous !

 

Back to news