Hippodrome 3R Half A Billion et HP Sissy, maîtres de la série québécoise

11 juin 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Non, il n’y a pas eu de surprise, pas l’ombre d’une, dans les deux finales de la série québécoise à l’amble. Le scénario semblait avoir été écrit d’avance et ce même scénario a prévalu, alors que les deux têtes d’affiche, Half A Billion et HP Sissy, ont triomphé dans leur division respective, avec chaque fois 30 000$ à l’enjeu. Si le scénario était connu, les deux ont tout de même contribué à rehausser le spectacle tant leurs performances étaient à la hauteur de leurs talents.

 

Half A Billion

 

L’ambleur de MM Letarte, Allaire et Giles, entraîné par Francis Richard et conduit par Louis-Philippe Roy a été magnifique. Une domination qui n’a jamais fait de doute malgré une première demie endiablée par Sports Authority. Effectivement, celui-ci a poinçonné une première demie torride de 26.3, 55 avant de laisser le passage à Half A Billion en montant au poteau du trois quarts. Et delà, Louis-Philippe et sa monture se sont sauvés littéralement de l’opposition en arrêtant le chrono en un percutant 1.52.2 à plus de seize longueurs de ce même Sports Authority.

 

 » C’était un mille idéal pour mon cheval, de dire humblement Louis-Philippe. Ce Sports Authority était à craindre, mais je savais que mon cheval répondrait avec une deuxième demie à la hauteur de son talent. Francis ( Richard ) et moi on a parfois eu des moments difficiles lorsque je conduisais ses chevaux, mais avec un tel cheval, ce fut plus facile.  » En entrevue avec Guy Lafontaine, Louis-Philippe autant que Francis mesuraient tout le chemin parcouru depuis un an. À cette époque l’an passé, ils admiraient les prouesses des conducteurs de renom à Toronto, et maintenant, Louis-Philippe est l’un d’eux !

Les gens de Half A Billion célébrant sa victoire en un percutant 1.52.2

Les gens de Half A Billion célébrant sa victoire en un percutant 1.52.2

Quant à Francis, il se disait évidemment bien content de cette victoire, soulignant que c’était un plaisir de travailler avec de bons chevaux comme ce Half A Billion. Voilà deux jeunes qui peuvent être fiers de ce qu’ils accomplissent et qui sont une belle vitrine pour l’industrie.

 

HP Sissy

 

Avant le départ de cette 9e course, plusieurs des juments engagées ont fait des leurs, avec le résultat que ce même départ n’en finissait plus d’être retardé.  Ce qui, en bout de ligne, n’a pas empêché la jument de MM Hamel et Dampousse de se distinguer avec une victoire qui ne faisait pas de doute pour l’entraîneur Jean Tourigny, avec en prime Louis-Philippe sur le sulky. Une victoire décisive alors que la jument prenait les devants au poteau du quart en 26.3 devant Wanda Bayama pour n’être plus devancée par la suite. Plus de trois longueurs séparaient les deux rivales en un chrono de 1.55.

 

Claude Hamel, co-propriétaire et éleveur était heureux de l’issue de la course :  » Une belle course, un bel effort qui nous satisfait, une belle ‘drive’ de Louis-Philippe, que demander de plus ? » Des propos corroborés par Michel Damphousse, sans doute le plus exubérant des deux proprios. Quant à Céline Paquin, l’éleveuse, elle faisait remarquer à Guy Lafontaine que l’histoire des HP se poursuit puisqu’il y a eu à la ferme sept naissances ce printemps. Et une demi-douzaine de poulains seront à dompter cet automne.

9; Hp Sissy; Roy Louis Philippe; 1:55.0; 2017-06-11

Toute l’équipe de HP Sissy célébrant joyeusement le triomphe éclatant de la jument

Jean Tourigny, toujours plus contenu, de souligner que la jument est vraiment chez elle quand elle court à Trois-Rivières. C’est là qu’elle se distingue le plus. Quant à ce qui l’attend au cours des prochaines semaines, ce sera, aux dires de Jean, la décision des proprios. Plusieurs options sont sur la table. Yonkers ? Toronto ? C’est à voir. Mais en attendant un beau triomphe devant une belle foule à H3R par un après-midi agrémenté d’un soleil radieux et balayé par de fréquentes bourrasques qui n’ont pas semblé trop ralentir la cadence des courses.

 

En conclusion

 

De toutes les belles épreuves présentées  aujourd’hui, la toute première a mis en évidence le talent d’un cheval du nom de National Debt conduit et entraîné par Carl Duguay. Ce cheval de classe ( il avait même été nominé au Prix d’Été lorsque âgé de 4 ans ) a été racheté au cours des derniers jours par Carl pour 4 500$. Évidemment que certains problèmes l’affligent, mais il a montré qu’il avait le coeur à la bonne place, passant de la 8e place aux trois quarts à la première sous le fil en 1.58.4,  dernier quart en 30.1. Il a retourné 16$ en pari gagnant et sonné la charge pour un après-midi où des négligés se sont illustrés.

National Debt et Carl Duguay, de derniers à premiers !

National Debt et Carl Duguay, de derniers à premiers !

Chez les entraîneurs, Guy Roy a réussi un doublé, tandis que  chez les conducteurs Francis Picard s’est illustré avec un triplé qui lui a valu un beau bonus de 100$  de Gentilly Ford. Prochain rendez-vous, mardi, avec la 3e et dernière tranche de la série québécoise au trot. Neuf courses sont à l’affiche avec premier départ à 19h.

Francis Picard, trois fois gagnants en ce splendide 11 juin

Francis Picard, trois fois gagnants en ce splendide 11 juin

Back to news