Hippodrome 3R 60 000$ à l’enjeu pour les deux finales de la série québécoise à l’amble

10 juin 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

C’est demain le jour J pour six ambleurs et huit ambleuses de quatre et cinq ans alors que seront disputées les deux finales des séries québécoises qui leur sont destinées. À chaque fois, l’enjeu sera un alléchant 30 000$. Une dernière chance probablement pour les amateurs de voir les meilleurs d’entre eux à l’oeuvre, puisque ceux-ci auront ensuite des horaires de travail qui les mèneront ailleurs.

 

Half A Billion

 

L’ambleur de MM Letarte Michel et François ainsi que de Jean Allaire et Corey Giles a été établi favori dans la 6e course réservée aux ambleurs. Normal. En trois présences dans les éliminatoires, il a gagné trois fois par des marges allant de 2½ longueurs à 6 longueurs. La dernière fois, le 28 mai, un mille en 1.53.1, le meilleur réussi cette année à H3R, toutes classes et toutes catégories confondues. On se rappellera que le cheval avait été acheté vers la fin de sa campagne comme 3 ans sur les conseils de Germain Chabot; il avait préalablement été élevé par Hudson Standardbred.

 

Ce fut alors le début d’une aventure qui se poursuit toujours, pour le grand plaisir des proprios. À 4 ans, les cheval a récolté près de 75 000$ et cette année, ses gains s’élèvent déjà à plus de 46 000$. Et un beau record de 1.51.3 pris cette année à Woodbine. Francis Richard qui entraîne le cheval pour son bon ami Corey Giles pendant la série, faisait remarquer que l’an passé, dans cette même finale, il avait pris le 3e rang derrière Atomic MIllion AM et CL Art Magic.

 

 » Le cheval est dans une belle forme, de dire Francis. Tout porte à croire qu’il est encore meilleur lorsqu’on passe une semaine, comme ce fut le cas cette année.  Une course est une course et il affronte de redoutables adversaires, mais il a la pression de courir comme favori. Je ferai de mon mieux pour qu’il soit prêt dimanche. »

L'équipe de Half A Billion le 28 mai dernier

L’équipe de Half A Billion le 28 mai dernier

Pour les amateurs de génétique, il y a dans cette finale trois Sportswriter, deux Mach Three et un Vintage Master. Louis-Philippe Roy sera aux guides.

 

HP Sissy

 

Les juments seront huit à la barrière et dans ce cas aussi, la favorite, HP Sissy, a gagné ses trois épreuves éliminatoires de façon plutôt convaincante et mérite donc sans discussion ce rôle. La jument de MM Hamel et Damphousse à sa dernière présence en piste, le 28 mai, a gagné en 1.54.4 à trois cinquièmes de seconde du record du tracé pour une jument ambleuse.

 

HP Sissy, comme son nom l’indique, est un produit de l’élevage du couple Hamel Paquin. Elle est entraînée au Québec par Jean Tourigny et en Ontario par Benoît Baillargeon.  Louis-Philippe Roy sera aux guides aussi de cette favorite qui s’élancera de la 4e position avec à ses côtés un autre produit d’élevage domestique en Wanda Bayama de Yves Filion. La marge le 28 mai entre les deux étaient d’un peu plus d’une longueur. On devrait donc avoir un bon match dimanche.

 

HP Sissy, avant sa venue au Québec, connaissait un départ en douceur en 2017, tout le contraire de Wanda Bayama déjà auteure de 17 courses avec à la clé une victoire en 1.52.4 à Woodbine cet hiver.  Deux parcours différents qui se joindront dimanche après-midi pour notre plus grand plaisir.

HP Sissy au cercle des vainqueurs le 28 mai dernier

HP Sissy au cercle des vainqueurs le 28 mai dernier

Ce soir à Mohawk

 

Courses éliminatoires ce soir à Mohawk pour la North America Cup, avec trois divisions regroupant 25 poulains de 3 ans. Des éliminatoires aussi pour le Fan Hanover et le Roses Are Red. Ces courses sont disponibles évidemment sur HPI ou dans l’un des dix salons de paris du Québec. Une grande soirée de courses, pour sûr.

 

Back to news