Hippodrome 3R Louis-Philippe l’emporte dans un spectacle sensationnel

4 juin 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Les nombreux et enthousiastes amateurs qui s’étaient déplacés aujourd’hui pour assister à la présentation de la 2e Classique printanière en ont eu plein la vue. Un grand spectacle, dans des courses enlevantes au possible, avec des pros exceptionnels, voilà le menu de cette extraordinaire journée. Et comble de bonheur, pour plusieurs, c’est Louis-Philippe Roy, notre champion bien à nous, qui enlève les honneurs.

 

Des points dans chacune des huit courses

 

Le secret pour gagner ces tournois, c’est évidemment de conduire des montures compétitives, mais aussi de tirer parti de chacune de ces montures, bonnes ou moins bonnes. Amasser des points dans chaque course, ce fut la recette gagnante de Jamieson en 2016, ce fut aussi celle de Louis-Philippe en 2017. Notre champion a terminé son tournoi avec une première,  cinq deuxièmes places, une troisième et une cinquième. Les cinq deuxièmes ont de toute évidence pesé lourd dans la balance, et sa victoire avec le capricieux mais rapide Whitemountain Nemo aussi. Au pointage, Louis-Philippe accumulait donc 192 points contre 144 pour Stéphane Bouchard et 118 pour Scott Zeron.

Louis-Philippe Roy, premier sous le fil avec Whitemountain Nemo

Louis-Philippe Roy, premier sous le fil avec Whitemountain Nemo

 » Je n’avais pas vraiment réalisé quelles étaient mes chances de l’emporter aujourd’hui, si ce n’est que vous les experts, me donniez gagnant. Pour moi, c’était une bonne référence.  Mais on ne gagne pas pareille compétition sans avoir de bons chevaux, et c’est la chance que j’ai eu aujourd’hui. Je suis évidemment bien content mais par dessus tout, ce fut un plaisir de conduire avec ces sept autres pros. »

 

Stéphane Bouchard, 2e

 

Stéphane, pour qui c’était une première apparition en courses au Québec depuis plus de vingt ans, a fort bien fait, récoltant au passage deux victoires, dans la 6e avec Maximus Decimus ( Charles Gaudreault ) et dans la 9e avec Highpoint Chip ( Isabelle Binet ). Il était évidemment lui aussi très heureux et très fier d’être là. Pour celles et ceux qui l’avaient un peu oublié, ils ont pu revoir le conducteur talentueux qu’ils ont connu jadis. Les parents de Stéphane étaient sur place, avec une fort délégation de gens de Charlevoix.

Highpoint Chip gagne la dernière course du tournoi avec Stéphane Bouchard

Highpoint Chip gagne la dernière course du tournoi avec Stéphane Bouchard

Belle pensée aussi que celle de Stéphane qui tenait à souligner par une couverture de refroidissement remise au gagnant de la 8e course, la mort de son fils de 26 ans, Olivier, l’an passé, des suites de la terrible maladie de Lou Gherig.  Il a tenu aussi à rendre hommage à Lori Lepage, la personne dévouée qui a pris soin d’Olivier pendant des années. Juste retour des choses, l’entraîneur gagnant de la 8e course, Jean Brière, a remis à madame Lepage la couverture en question, en guise de souvenir et de remerciement. Les dirigeants d’H3R n’ont pas été en reste, remettant à la fondation dOlivier Bouchard, leur moitié du tirage de la populaire promo du moitié-moitié, une somme de plus de 1 700$. Des beaux moment, de belles émotions aussi.

 

Scott Zeron, 3e

 

Le jeune homme talentueux avait débuté la compétition sur des chapeaux de roue, avec  cent points dans les trois premières courses du tournoi, une première Rainbow Palace, et deux deuxièmes places. Rencontré ensuite au cercle des vainqueurs, il avouait avec réalisme qu’il ne croyait tout de même pas en ses chances de gagner le tournoi.  » Mes meilleures montures étaient mes premières ! »

Fin de course contestée où Loves A Challenge prévaut avec Sylvain Filion aux guides

Fin de course contestée où Loves A Challenge prévaut avec Sylvain Filion aux guides

Daniel Dubé, Sylvain Filion, David Miller et Yannick Gingras ont aussi connu les joies de la victoire. Peu importe, comme le faisait remarquer Jody Jamieson,  » l’important c’est de promouvoir le sport qui nous en a tant donné. On ne devrait jamais rater une occasion, ajoutera-t-il, de seconder les efforts des promoteurs, comme ici à H3R, qui font tout leur possible pour relancer les courses. Pour moi, c’est la moindre des choses et ça me fait réellement plaisir d’être là. »

 

Même son de cloche de l’excellent David Miller, à qui les mêmes experts prédisaient un tournoi difficile. Il aura tout de même réussi à gagner une course, mais il aura surtout démontré toutes sa grande classe.

 

Un tournoi disputé dans des conditions idéales qui ont tôt fait de nous faire oublier les conditions exécrables de ce même tournoi en 2016. Dame Météo nous devait bien ça. Bravo à François Carignan et à son sens inné de l’organisation qui ont fait de cet événement une réussite. Bravo à Claude Lévesque, le président du CJQ, qui a épaulé ses hommes en place de la meilleure façon.  Merci à Steve Wolf l’homme chargé de recruter ces champions. Ses bons contacts servent bien notre hippodrome. Je vous reparlerai vendredi de toute la complexité de cette organisation et de ce que cela sous-tend comme mécanique.

Notre  podium 2017

Notre podium 2017

 

 

 

Back to news