Bruits de paddock Bruits de paddock du 26 mai

26 mai 2017 | Bruits de paddock | By : Daniel Delisle

C’est mardi prochain, 30 mai que se mettent en branle nos soirées du mardi, avec premier départ à 19h. Pour l’occasion, début de la série québécoise pour trotteurs et trotteuses de 4 et 5 ans. Trois éliminatoires comme à l’amble, les 30 mai, 6 et 13 juin, avec finale le dimanche 25 juin, où l’enjeu sera de 30 000$ pour chacune des divisions mâle et femelle.

 

Parlant de trotteuses, Carl Duguay était fier d’annoncer que sa bonne jument YS Suzanne sera de retour à temps pour la série. Elle gagne bien sa vie à Saratoga où ses gains se chiffrent à plus de 48 000$US depuis qu’elle se produit là dans l’écurie de Heidi Rohr.

YS Suzanne et Carl Duguay lors d'une victoire en 2016

YS Suzanne et Carl Duguay lors d’une victoire en 2016

Brett Macdonald a l’intention de venir compétitionner chez nous les mardis de cet été ainsi que le dimanche jusque vers la 8e course. Avis aux entraîneurs intéressés à ce sympathique et talentueux jeune homme.

 

Jean Tourigny dirige encore cette année une écurie de jeunes chevaux de 19 têtes, dont sept 2 ans éligibles au Québec. Comme d’autres, il déplore une météo peu propice à préparer de jeunes chevaux mais se dit tout de même encouragé par le talent qu’il a sous la main. Ses proprios sont les mêmes, Claude Hamel, Roland Trudel, Michel Damphousse, Benoît Vincent et son père Léo.

 

Parlant de gens occupés, c’est aussi le cas de Sylvain Lacaille et sa conjointe Chantal Duval qui ont en tout une vingtaine de bêtes sous leurs soins, dont une dizaine à l’entraînement, plus des poulinières et des bébés. Ils accomplissent le travail à deux et ont bien hâte que leur fille Kelly termine ses cours pour se joindre à eux. Ils occupent une ancienne ferme de Gerry Turenne à St-Paul de Joliette où sont aussi stationnés les chevaux de Sylvain Côté et Pierre Ouellette Jr. Selon Chantal, le plus grand rêve de Kelly serait de devenir conductrice…une belle histoire à suivre!

 

Simon Delisle ne chôme pas lui non plus avec cinq chevaux sous ses soins, chevaux que nous connaissons bien comme Eau Naturelle, Force Naturelle, Scout Says, Maracasso et un autre à venir prochainement. Dans l’air, la formation d’un groupe de proprios du Saguenay intéressés à investir dans l’élevage.

Force Naturelle et Simon Delisle voguaient vers la victoire.

Force Naturelle et Simon Delisle voguaient vers la victoire.

Kevin Maguire s’occupe aussi dans ses temps-libres d’une dizaine de chevaux. C’est Robert Drapeau qui est son homme de confiance pour le travail au jour le jour. Kevin s’active quand vient le temps de travailler ses protégés. Confirmation dans les derniers jours que Beer Maggs est bel et bien gestante de Angus Hall.

 

André Champagne, selon ses dires, vise plus cette année la qualité que la quantité.  Il entraîne trois chevaux que sont PL Gyro ( excellent encore dimanche ), Red Mist et Uncle Good Fella qu’on devrait voir en piste sous peu. On vient en plus de lui confier Captain Okeefe, tout ça à Red Mills ( Ste-Marthe-du-Cap ) où sont aussi cantonnés Louis-Philippe Turcotte, Stéphane et Daniel Hubert.

Red Mist, gagnant avec Pascal Bérubé, 1ère victoire de la saison pour l'écurie Champagne

Red Mist, gagnant avec Pascal Bérubé, 1ère victoire de la saison pour l’écurie Champagne

Pier-Luc Lamy était fier d’annoncer la naissance il y a quelques semaines d’un rejeton de sa jument Monday Friday, issu de Warrawee Needy. Pier-Luc et son paternel Denis étaient de passage dimanche avec leur jument  Jotls Prayer qui a connu de fort bons moments en 2016 avant de se blesser. Selon Pier-Luc, c’est actuellement le retour à la grande forme.

 

Carol Voyer, dont les gens de Québec se souviennent sûrement, tentera un retour en piste au cours des prochaines semaines.  Il lui faut repartir à zéro, mais son expérience passée devrait le bien servir.  Il vient d’acheter de Sylvain Fontaine, Old Fashioned Gal, 2e dimanche en 2.00.4. Incidemment Michel et Sylvain se sont défaits au cours des derniers jours de Ken PV et de Outlandish dont la carrière se poursuivra en Pennsylvanie chez les Amishs.

 

Western Fame, de l’écurie Takter,  le gagnant de la Confederation Cup est évidemment éligible au Prix d’Été, tout comme Check Six et Sentra, deuxième et troisième sous le fil. Chrono final, 1.51.4, sur une piste bonne, -1.

Parlant du Prix d’Été, 28 des 33 inscrits ont maintenu leurs frais de participation, les derniers, en date du 15 mai. Une excellente nouvelle, s’il en est !

 

Back to news