Hippodrome 3R Louis-Philippe éblouit avec huit victoires

15 mai 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

À défaut de soleil, les amateurs qui suivent les activités d’H3R ont été éblouis ce dimanche par une performance hors du commun, performance signée Louis-Philippe Roy qui effectuait sa première présence à Trois-Rivières en 2017. Dans des circonstances, il faut bien le dire, qui étaient loin d’être évidentes pour les chevaux, les conducteurs et les entraîneurs. Pour l’occasion, messieurs les juges allouaient en début d’après-midi quatre secondes et en milieu de programme, ils ont haussé l’allocation à cinq secondes.

Après-midi de huit victoires pour Louis-Philippe Roy

Après-midi de huit victoires pour Louis-Philippe Roy

La première course donne le ton

 

On pouvait se douter que les amateurs embarqueraient franchement avec leur favori, mais à la première course, ces mêmes fans avaient tout de même des réserves sur les possibilités de victoire de leur héros. Et on pouvait les comprendre, puisqu’il conduisait une pouliche qui en était à son 2e départ à vie et qui devait composer avec la 10e position dans un peloton de dix. Qu’à cela ne tienne ! Louis-Philippe a poussé Restless Hanover, cotée à 6/1, avec une priorité de deux longueurs sous le fil, en 2.03.3. pour Roland Trudel.  À partir de là, les amateurs n’ont plus lâché leur favori qui a répondu de belle façon.

Restless Hanover

Restless Hanover

Victoire dans la 2e course, dans la 3e, dans la 4e. Dans cette 4e course, série québécoise pour ambleuses, on a revu avec plaisir la brillante HP Sissy, doublant sous le fil sa compagne HP Pandora.  » Je pense, de dire Louis-Philippe, qu’elle est meilleure en avant, mais avec la 9e position de départ, je n’avais guère le choix et elle m’a surpris agréablement en venant de l’arrière. » Cette fois, les amateurs avaient embarqué : 2.80$ en pari gagnant.

 

Half A Billion très solide

 

À la 7e, les ambleurs de la série québécoise étaient en piste. Et on a assisté au mille le plus rapide de la journée, 2.00.3 avec un Half A Billion solide, sous la férule de Louis-Philippe qui y allait ainsi de sa 5e victoire de la journée. Pour Francis Richard, l’entraîneur,  » Half A Billion est dans une super forme. Il vient de signer cinq chronos consécutifs dans les 1.51 et devra être pris au sérieux dans cette série. » Half A Billion, un fils de Sportswriter a déjà gagné plus de 40 000$ en 2017. Il est la propriété des frères Jean et Michel Letarte, de Jean Allaire et de Corey Giles, l’entraîneur en Ontario.

Half A Billion

Half A Billion

Après une 4e place avec Torches Angel, Louis-Philippe gagnait le Préféré 2 avec Code Word de la famille Gaudreault de Mont-Joli. C’était la 9e course et le compte indiquait dès lors six victoires.  Deuxième avec Shanghai Kang dans le Préféré 1, le jeune homme de Mont-Joli devait gagner les deux dernières courses au programme avec Quint Largo et Royal  Kee Wee N, des entraîneurs  Pierre Ouellette Jr et Michel Allard. Le compte s’arrêtait donc à huit !

 

 » Je suis évidemment bien content de ma journée, d’avoir revu mon monde, mes parents qui s’étaient déplacés de Mont-Joli, mon frère, ma soeur. C’est aussi super de voir que les gens sont contents pour moi. C’est réconfortant. Si tout se déroule comme je le prévois, je reviendrai à Trois-Rivières pour le programme du 28 mai. En nous souhaitant une meilleure météo. »

Les Roy s'étaient déplacés de Mont-Joli pour voir fiston à l'oeuvre

Les Roy s’étaient déplacés de Mont-Joli pour voir fiston à l’oeuvre

À la suite de cette performance éblouissante de ce dimanche, on comprend mieux jusqu’à quel point Louis-Philippe Roy fait désormais partie de l’élite sur le sulky. Seulement trois de ses onze montures étaient des favorites de la cote matinale, ce qui ne l’a pas empêché de réaliser huit victoires.  De ces huit victoires, une a été réalisée de la 10e position, deux fois de la 9e et deux fois de la 7e !

 

Ce qui est encore plus prodigieux dans sa carrière, c’est le peu de temps qu’il a mis pour réaliser une ascension comme on en a peu vu. Aujourd’hui, c’était toute une démonstration d’habileté, de style, de talent et ce, toujours dans la plus grande simplicité.  Bravo Louis-Philippe, reviens quand tu veux !

 

 

Back to news