Hippodrome 3R Caroluzzo décroche sa première victoire en 2017

7 mai 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Dans un après-midi où  favoris et négligés se sont succédés, un après-midi où l’on a  atteint un nouveau sommet pour les paris cette année, le Caroluzzo de Michael Côté Gagnon a retrouvé le chemin de la victoire dans la meilleure classe pour trotteurs. Une victoire à l’arraché, devant deux adversaires très coriaces en  Raising Richard et Rocky Boy. Une première cette année pour le trotteur par excellence à H3R en 2016, un trotteur entraîné par Daniel Martin et conduit par Stéphane Gendron.

 

Un Gendron inquiet

 

 » Je n’aimais pas tellement son attitude aujourd’hui, de raconter Stéphane. Il avait l’air plus ou moins intéressé, avait tendance à s’asseoir avec moi plutôt que de compétitionner. J’ai été obligé de le réveiller avant et pendant la course. De lui insuffler un peu plus d’esprit de compétition. Et il a finalement gagné. Même dans le dernier droit, j’étais loin d’être convaincu que nous parviendrions à devancer Rocky Boy et Raising Richard. »

Caroluzzo devant Raising Richard en 1.59.3

Caroluzzo devant Raising Richard en 1.59.3

 » Je ne pense pas que Caroluzzo soit encore au meilleur de sa forme. Il peut faire nettement mieux, surtout ici à H3R où il est toujours à son meilleur. Je crois vraiment que c’est à son bon départ que nous devons la victoire d’aujourd’hui. Nous avons battu de très bons chevaux, faut-il le dire. » Ainsi donc, après trois courses pour Préférés, les amateurs ont eu droit à trois gagnants différents : Torches Angel ( 5e aujourd’hui ) et Rocky Boy (3e). Le chrono a été de 1.59.3, pour une piste où l’on allouait deux secondes. Caroluzzo a retourné un ronflant 28$ en pari gagnant.

 

Gendron aussi dans le Préféré pour ambleurs

 

D’une pierre, deux coups, Stéphane Gendron a aussi enlevé les honneurs du Préféré pour ambleurs avec le cheval de François Morin, UF Dragons Rocket. Un mille conservateur dans les circonstances qui s’est soldé par un chrono tout aussi conservateur pour une telle classe,  1.58.1.  On se souviendra que François Morin a réclamé ce cheval pour 25 000$ alors qu’il courait à Woodbine dans l’écurie Richard Moreau.   Le cheval est en train de se payer assez rapidement puisqu’il a déjà amassé 18 772$ depuis qu’il est sous les soins de Yves Tessier ou Corey Johnson.

UF Dragons Rocket et Stéphane Gendron

UF Dragons Rocket et Stéphane Gendron

Aucun doute : la victoire d’aujourd’hui représentait une formalité pour ce fils de Dragon Again qui a amassé plus de 73 000$ en 2016. Il sera à n’en pas douter un adversaire redoutable pour les chevaux qu’il pourrait affronter à H3R. Onyx VA ( André Larocque ) et Bali ( Denise Auger ) ont terminé respectivement deuxième et troisième dans cette course.

 

Yoshi, une première à vie

 

Toujours un moment mémorable qu’une première victoire en carrière, à plus forte raison quand il s’agit d’un premier départ à vie. C’est l’exploit qu’a accompli Yoshi, un poulain de 3 ans élevé par Elisabeth Pothier et son conjoint Denis Blouin.  » À 2 ans, il n’était pas formé, alors on a décidé d’attendre, de préciser Denis. Quand on l’a jugé prêt, les courses étaient pratiquement finies, alors on a décidé d’attendre à cette année. Il a du talent, pas de doute mais aussi une très bonne tête. C’est le fils d’une jument avec laquelle on a connu beaucoup de succès, Excite The Night, une Giant Skipper ( 1.54.4, 183 000$ ). C’est son 3e rejeton. Nous avons un 2 ans par Leader Bayama que nous préparons et qui va bien. Mais pas de doute, la victoire d’aujourd’hui vient récompenser beaucoup de travail et de patience.  »

Yoshi, gagnant à son 1er départ à vie avec Richard Simard

Yoshi, gagnant à son 1er départ à vie avec Richard Simard

Pascal Bérubé explose

 

Silencieux en seize départs depuis le début de la campagne, Pascal Bérubé a connu un après-midi du tonnerre, enregistrant pas moins de quatre victoires, dont deux avec des chevaux de l’écurie qu’il dirige avec sa conjointe Isabelle Binet. Pascal a donc gagné avec son nouveau trotteur Moonbeam Hall ( messieurs Gingac et Auclair ), l’ambleur de Caroline Maheux Fortune Fella, l’ambleuse de Serge Nadeau, Skyfall Sena et le cheval de Marc Laflamme, Red Mist. Voilà de quoi ragaillardir l’homme de Portneuf.

Pascal Bérubé avec un de ses quatre gagnants du jour, Moonbeam Hall

Pascal Bérubé avec un de ses quatre gagnants du jour, Moonbeam Hall

Pour le 4e programme de la saison, dimanche prochain, les premières séries québécoises pour ambleurs et ambleuses seront au menu. Un autre rendez-vous qui promet.

 

 

 

Back to news